AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La plage

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Leïam Yu
Invité



MessageSujet: Re: La plage   Mar 6 Juin - 18:01

Leiam était bien satisfait de sa prestation. Il garda ce comportement et remercia intérieurement le LORD d'être la source de cette inspiration. Même si ce remerciment manquait légèrement de conviction... Il n'allait pas être trop gentil quand même ! Ce n'était pas dans sa nature. Puis, un couteau vint se planter dans le sable blanc pas très loin d'où. Au début, Leiam fahit perdre le controle de ses émotions. Il devait rester dans son personnage. Ne pas revenir Leiam. Alors, il se redressa lentement ce qui convenait au LORD qui avait de la difficulté à se mouver avec rapidité et à lui qui avait quand même mal... En voyant Crystal sortir son arc, il chercha des doigts son poignard, mais celui-ci avait apparament coulé dans l'eau avec l'or.... Quel gachit. Gaspillage !

En constatant avec joie les réactions d'Horven, Leiam se félicita encore. Il était excellent et en plus, il s'améliorait apparament. Très fière de lui, il rayonnait sans vraiment le montré parce que le LORD ne souriait pas tellement pour rien. Leiam était bien décider a garder cette même attitude, même en présence du nouveau qui se présenta suite à une longue histoire pour expliquer d'une façon idiote sa présence sur la plage. Leiam soupira et fahit ricaner en entendant son histoire. C'était idiot qu'une mouette fasse ses... Besoins ? Sur soi. Ingie l'aurait bien rit !

INGIE ?
Cette folle ! Pas question d'y repenser. Elle était surment encore en admiration avec le LORD. Comme Cristal avec cet homme, Horven. Dumoins, il en avait la désagréable impression.

Leiam abaissa légèrement la tête d'un signe poli digne d'un LORD et déclara :


-Je suis Leiam.

Il n'allait pas présenter les autres. Surtout pas cet abrutit a l'épée de NUL PART !
Pourquoi il n'avait pas de pouvoir lui aussi ? C'était injuste. Il aurait aimé... Faire apparaitre de l'or ? VIVEMENT !

Envieux, il ne fit cependant rien parraitre de sa jalousie et regarda l'homme aux fientes d'oiseau en silence et surtout impassible.
Revenir en haut Aller en bas
Sir Nordrakul
Mercenaire de l'Air
Mercenaire de l'Air
avatar

Nombre de messages : 3000
Age : 30
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La plage   Jeu 15 Juin - 20:35

Le bruit des vagues, intime, venait réconforter le sir de toute cet exaspération. De nombreux hommes avaient perdus la vie pour l'amener jusqu'ici, et cela l'agaçait ; Il en avait assez d'éliminer des vies minables, sans substance. C'est à un vrai adversaire qu'il aspirait maintenant. Prouver sa valeur, voila qui serait bien ! Malheureusement, aux yeux du comte, rares étaient les gens de valeurs. Seule la nature et quelques êtres d'exceptions étaient purs et valeureux. Lui, il se considérait comme pur d'esprit, mais il savait qu'un homme aussi souillé par le mal physique ne peut être considéré comme pur. Autre fait déplaisant...

Mais au moins, le ciel ne le laissait pas tomber aujourd'hui, et ces meurtres l'avaient mis dans un de ces états... Une motivation nouvelle, une pulsion de victoire et une assurance hors du commun. En principe, il ne se déplaçait jamais seul. C'était donc une première qui, aussi douloureuse fut-elle, avait fait naître l'assurance dans son esprit. Presque plus de peur de se déplacer seul, les sens plus aux aguets et les réflexes plus vifs que jamais. L'orgueil se gonflait en lui comme un nuage de tempête... ses mouvements étaient fiers, voir pompeux, et la détermination se voyait clairement dans ses yeux de feu. Sur le bord de la plage, marchant sur un sentier au dessus du sable, prêt des arbres et de l'étendue verdoyante, Nord regardait l'océan, le sable et l'eau... Soudain, un bruit ! Des mouettes... Simplement des mouettes. Beaucoup de mouettes. Leurs cris étaient des plus désagréables, et le sir eut une expression de dédin pour cet animal pathétique. Des mouettes... qu'elles ne s'avisent pas de s'approcher de lui ou bien il les fera rôtir sur la broche. Bien sur, sans arme à distance, cela ne serait pas des plus facile et les volatiles auraient surement le dessus sur le comte, aussi bon dueliste soit-il...

Et puis, un son presque imperceptible vint chatouiller les tympans de l'escrimeur. Des voix... Intrigué, le comte continua sa marche dans cette direction plutôt que de couper par la forêt immédiatement. Marchant lentement, d'un rythme nonchalent, il tomba sur un groupe de gens ; une femme bien jolie en longue robe, un homme au teint anormalement blème (était-il malade lui aussi... naaaan surement pas), un autre homme aux air distinguée, ainsi que... Leïam ??? Mais qu'est-ce que cet abruti fouttait ici ? Ils avaient atteri bien loin l'un de l'autre, semblait-il... Nord chercha Ingie des yeux et malheureusement, fut bien déçu de ne pas l'appercevoir... Peut-être était-elle morte ?... Pas de pitié, pensa t-il ! Cela fait un fardeau de moins à porter, et une raison de moins de laisser cet impertinant gamin en vie. Puisse t-elle reposer en paix, cette naïve enfant... Peut-être n'était-elle pas la plus intelligente ni la plus vive d'esprit, mais au moins elle savait apprécier la bonne musique...

Nord était sur un petit escarpement, surplombant le petit groupe. Ils ne l'avaient pas encore vu... Nord écouta attentivement des bribes de conversation, les gens avaient l'air prêt à frapper sur l'homme entouré de bandellettes, jusqu'à ce qu'il se justifit de plates excuses... Pfft ! Et ce Leïam qui se donnait un air de lord ! C'était à se demander où il allait pêcher toutes ces idées stupides... Enfin.. Nordrakul aurait bien voulu en tuer un ou deux, mais ce serait trop risqué. Ces gens semblaient avoir un peu d'expérience après tout, et on ne peut pas se fier à l'apparence d'un aventurier pour connaître sa bravoure... de toute façon, l'art du duel est celui de vaincre son adversaire... pas SES adveraires, même si cela est aussi possible. Le nombre en désavantage et l'impression de ne pas être compatible avec cette ambiance de joyeux lurons quelque peu farfelus, Nordrakul hésita longtemps. Il n'avait pas vraiment envis de se mêler à ce groupe, mais en même temps il ne voulait pas perdre la trace de ce jeune pourceau... Il espérait pouvoir lui planter la rapière dans les trippes plus tard, lorsque l'occasion se présenterait...

Simple caprice, plaisir garanti, Nordrakul regardait curieux les autre gens et ne pouvait s'empêcher de leur trouver un petit quelque chose de particulier... Soudain, l'air pensif mais vigilant, la main sur le pommeau de sa finelame, Nordrakul entreprit tant bien que mal de descendre l'escarpement et aller rejoindre le groupe, se retenant la jambe pour garder son équilibre plutôt précaire en cet côte parsemée de rochers, de plantes et de trucs glissants divers (qui sait, ça peut être dangereux de piler sur un crabe passant par là et se fracasser le crâne en tombant ! Ce serait vraiment une mort ridicule, donc, pridence....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal
Oracle de l'Air
Oracle de l'Air
avatar

Féminin
Nombre de messages : 672
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: La plage   Lun 19 Juin - 19:58

Cristal écouta attentivement l’histoire de cet homme. Elle abaissa ensuite son arc lorsqu’il finit son histoire. Elle plissa ensuite les yeux pour vérifier si il avait vraiment un excrément de mouette sur l’épaule… ce qui s’avéra vrai!

Elle ne put alors s’empêcher d’afficher un grand sourire suite à cette situation plutôt des plus surprenante, imprévue et cocasse. Elle rangea alors sa flèche dans son carquois et garda son arc à la main, juste au cas. Il sauta ensuite de la pierre où il se tenait et se redressa doucement. Leïam se présenta par la suite et décida de faire comme lui.


- Je me nomme Cristal.

Elle lui fit un petit sourire et fit une petite révérence. Elle se redressa par la suite et ne put s’empêcher de rajouter :

- Vraiment désoler pour votre ami à plume…

Elle sourit de plus belle. Elle trouvait cette histoire bien sympathique! Heureusement que personne ne soit blessé! Mais bon! Avec tout ça, elle ne pourrait pas savoir le plan de Horven… Fallait-il se risque de parler des déesses devant le nouvel arrivant? Hum… Il semblait plutôt bien armé et prendre le risque de se prendre un des ces étranges couteaux dans le corps déplaisaient grandement à la jeune oracle. Non, mauvaise idée. Pour l’instant, en tout cas…

Elle lança alors un petit regard en coin à ces deux compagnons et murmura :


- nous continuerons notre conversation plus tard…

Elle devait avoir l’air louche… Qu’importe! Elle espérait seulement qu’ils comprennent le message. Ils n’étaient pas stupides après tout! Et oui, toujours la méfiance!

Cristal promena ensuite son regard sur les environs, absorbée par ses pensées. Il fallait dire qu’elle s’en faisait beaucoup pour son frère. Était-il en danger? Allait-il bien? Lui était-il arriver quelque chose? Pour l’instant, tout allait bien de son côté, alors c’était forcément son cas! Elle croyait en lui, oui. Elle sourit ensuite, avec un regard absent.


Elle sortit alors de ses pensées quand elle vit du mouvement sous ses yeux. Comment était-ce possible d’être aussi distraite par moment! Un homme? Un autre!?! Il descendait la côte et venait vers eux, probablement. Elle soupira ensuite et dit :

- Et un de plus!

Comment se pouvait-il qu’il y est tant d’action sur cette plage aussi calme qu’inconnue? Cela devait être grâce à la super malchance de Cristal. Si c’était le cas, l’homme qui se dirigeait vers eux n’avait pas une histoire de chiotte d’oiseau à raconter, au contraire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horven
Invité



MessageSujet: Re: La plage   Mar 27 Juin - 11:00

Tout semblait concordée avec l’histoire de l’homme mystérieux. Disons que ses manières étaient très convaincantes. Il n’avait pas le don de découdre les toiles de mensonges mais, était assez bon quand il s’agissait de déterminer si la personne était sincère … ou non.

Mais pour l’instant, peu lui importait que cet homme sois le meilleurs samaritain des temps ou la pire crapule que le monde ait porté, l’important était de veiller à la sécurité de l’Oracle et aussi du petit Leïam qui était de plus en plus bizarre. Horven ne s’en fit pas avec lui, la personnalité changeante d’un jeune adolescent étant chose courante … vraiment ? Il commençait à ce le demander …


- Je me nomme Cristal.

Horven ferma les yeux de frustration. Nombreux étaient les ennemis de la déesse et beaucoup s’avait le nom de leur Oracle. La conversation devenait de plus en plus dangereuse et Horven en vint à se questionner ce qu’il ferait en état de crise … Devrait-il se retourner contre la fabuleuse Cristal ou mourir au nom de la déesse Sylphe, ce qui s’avérait être une damnation ces temps-ci … La question valait son pesant d’or, le ménestrel l’avouait.

Son regard était toujours fixé sur l’homme à la chiotte d’oiseau quand ses yeux détectèrent une irrégularité dans le vent. Avec sa pratique et ses connaissances, le guérisseur avait appris à faire la différence entre une bourrasque et un courant d’air provoqué par une créature. Non seulement l’air était devenu saccadé mais, elle s’entait le poisson. Le poison … Ses pensées furent dérangées non pas une mais deux fois alors qu’il voulait donner son point de vue.


- Nous continuerons notre conversation plus tard…

Quelle conversation ? Horven n’eut pas le temps de se questionner plus en profondeur, qu’un homme mystérieux déambulait le long de l’escarpement.

- Que …

Cette fois, l’homme n’avait pas l’aire de l’homme qui lance un couteau pour tuer une mouette. Il était plus du genre à l’étriper et à boire le sang du cadavre. Le genre d’homme que Horven ne fréquentait pas, le genre d’homme vraiment plus dangereux que lui …

Maintenant, si on contait l’homme à la crotte, ils avaient trois problèmes. L’irrégularité se faisait de plus en plus forte et Horven doutait qu’il pourrait l’ignorer encore plus longtemps. Il jeta un coup d’œil à Cristal qui jetait un commentaire puis la poussa légèrement.


-Nous prenons la fuite mademoiselle. Une créature beaucoup plus puissante que nous nous menace …

Le ménestrel jeta un coup d’œil à Léïam du genre : Viens avec nous ! Il doutait cependant qu’il écoute. En cas de besoin, il le frapperait à la nuque pour l’emporter avec lui.

Derrière Horven, l’eau explosa comme si on avait jeté une montagne tout entière dans l’océan … La plage entière fut recouverte d’eau, devenant un marécage de boue encombrant. La curiosité piqua Horven qui tourna la tête en direction de la créature …


- Un Kraken …

Une pieuvre géante des profondeurs … il n’en avait vue qu’en image, leur taille ayant été négligé. Il ne s’attendait pas à une créature aussi … colossale. Elle dépassait largement son imagination ainsi que son champs de vision. La fuite avait été rendue impossible en raison de sa taille exagérée. La seul voie pour se sauver était la forêt … bloqué par un lanceur de couteau plus expérimenter qu’il ne voulait l’avouer …

-On doit combattre.

Le ménestrel essaya de couvrir le bruit du monstre aquatique. Sont moment d’inattention lui valu un coup de tentacule géante, encore plus grosse que son corps en entier. L’homme fut propulsé dans les airs et retomba dans une marre de boue particulièrement profonde, ce qui lui sauva la vie. Avec beaucoup de mal, le ménestrel se releva puis se rendit compte que non seulement ses amis mais aussi les deux étrangers étaient en très mauvaise posture.
Revenir en haut Aller en bas
Sir Nordrakul
Mercenaire de l'Air
Mercenaire de l'Air
avatar

Nombre de messages : 3000
Age : 30
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La plage   Mar 27 Juin - 16:08

Odeur de poisson pas frais... Le comte se couvrit le nez, il détestait par dessus tout cette odeur abjecte. Descendant la crête, il remarqua un détail étrange ; les gens en bas semblaient l'ignorer... et Leïam, bien sur, ne l'avait pas encore vu, trop occupé à prendre son rôle de je-ne-sais-trop quoi avec une soit-disante noblesse. Curieux... Une femme à l'allure distinguée, un homme vêtu noblement, ce cher et jeune imbécile de piquesous et enfin l'homme étrange aux cheveux blancs... Voila un groupe pour le moins particulier.

Nordrakul émit un léger grognement. Il aurait bien aimé qu'on le prenne un peu plus en considération ! Non mais... son rang l'imposait, quand même ! Doucement, le noble dégaina sa finelame, prêt à jouer de l'allure avec ces gens, quand soudain... une grande vague vint frapper la plage, apportant avec elle cette exécrable odeur de poisson pourri. Nordrakul esquissa des yeux ronds lorsqu'il vit surgir d'entre les eaux d'énormes tentacules. Un kraken ?! Il en avait déjà entendu parler, ces énormes calmars à l'intellect soit-disant surhumaine pouvaient s'emparer des navires et détruire une flotte à eux seul... Mais comment se battre contre une telle créature en combat singulier ?! Impossible, il leur aurait fallu une armée, ou bien des combattants d'un acabi bien supérieur au leur. Certe, Dalek était un escrimeur hors pair, capable d'abattre un humanoïde comme un vulgaire animal, mais de là à vaincre une créature de cette taille et de cette force... Surtout lorsque celle-ci possède de nombreux membres capable de broyer et frapper...

Un énorme tentacule vint attirer l'attention du seigneur de Durenzteng, dardant ses énormes ventouses au dessus de la tête du comte. Nord, le coeur battant, concentré par une surdose d'adrénaline, gardait la main bien fermée sur la poignée de sa rapière... Et hop ! Le membre géant s'approche d'un coup, aggripe le comte au ventre, alors qu'autour tout le monde essaye de se sortirt de ce pétrin et reculer vers la berge. Déjà, Ushino le ninja s'est éclipsé, rapide comme l'éclair, après avoir lancé quelques lames. Rapide celui-là.. dommage que cette qualité ne soit pas répendu à tout les membres de ce petit groupe. Prit au dépourvu mais aussi empreint de cet incroyable esprit de survie, Nordrakul enfonde profondément sa lame dans le tentacule, et laisse échapper à la bête un cri stridant de douleur. Le membre le laisse tomber au sol, mais ne lâche pas prise, veut reattaquer. Nordrakul garde la lame axée vers le membre géant, et dès que celui-ci approche, lui enfonce à nouveau Sombrespoir dans sa carcasse gélatineuse et molle.

Nouveau râle de douleur. Même si ces attaques ne suffisent aucunement à handicaper le puissant kraken, cela lui inflige toutefois une vive douleur. Déjà noire, la lame du comte est maintenant recouverte du sang livide du monstre marin. Les tentacules semblent cesser de s'en prendre à lui. Il à le tourni, tout va trop vite, mais au moins la bête semble avoir laissé tomber l'idée de le prendre comme snack, s'attaquant plutôt aux autres autour, moins coriaces. Le comte regarde, impuissant, les gens se faire brasser par le monstre. Il ne va quand même pas aller les aider ! Ce serait mettre sa vie en danger inutilement. Soudain, l'homme habillé chic tombe près de lui. Nord fait de grands yeux... qu'est-ce qu'il est supposé faire ? Grognon, il aide l'homme à se relever et enfonce son regard terrible dans celui d'Horven, capturant toute son attention.

- Montez la côte, allez vers la berge, dans la forêt... Tout de suite !!!
Bon, valait mieux aider un peu... Dommage que personne n'aille le contrôle de la foudre, pensa Nord. Il détestait les élémentalistes et cette sale magie dénaturée, mais il devait bien admettre qu'elle serait des plus utile dans le moment présent ; le kraken était recouvert d'eau, donc une puissante décharge électrique dirigée vers lui se répendrait sur tout son corps et, à défaut de le tuer, le ferait assurément rebrousser chemin... Nord regarda la jeune femme et l'autre voleur idiot essayer d'esquiver la créature... et ses 8 longs tentacules... En un soupir désabusé, voir découragé, Nordrakul fonça et donna quelques coups de rapières bien placées dans ces cibles pour le moins inorthodoxes qu'étaient les appendices du kraken. Laissant ainsi de l'espace pour que les deux jeunes s'esquivent hors de la zone dangereuse, il cria à leur adresse ;
- Sauvez vous ! Regroupez vous et éloignez vous de la plage !!!

Et sur ces mots, un coup de tentacule le fit pratiquement s'envoler plusieurs mètres plus loin, le fesant atterir sur le sable... son épaule déjà blessée quelques semaines plutôt par le carreau d'arbalète tomba directement sur un petit rocher, laissant échapper au comte un râle de stupeur et de profonde douleur... Brisé... Brisé le comte du Durenzteng.. Brisé comme un fétu de paille, et abandonné contre la pierre, sa tortionnaire, en attendant sa mort... et pourquoi ? Pour avoir essayé d'aider ces moins-que-mortels, ces gens qui avaient simplement traîné sur la plage imprudemment... Ho quelle disgrace ! Le comte recula tant bien que mal, les autres étaient maintenant "en sécurité"... s'ils avaient suivis ses indications, en tout cas ! Ce qui fesait de lui la dernière cible potentielle de l'horrible créature... C'était un miracle qu'il aurait fallu... Dommage, Nordrakul ne croit pas aux miracles.. Se tenant l'épaule endolorie, plaqué au sol comme une vulgaire bête, Nord avait du mal à garder un rythme à son souffle douloureux, retenait les larmes de couler, la douleur lancinante le tenaillant comme un venin impitoyable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal
Oracle de l'Air
Oracle de l'Air
avatar

Féminin
Nombre de messages : 672
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: La plage   Mar 27 Juin - 19:56

-Nous prenons la fuite mademoiselle. Une créature beaucoup plus puissante que nous nous menace …

Horven poussait un peu Cristal pour l’inciter à partir. Si il y avait une chose que la jeune oracle détestait le plus, c’étais la fuite. Il fallait avouer que l’homme qui se dirigeait vers n’avait pas l’air inoffensif et armé de bonnes intentions. Elle soupira et fit un pas avant d’être surprise par une vague surdimensionnée.

- Un Kraken …

Cristal n’avait aucune idée de ce que pouvait être un Kraken, mais elle le sut bien vite quand elle se retourna. Une immense pieuvre!!! Elle resta paralyser de surprise quelques secondes et fut sortit de sa torpeur par les paroles du ménestrel :

-On doit combattre.

Elle regarda Horven un instant et acquiesça d’un signe de tête. Elle attrapa une flèche et la plaça en vitesse sur son arc. Que faire contre un tel monstre?!? Alors, le monstre donna un coup de tentacule qui envoya valser le jeune homme, qui atterrit heureusement pour lui dans une marre de boue qui lui sauva la vie. Elle laissa échapper un soupir. Si elle ne faisait rien, elle allait subir le même sort… Et elle n’aurait sûrement pas la même chance.

Ensuite, le nouveau venu sur la plage sortit son arme et affligea de bonnes blessures au tentacules du Kraken. Il se fit un chemin jusqu’à elle et Leïam.


- Sauvez vous ! Regroupez vous et éloignez vous de la plage !!!

Sur ce, Nordrakul reçut un coup de tentacule lui aussi. Non non non. Rien ne va plus. Si cet incroyable combattant qui manipulait son arme d’une main de maître ne pouvait venir à bout de cette créature, elle n’y pouvait rien non plus. Une seule personne ne pouvait en venir à bout, il fallait fuir.

La jeune femme recula de quelques pas et tira une flèche qui frôla de près l’œil de la créature. Vite, elle en replaça un autre et décocha cette fois, bien dans l’œil. Le monstre laissa échapper un cri de douleur et Cristal fut frappé d’un éclair de génie. Elle se retourna alors et profita de ce moment de distraction pour ordonner à Leïam de quitter la plage au plus vite.


- Vite, cours le plus loin que vous pouvez, j’ai un plan! Faites moi confiance! Vite, je ne voudrais pas qu’ils vous arrivent malheur car je perdrais peut-être le contrôle…

Elle se retourna ensuite et rangea son arc. Elle se retourna… trop tard. Il semblait que le monstre semblait un peu fâché contre elle. Bref, elle avait bousillé son œil! Il attrapa alors les deux pieds de l’oracle et la souleva de terre. Il l’entraîna ensuite vers l’eau. Non! Il ne fallait pas…

Elle réussit à atteindre son poignard et le planta avec force dans la tentacule gluante du Kraken. Ce qui eut effet de lui faire lâcher prise. Elle fit une chute de quelques mètres, mais réussi à amortir sa chute en utilisant son pouvoir sur l’air. Elle se releva aussi vite et recula le plus possible de l’eau.

Elle se retourna et leva la main vers le ciel. Il fallait qu’elle réussisse. C’était leur seule chance. Ses pouvoir ne seraient pas à la hauteur, mais il fallait essayer. Elle fronça les sourcils et elle murmura :


- Prends ça, sale bête…

Elle dirigea ensuite ses deux mains en direction de la pieuvre géante et un éclair bleuté plutôt faible jaillit des ses mains. Il le frappa de pleins fouet, et eut l’effet d’une chatouille sur la pieuvre, malgré l’eau qui avait aidait à le répandre sur ton son corps.

Plus de puissance, il fallait plus de puissance. Cristal ferma les yeux et ce concentra sur son but. Elle canalisa son énergie. Il fallait agir vite, il fallait réussir. Elle retenta sa chance…

Ce coup fut le bon. Un immense éclair bleuté frappa la bête. L’oracle ouvrit les yeux et continua sa décharge électrique. La foudre se propagea sur son corps mouillés et la bête émit un cri de douleur terrifiant. Elle continuait… Elle y mettait le paquet. Jamais elle n’avait liberé autant de pouvoir…

Alors, elle n’en pouvait plus. Elle s’arrêta et fit quelques pas en arrière, complètement épuisée. La kraken avait apprit sa leçon et retourna dans les profondeurs, blessé. Elle avait réussit. Elle fit un faible sourire. Puis, elle se rendit compte qu’elle venait de dévoiler qu’elle était élémentaliste… Elle espérait seulement que le nouveau venu ne vienne pas l’égorger… dans son état, elle ne pourrait rien y faire… Il ne devait pas être dans une bon état non plus, d’ailleurs.

Ensuite, Cristal sentit se sentit lentement perdre le contrôle de ses mouvements. Trop grande utilisation de ses pouvoirs en un si court laps de tant… Elle s’effondra par-terre, inconsciente.


Dernière édition par le Mer 28 Juin - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïam Yu
Invité



MessageSujet: Re: La plage   Mar 27 Juin - 22:37

[C.t. long avant d'avoir une réponse, mais une fois une réponse fait tjrs se bouscule sans me laisser le temps de venir m'asseoir à mon petit ordi et voir ce qui arrive !! ^-^"]

Quand Leiam appercut Nordrakul (et cela ne lui apporta aucune joie), il perdit un moment le controle sur son personnage... En fait, CE personnage apparraissait devant lui dans toute sa... On ne pouvait pas dire splendeur. Car, il n'avait rien de splendide ! Mais dans tout son aspect désagréable. Leiam sera les dents. Apparrament, ce LORD n'était pas avec Miss Fo-Folle. Ce n'était pas très triste. Après tout, il ne voulait pas tellement la voir immédiatement. Comme il ne voulait pas voir Nordrakul après tout, mais il était quand même là... Bon, ilne pouvait quand même pas laisser son rôle devant cet impernitent de Horven, mais le LORD le percerait à jour avant qu'il ait pu crier victoire donc... Ce n'était pas très avantageux...

Cristal se présenta avec une petite révérance que Leiam nota dans son esprit au cas où prendre ce rôle d'oracle lui viendrait à l'esprit. Après tout, il aimait bien jouer les filles ! Et Cristal était une fille ! Elle murmura ensuite quelque chose qu'il n'écouta que vaguement trop concentré (subtilement bien sur) sur Nordrakul. Le seul moment ou il revint aux gens qui l'entourait vraiment ce fut lorsque Horven parla à Cristal de prendre la fuite. JUSTE EUX ? PAS LUI !?! Que d'impolitesse. Lui non plus ne voulait pas rester ici avec un idiot avec une histoire d'oiseau et LE Lord qui avait causer sa perte, à lui ! C'était désastreux. A cause de lui, il n'avait plus un sous. A cause d'Ingie aussi, mais il n'était pas le problème présent. Il n'eut pas le temps de répliquer. Tout se passa encore trop vite. Horven le bouscula et Leiam se retrouva plus loin encore la face dans le sable avec du sable dans la bouche. PAS ENCORE ! Il se redressa en un bond et cracha au sol. Il ne comprenait pas ce qui s'était produit. Il n'avait rien vu puisqu'il était dos à la mer, mais maintenant il voyait la... chose. Un genre de poisson sans ressembler à un poisson. Leiam aurait dit une pieuve. Parce que sa se ressemblait... : Aussi affreux l'un que l'autre.

Dès qu'il vut l'horrible "pieuve'' Leiam se retint pour ne pas hurler de sa voix trop aigue... Il demeura immobile comme hypnotisé et ce ne fut que lorsque le Lord recut un coup qu'il retrouva le controle de son corps. Il dut faire de gros effort pour ne pas rire. Ce n'était pas le moment après tout.

Leiam n'obéit pas au ordre. Pas tellement du moins, il recula simplement en se trainant un peu dans le sable. Il avait besoin de manger ! De soin ! De Repos ! Il ne voulait pas se plaindre, mais... IL NE tarderait pas A LE FAIRE ! Lorsque Cristal montra l'étendu de ses pouvoirs cependant, Leiam ne put que regarder. Trop impressionner pour s'éloigner encore comme ordonné. Il aurait vraiment aimé avoir des dons géniaux lui aussi. Être fort aussi.

Cependant, Cristal perdit conscience et Leiam la retrappa pour ne pas qu'elle mange du sable, elle aussi. Il la posa au sol et regarda Horven et Nordrakul tour à tour. Sans savoir quoi dire.


[Dsl rien a dire la]
Revenir en haut Aller en bas
Horven
Invité



MessageSujet: Re: La plage   Mer 28 Juin - 18:05

Horven ne savait peut-être pas comment tuer ou même mutiler une pieuvre géante mais, il n’était pas un couard. Aussi il ne se sauva pas quand le moment s’offrit à lui. Après avoir été reçu par l’homme mystérieux, Horven n’avait surtout pas eu l’intention de fuir le champ de bataille comme recommandée. Des compagnons, … des amis, avaient besoins d’aide. Son devoir le suppliait de leur venir en aide, le plus rapidement possible.

Il assista, impuissant, à la raclée de l’homme plus que mystérieux, à la libération des pouvoirs de Cristal, ainsi qu’à son évanouissement puis a l’acte de bravoure de Leïam en empêchant l’Oracle de se faire mal en tombant. Il n’était pas si mauvais en fin de compte. Le ménestrel ferait le nécessaire pour faire pardonner son manque d’intérêt à son égard.

En voyant que Leïam le regardait, Horven se retourna comme par instinct, tombant sur le noir voyageur, l’épaule déchirer ou peut-être pire, la blessure était masquée. Le reste de son corps était plutôt anormal mais, dans les circonstances, il ne se posa pas plus de question sur les antécédents de l’homme.

De toute façon, il n’était pas sûr qu’il voulait réellement savoir ce qu’était cet chose et qu’adviendrait-il de lui. L’important était de connaître les réelles intentions de cet homme, à défaut de le laisser mourir là.
Le ménestrel fronça les sourcils puis rallia ses compagnons, négociant du mieux possible les marres de boue.


-Tu le connais Leïam ?

Horven avait presque crié la question. Il aurait été mieux d’attendre d’être rendu prêt de lui mais, il avait échappé sa question en trébuchant contre une souche recouverte de boue.

En un instant, il se retrouva au côté de Leïam, la main à son arme, un œil gardien posé sur Cristal toujours étendu sur le sol. Rester sur la plage ne lui disait rien de bon mais, ils ne pourraient pas bouger tant que l’Oracle ne soit en état de marcher. En effet, le terrain encombrant rendrait le transport de la jeune femme quasi impossible pour Horven et Leïam.

De toute façon, ils avaient d’autre problèmes à régler, par exemple, le mystère de l’homme et, si la réponse de Leïam advenait à être positive mais également négative, que faire de lui. Allaient-ils devoir le tuer ? Il ne serait pas bien difficile à abattre vu son état.

Mais l’idée de tuer un homme sans défense, aussi maléfique fut-il, n’intéressait pas vraiment Horven qui préférerait tout de même le laisser partir. Après tout, l’homme lui avait pratiquement sauvé la vie … Si on voulait …

Les âmes charitables devenaient de plus en plus rare et que très peu avait un destin rédempteur et remplie de promesse …
Revenir en haut Aller en bas
Sir Nordrakul
Mercenaire de l'Air
Mercenaire de l'Air
avatar

Nombre de messages : 3000
Age : 30
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La plage   Jeu 29 Juin - 0:36

Étendu contre le sable, le sang ne se rendant plus dans tout son corps, nordrakul fut spectateur d'un événement fantastique ; la jeune dame venait de projeter un puissant éclair lumineux vers le kraken, qui était retourné dans les abysses profondes !!! Nord n'en croyait pas ses yeux... une élémentaliste ?! Une de ces chiennes de loyalistes putrides qui corrompent le monde de leur blasphémique présence ! Il se demanda réellement s'il avait bien fait de leur venir en aide, plutôt que de quitter la berge et observer tout bonnement la scène. Ainsi, c'est lui qui aurait pu faire le compte des dégâts, plutôt que d'en être lui même la cible principale. Éxaspéré, le souffle terriblement rapide et aussi horriblement douloureux, Nordrakul regarda rapidement en haut de lui, à gauche, à droite, devant... Le ménestrel et ce crétin de Leïam. Ces deux individus méprisables, amis d'une élémentaliste, qui le regardaient de leurs regards dénué d'intelligence.

Idiots ! Nordrakul fulminait, mais était absolument inoffensif, sentait le sang ne plus monter dans sa tête à cause de sa position et de ses blessures. Il ne sentait plus son bras droit à présent. Sa main tremblait, il grimaçait horriblement alors qu'un léger voile translucide se formait devant ses yeux qui n'étaient plus nourris par le sang. Commençant à voir flou, Nordrakul n'arrivait plus à respirer du tout..... Son souffle frénétique se ralentit peu à peu. Si personne ne s'en occupait, il serait mort d'ici quelques minutes... Mourir pour sauver la peau de ces vermines ! Quelle ironie abjecte ! La main tenant la poignée de Sombrespoir tremblait de plus belle alors que Nord laissait échapper ses quelques derniers efforts. Incapable de se lever, il essaya de parler un moment, en vain, n'émétant qu'un baragouinement incompréhensible dans un son de gargouilli hargneux. Les yeux du comte se croisèrent, il tomba inconscient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristal
Oracle de l'Air
Oracle de l'Air
avatar

Féminin
Nombre de messages : 672
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: La plage   Jeu 29 Juin - 9:04

Cristal rouvrit lentement les yeux quelques minutes plus tard. Elle était étendue dans le sable, Leïam à ses côtés. Que c’était-il passé? L’oracle fronça les sourcils et essaya de se rappeler…

Un monstre, un Kraken, l’inconnu , elle avait utilisé son pouvoir… Oui, elle se souvenait maintenant. Elle jeta ensuite un regard inquiet à son jeune ami. Il semblait correct, il n’avait pas l’air blessé. Horven lui? Il n’était pas de son champ de vision et elle avait l’impression qu’elle n’avait même pas assez de force pour bouger la tête…


-Tu le connais Leïam ?

Elle laissa échapper un soupir de soulagement lorsqu’elle entendit sa voix. Il se dirigeait vers eux et il ne semblait pas trop amoché. Elle avait bien réussi alors. Quel soulagement! Heureusement que tout le monde allait bien! Mais soudain, la jeune femme lança d’une voix faible :

- L’inconnu? Il… il va bien?

À ce moment, Horven arriva lui aussi avec eux. Elle entreprit alors de s’asseoir. Cet action fut pour un des premières fois une chose bien difficile. Elle était tellement faible tout à coup… Bref, en y mettant un peu de détermination et beaucoup de persévérance, elle réussit à s’asseoir. Elle chercha l’homme des yeux. Il était si loin? Elle chercha plus loin…

Elle le trouva! Étendu à plusieurs mètre d’eux, il ne bougeait pas. Il fallait lui venir en aide! Il les avait aidé. Jamais Cristal ou les autres présent avec elle ne lui avait fait d’appel au secours! Il était venu de son plein gré, pour seulement aider son prochain, des pures inconnus. Il ne pouvait pas être aussi mauvais si il avait été prêt à sacrifier sa vie pour eux…

Quoi qu’il en soit, la jeune femme dit encore, rassemblant ses forces pour parler d’un ton plus compréhensible :


- Il faut aller l’aider, il faut faire vite.

Elle se rappela ensuite du coup de tentacule puissant qu’il avait reçu. Elle pensa ensuite au pire. Avait-il déjà succombé à ses blessures? Cristal dirigea lentement sa main vers le bras de Horven et y prit appuis. Il fallait qu’elle se relève.

Alors lentement et avec précaution, elle réussit à se lever, toujours en se tenant un peu sur le ménestrel. Il fallait qu’elle se rend là-bas, lui porter secours. Elle lâcha alors Horven. Bon, elle tenait debout avec beaucoup d’efforts. Elle se risqua à faire un pas en avant. Réussit. Elle essaya d’en faire un autre… mais c’était en vain. Ses jambes étaient trop faibles et elle retomba à genoux, dans le sable.

Pathétique, c’était incroyablement pathétique d’être aussi faible. Elle baissa la tête quelques secondes. Bon sang, elle ne se rendrait pas. Elle dit alors, à l’intention de Horven et Leïam :

- Cet homme a essayé de nous sauver, et maintenant il serait logique d’essayer de faire la même chose, non?

Le dos toujours tourné à eux, elle espérait seulement qu’ils aient un brin de bonne conscience. Sinon, elle réessaierait de se rendre jusqu’à lui, même si il serait probablement trop tard…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïam Yu
Invité



MessageSujet: Re: La plage   Dim 9 Juil - 11:58

[Je tiens à vous informer aujourd'hui que mes disponibilités pour aller a l'ordinateur son réduite. Je suis en vacances et j'ai malheureusement plein de truc plus ou moins plaisant a faire... Donc, ma présence va s'en ressentir. Un moment plus long comme celui qui vien de ce passer pourrait précéder mes réponses. *Parfois moins long je vous rassure ! XD* Sinon. Passez un bel été !]

Leïam avait déposer Cristal au sol de façon... Enfin d'une façon relativement délicate ! Puis, la voix d'Horven lui parvint comme précipité. C'était le cas de le dire en effet. Il avait trébucher... UN peu. Leiam songea que c'était dommage qu'il ne soit pas affallé sur le ventre la tête dans le sable comme lui précédament. Oh combien dommage ! Mais, le plus important : Il venait de lui lancer une question simple, mais pourtant cuisante. S'il connaissait le Lord. Tentant de reprendre son rôle, Leiam leva les yeux au ciel un moment avant de s'asseoir en tailleur. Horven approchait. Sa n'apportait rien de bon. Il se devait de dire un mots, mais il ne savait pas si dans sa situation il était mieux de répondre franchement ou.. pas.

Cristal se réveilla.


-Un peu, répondit simplement Leiam en fesant une grimace.

Ouais... UN peu. Et pas très positivement ! A cause de lui aussi il avait perdu son argent ! Son bien le plus précieux !

Mais Cristal c'était réveiller et voulait déja guérir Nordrakul... Elle était morte de fatigue. Quel persévérance exemplaire ! Persévérance qu'il ne voulait pas et trouvait un peu fatiguante. A tout les propos de Cristal, Leiam ne répondit rien. Pas qu'il ne veuille pas, mais simplement que quand il ouvrait la bouche et s'apprétait a parler, elle reprennait sa lancer. Donc... Impossible de placer un mots. Dès qu'elle eut terminer, il en oublia ce qu'il voulait dire et soupira mécontent avant de marmoner :


-Sans doute...

Le sauver !?!
Ben voyons...


-Je ne sais pas guérir, lanca -t-il simplement sans bouger d'où il était assis soit... pas très proche. Et puis, je ne connais rien la dedans, moi !

[En plus j'ai pas d'inspiration ! Sa va mal ¬¬]
Revenir en haut Aller en bas
Horven
Invité



MessageSujet: Re: La plage   Lun 10 Juil - 13:29

Horven regarda alternativement l’inconnu ainsi que Leïam. Il le connaissait un peu … qu’est-ce que sa voulait dire ? A voir l’expression sur son visage, ce n’était sûrement pas une personne qu’il portait dans son cœur. Le ménestrel ne savait qu’en penser.

De toute façon, il n’avait pas le temps de se poser des questions. La vie d’un homme était en danger et, selon ses propres règles, il devait le sauver, bon ou pas. De toute façon, il devait bien ça à Cristal. Elle les avait sauvé après tout !

Plus de temps à perdre ! Horven détala comme un lapin en direction de l’homme inconscient. Le guérisseur fit bien attention de ne pas trébucher sur une motte et de ne pas s’étaler sur le sol, ce qui aurait considérablement ralenti son opération. Jouant des pieds, le ménestrel se retrouva à genou, dans la boue, au côté du blessé. Immédiatement, il entonna une cérémonie de geste et de parole plus ou moins compréhensible. Au bout d’un moment, une lueur rosâtre se forma au bout de ses doigts, qu’il déposa sur la blessure de l’homme.

Le tout cicatrisa en un instant, stoppant l’hémorragie. Le mystérieux inconnu n’en garderait aucune séquelle, du moins, l’espérait-il. Malin, Horven avait fait l’opération pour que l’étranger reste dans les ténèbres. Il ne reprendrait conscience que dans une demi-heure, environ, ce qui laisserait pleinement le temps au petit groupe de partir.

Satisfait de l’opération, le jeune homme se retourna vers Cristal, pour voir dans quel état elle était rendu.


[Vraiment un petit post mais je n'ai pas plus de temps a y consacré. Je me rattraperai sur le prochain.]
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Invité



MessageSujet: Re: La plage   Sam 22 Juil - 8:28

Je marchais sur la plage, pour ce changer les idées. Je me mit à ramasser des coquillages et je les lance dans l’eau, créant ainsi un éclaboussement spectaculaire. Personne ne lui avait jamais vraiment parlé qu’autre que de menaces et d’ordres.

J’aperçut un groupe de gens sur la berge, ils semblaient sympathique mais Stan préférait ne pas les déranger, s’incruster dans leurs conversations.

Je les contourna puis, je m’assieds sur le sable, un peu plus loin d’eux.

Les bras croisés sous sa tête, il réfléchissait aux rapports humains qu’il avait eu avec les autres gens. Très peux d’entre eux étaient bon, et encore moins d’entre eux, sincère.

Je contempla les nuages, de mon aire solitaire habituel.


je me releva, lentement pour partir vers le port, ou je devais rencontrer un ami.



L plage Arrow Le port
Revenir en haut Aller en bas
Cristal
Oracle de l'Air
Oracle de l'Air
avatar

Féminin
Nombre de messages : 672
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: La plage   Mar 25 Juil - 18:14

La jeune femme regarda Horven se diriger vers le sir qui était blessé. Elle plissa alors les yeux pour voir comment il faisait pour le guérir. Elle crut apercevoir de la lumière, mais vaguement. Encore de la magie? Cet homme l’intriguait au plus haut point, et sa proposition encore plus…

Il fallait maintenant quitter cette plage. Le kraken allait peut-être revenir, l’endroit n’était pas sécuritaire. Encore moins avec cet inconnu que Leïam semblait connaître, mais ne pas beaucoup apprécier…

Elle fit un autre effort afin de se relever, et bonne nouvelle, elle tenait sur ses deux jambes. Bon, elle allait pouvoir faire un peu de route, mais à peine. Pour aller où? Elle ne savait pas si elle devait faire confiance à Horven. Si il voulait encore bien lui montrer ce qu’il avait derrière la tête, elle le suivrait, mais tout en restant méfiante. Oui, sa décision était prise.

Elle s’éclaircit alors la gorge et dit, à l’intention d’Horven :


-Si nous en revenions à cette histoire de prix?

Son visage était sérieux et grave. Peut-être pouvait-il vraiment l’aider après tout? Elle attendit sa réponse.

( pas d’inspiration, désolée XD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Nordrakul
Mercenaire de l'Air
Mercenaire de l'Air
avatar

Nombre de messages : 3000
Age : 30
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La plage   Mar 1 Aoû - 0:28

Les yeux du comte se rouvrirent. Doucement, le souffle calme et couché sur le dos, il toisait les nuages et les oiseaux qui volaient bien loin dans le ciel bleu. Il fesait encore soleil, et la tranquilité relativr des environs confirmait qu'il n'y avait plus la moindre trace de combat. L'élémentaliste avait fait fuir la bête... Cette créature dénaturée... (il parlait bien de la magicienne !)

Nordrakul était immobile contre le sable, et ses yeux s'inclinèrent pour voir à ses côtés. Il y avait encore ces gens. Un homme distingué, ce morveux de Leïam et cette dame qui priait les déesses. Nordrakul se rendit soudain compte que sa blessure était guérie. Il regarda mieux et se redressa légèrement pour tester cette fameuse guérison. Tout son corps était engourdi de façon fort désagréable, mais il savit bien que les cas de guérisons avaient souvent ce genre d'effet secondaire. Au moins, peut-être était-ce de la guérison non-magique... Il en doutait fort, mais se dit qu'il était vraiment inutile de se mettre à spéculer dans une pareille situation. Le comte se releva de peine et de misère.

Qu'allait-il faire ?... Las attaquer ? Naaan. Pas contre 3 personnes, et encore moins pour une raison aussi minable que la trouvaille d'une magicienne impie. D'autant plus que l'autre zouave pouvait aussi bien être de son côté. Qui sait, c'était peut-être lui qui lui avait conféré ces soins... logiquement... Nordrakul regarda ces gens qui discutaient. Ils le virent s'éloigner en marchant d'un pas calme, préférant simplement éviter ces gens pour ne pas avoir à faire preuve de violence (et de risques) inutile. S'ils approchaient, il aviserait. Mais il savait que ça n'arriverait pas. Leïam... ce couard, n'oserait pas se refroter à lui. Surement Ingie était-elle morte, pour sa part, noyée dans les flots. Ainsi soit il...

Nordrakul bougonnait et son moral était seulement cynique et exaspéré. Un dieu aurait-il pu apparaître devant ses yeux, il ne lui aurait que témoigné sa mauvaise humeur et à quel point il n'était pas d'humeur à converser à une telle créature... Le comte ronchonna à cette pensé dérisoire. Les déesses !.. Des chimères... Elles devaient toutes être mortes et enterrées. Trop peu de gens leur étaient fidèle, et c'était à se demander d'où sortaient ces histoires selon lesquelles elles auraient changé de forme... Beurk ! pensa Nord, dégoûté à la seule pensé d'une divinité déjà suffisement contre nature qui en plus changeait de forme... Pour se fondre dans la populace peut-être... Ce serait plausible, mais Nord n'acceptait pas cette réponse. C'était trop immonde et désagréable pour qu'il décide de vraiment prendre en compte cette possibilité.

Maintenant, Nordrakul avait besoin de manger. Donc, par conséquent, il devait trouver une auberge. De plus, il devait admettre s'être retrouvé plus qu'il ne l'aurait voulu dans des situations fort désagréable. Il n'aimait pas agir par lui même en général. C'est pourquoi il devait drastiquement se trouver des troupes. Ses ressources étaient suffisantes, mais limitées tout de même. Et c'est d'hommes fidels dont il avait besoin, car Dalek était beaucoup trop vulnérable sans une garde compétente.

Bientôt, la plage disparu de l'horizon, ne laissant qu'un déplaisant souvenir d'avoir secouru une bande de pouilleux de loyalistes et d'avoir reçu une bonne raclée de la part d'un monstre marin. Ce serait donc à oublier. Nordrakul s'évada dans ses pensées et commença tout de suite à imaginer un plan pour rassembler le plus de gens possible à sa cause. Au loin, dans la mer, un bateau aux airs menaçants approchait de la rive. Nord le regarda d'un air suspicieux ; cela ressemblait fort à des pirates ou des chasseurs de prime. Normalement, il n'aurait eu aucun problème, se serrait terré dans une bonne planque et aurait utilisé la corruption et la manipulation pour faire massacrer ces éventuels menace comme ils le méritaient. Mais là...

Nord doubla de vitesse et rentra rapidement dans un petit village non loin de la plage. Horizon magnifique, il aurait voulu en profiter plus amplement, mais en ce moment son instinc lui confirmait qu'il valait mieux être prudent et commencer par le plus important. Peu de gens dans le village... Nord regarde de ses yeux de serpents, et fait vite fuir un tannier qui avait eu la malchance de croiser un instant trop long les yeux monstrueux. Nord sourit en coin à cette image, puis avança vers les sons merveilleux, anonciateur d'une pêche au mercenaire qui allait s'avérer fructueuse : de l'auberge provenaient des sons de batailles et de solide baston.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïam Yu
Invité



MessageSujet: Re: La plage   Mar 1 Aoû - 11:06

[A++. Ravie d'avoir jouer avec vous!]

Bon Nordrakul guérit, il allait surment quitter. Ce n'était pas trop tôt ! Vivement qu'il dégage celui là ! Mais son éveil fut un peu moins immédiat que l'espérait Leiam qui dut affronté le regard de Horven et Cristal. Heureusement pour lui on l'oublia vite, Cristal demanda à Horven des explications sur ces histoires de prix. Et Leiam un petit moment fit mine de s'y interresser tandis qu'assit en tailleur dans le sable, il se demandait ce qu'il allait faire a présent. Il lui restait la BONNE idée de retrouver la caravane. IL était de retour sur le continent de l'air alors... Pourquoi pas ? Et puis, il voulait retrouver ses robes. Ses roles. Ses amis et sa CARAVANE.

Lorsqu'il en revint a Horven et Cristal c'était comme si le temps n'avait pas passé. Horven n'avait pas encore répondu. Et Nordrakul s'éloignait. Bon choix de sa part !
Même s'il était curieux, Lei ne cherchait même pas a savoir ce que c'était que cette histoire de Prix bien qu'il eut été le premier a poser la question. Soudainement, le gamin se leva et marcha jusqu'à Cristal et Horven.

Il avait fait son choix.
Ca n'avait pas été très dur.

Une petite révérance digne d'un de ces rôles de seigneur. Comme un LORD ! Il sourit et lanca :


-Bonne Continuation. J'ai une caravane à trouver !

Il tourna les talons et s'en alla vers ce sentier dans la forêt qu'il avait emprunté plus tôt. Là où Cristal avait fahit le TUER ! Un soupire, Leiam disparut dans les ombres. Sa marche fut plus longue qu'il l'espérait et lorsqu'il arriva enfin au bout, il trouva une petite route. À l'est, on entendait un tas de voix. À L'ouest le calme. Vivement l'est !

Et cette voix le rendit bien heureux au bout du chemin. Rouge et Jaune, elle roulait lentement dans sa direction et Leiam sourit joyeusement. Enfin ! Là Voilà ! Elle s'arrêta devant lui et on lui lanca un gros Bonjour de la part de tous. On lui demanda diverse question auquel Leiam ne répondit que vaguement. Il enfila ses robes en vitesse. Ravi de retrouver son univers si confortable et calme. A quand le retour de sa petite bourse à sa ceinture ? Robe violette, chapeau assortit, Leiam se tourna vers les autres un sourire fière.

Rouge et Jaune, elle s'éloigna avec sa son bord une petite troupe de jeune artiste...

La Caravane...
Revenir en haut Aller en bas
Horven
Invité



MessageSujet: Re: La plage   Mar 1 Aoû - 13:42

(HJ: Ce fut un plaisir d'écrire avec toi Leïam Oo ... J'espère qu'on se recroisera un jour!)

Horven marcha péniblement dans le sable, pour revenir vers ses deux nouveaux compagnons. Il ne lui était pas arrivé souvent d’avoir des amis, surtout des gens comme Cristal ou LeÏam. D’habitude, ce qui se révélait être rarement, ses amis étaient de jeunes trappistes qu’il rencontrait dans les bois, dans sa quête de retrouver des réponses. Des gens très gentil mais tout de même peu recommandable. Plus d’une fois il avait tombé sur des braconniers. Mais, Horven faisait des efforts pour oublier ses malheurs. Il rêvait d’une vie simple et tranquille mais, juste d’y penser lui faisait prendre conscience de l’impossibilité de la chose. De plus, une vie trop tranquille l’ennuierait.

Faisant attention pour ne pas s’enfoncer dans le sable toujours mouillé, le ménestrel acheva finalement sa petite escapade au milieu d’une plage dévasté. Le vent souffla dans ses cheveux, lui arrachant un sourire détendu. Les marques de son combat ne le faisaient plus souffrir et, Horven comprenait qu’à l’avenir, tout irait pour le mieux, pour lui et pour les gens qu’il côtoyait. Il se sentait si bien, comme s’il se serrait réveillé après un dîner bien chargé. Il se passa une main dans les cheveux et regarda autour de lui pour apprécier ce moment parfait.


-Si nous en revenions à cette histoire de prix?

Une histoire de prix ? Horven ne se souvenait pas d’une histoire de prix. De toute façon, même s’il l’avait voulu, il n’aurait jamais été capable de se le remémorer. Son cerveau travaillait au ralenti, tandis qu’une lueur rosâtre dansait toujours dans la paume de ses mains. Incapable de se concentrer, Horven fixa l’inconnu qui se relevait tandis que Leïam, lui, ne se faisait pas prier pour s’assoire. Ce moment sembla durer une éternité, et même plus. Il voyait tout au ralenti, comme si le temps s’arrêtait pour lui. Il vit le vent souffler les feuilles qui parsemaient le sol, les papillons constatant les dégâts du combat, la magie illuminer toute chose …

-Bonne Continuation. J'ai une caravane à trouver !

Le ménestrel se retourna brusquement vers Leïam puis, lui sourit en se signant de la tête. Finalement, ce jeune homme était très certainement bizarre mais, aussi très prometteur. La tête de Horven se balança de gauche a droite tandis que le jeune artiste disparaissait dans la forêt. Il aurait bien aimé discuter de ses projets d’avenir avec lui mais, le destin en avait décidé autrement.

Parce que Horven croyait fermement en le destin. Rien n’arrivait pour rien. L’homme n’était pas maître de son futur. Il était seulement la pièce qui menait a bien les ambitions de forces supérieurs. Les gens du peuple avaient tous une tâches à accomplir et personne ne pourrait empêcher cela. Si une personne était tuée, c’était que sa présence était requise ailleurs. Tout simplement. Peut-être la vision des choses de Horven semblait-elle dur mais, la vie n’était pas juste. Il l’avait appris a ses dépends durant ses jeunes jour.

Ça y est, il lui revenait à l’esprit cette histoire de prix, pour attirer plus de fidèle du côté des déesses. Oui … le prix … il serait élevé mais, il ne doutait pas une seconde que Cristal serait capable de payer …


- Oui … revenons-en à cette histoire …

Il lui dit cela en se regardant l’horizon. Le ciel était bleu. Demain serait une journée chaude … Idéal pour …

- Premièrement, je vous remercie de nous avoir sauver la vie Cristal. Sans vous, nous saurions probablement tous mort …

Il s’inclina.

- Deuxièmement, dit-il en se relevant, je ne peux pas vous dire exactement ce que j’ai en tête mais, je connais un homme qui connaît des choses … Mais pour le rencontrer, nous devons nous diriger vers Ionas. Lui saura comment faire. Comment je sais toutes ces choses ? … Je connais cet homme depuis bien longtemps et, dans sa bibliothèque repose des ouvrages plus anciens que les déesses même. Mais, ce ne sont pas de touts ces ouvrages que nous avons besoin … Seulement d’un seul et unique livre … Qui s’intitule, si je ne m’abuse : Secret Barbare … Ce livre … détient une formule magique … c’est celle qui nous intéresse.

Horven ferma les yeux … il avait pourtant promis à cet homme de ne jamais parler de ce livre. Il serait trop dangereux qu’il tombe entre de mauvaise main. Mais, s’il voulait convertir une population aussi dense que celle du royaume de l’air, il n’aurait pas le choix d’utiliser LE livre … Ce livre … crée de la main des êtres les plus maléfiques des derniers 500 ans … Même les premières lettre des deux mots du titre donnais les initiales du dernier seigneur des ténèbres … S.B. … De toute façon, il n’avait pas le choix.

- Cette magie est interdite depuis bien longtemps … j’espère que le destin jouera en notre faveur …
Revenir en haut Aller en bas
Cristal
Oracle de l'Air
Oracle de l'Air
avatar

Féminin
Nombre de messages : 672
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: La plage   Mer 23 Aoû - 11:10

Elle continuait de regarder Horven, attendant une réponse de sa part, quand ce fut Leïam qui prit la parole avant lui.

-Bonne Continuation. J'ai une caravane à trouver !

Elle dirigea alors son regard vers le jeune garçon, qui s’éloigna en leur adressant un dernier sourire. Elle le lui rendit, le regardant quelques secondes marchés en se disant qu’elle aurait bien aimé en connaître un peu plus sur lui.

Elle se retourna seulement quand Horven prit la parole. Elle le fixa de ses yeux bleus et l’écouta attentivement.


- Premièrement, je vous remercie de nous avoir sauver la vie Cristal. Sans vous, nous saurions probablement tous mort

La jeune oracle regarde Horven s’incliné et se sentit un peu gênée. Elle inclina alors la tête.

- Je vous remercie aussi d’avoir sauver la vie de cet homme.


- Deuxièmement, dit-il en se relevant, je ne peux pas vous dire exactement ce que j’ai en tête mais, je connais un homme qui connaît des choses …

Elle l’écouta alors parler, toujours aussi attentivement, les yeux fixés sur lui. Quand il eut terminer, elle resta alors droite et sérieuse, réfléchissant. Ionas hein? Elle essayait de bien comprendre ce que lui disait Horven. Bien que complètement épuisée, elle réfléchissait à un vitesse étonnante.

Une formule magique… une formule magique qui pourrait réellement les aider !?! Bon, elle était plutôt mal placé pour douter de la magie, mais était-ce réellement possible? Elle ne savait pas si elle pouvait faire confiance à Horven… elle n’était pas encore totalement sûre. Cette histoire de sort était plutôt… surprenante.

Si vraiment un tel sort existait, il fallait mettre quelqu’un au courant. Oui! Elle devait absolument le mettre au courant, avoir un entretien avec lui au plus vite. Comment? Elle ne savait pas, mais elle réussirait. Elle prit alors la parole :


- Alors, si un tel sortilège pourrait vraiment nous aider… J’aurais quelqu’un qui serait très intéressé de le savoir…

Elle marqua alors une pause et réfléchit, pour être sûre que tout cela était une bonne idée. Puis, décidée, elle reprit :

- Allez-vous m’accompagnez au château de l’air?

Elle devait mettre le roi au courant, oui. Elle ne savait pas si ce sort pouvait être efficace, si il existait ou si encore elle pourrait l’utiliser. Elle devait lui parler, son plus puissant allier. Elle avait de plus en plus mal à la tête, à force de réfléchir. Elle n’avait qu’une seule envie : dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horven
Invité



MessageSujet: Re: La plage   Dim 17 Sep - 13:54

- Allez-vous m’accompagnez au château de l’air?

Le château de l’air … Cristal voulait parler de leur périple au roi alors … Pourquoi ce dit Horven … il pourrait être bénéfique d’avoir un roi de son côté. Il leur serait ainsi plus simple de traverser les nombreuses étapes avant d’arriver à destination.

-Bien sûr … je vous accompagnerai avec plaisir. Mais … je me demandais s’il ne serait pas plus sage de camper avant d’entreprendre notre voyage … Je suis exténué et je crois que vous ne faites pas exception à la règle.

C’était vrai. Horven était réellement fatiguer. En fait, il se demandait comment il avait fait pour tenir debout jusqu’à maintenant. Ses jambes semblèrent bien plus molles qu’elles ne l’étaient.

-Je crois que je ne saurai pas faire la marche qui nous sépare du château. J’ai grandement besoin de dormir.

Horven sourit à Cristal en l’invitant à passer devant. Il lui fit un petit signe en direction de la forêt. Ils seraient beaucoup mieux dans les bois. En plus, Horven devait sécher ses vêtements, tremper par les éclaboussures du kraken. Nerveux, le ménestrel jeta un coup d’œil par-dessus son épaule. En direction de l’étendu d’eau quasiment infinie. Il n’avait jamais été au-delà de l’horizon mais il ne doutait pas un instant qu’il y avait mille et une chose à découvrir dans les autres continent du monde.

Un sourire se dessina sur les lèvres de Horven alors qu’il repoussait les premières branches lui barrant le chemin. En fin de compte, cette journée allait être beaucoup plus plaisante et instructive que ce qu’il ne croyais …
Revenir en haut Aller en bas
Cristal
Oracle de l'Air
Oracle de l'Air
avatar

Féminin
Nombre de messages : 672
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: La plage   Ven 29 Sep - 23:05

Cristal adressa un petit sourire à l’intention de Horven, heureuse qu’il veuille bien l’accompagner au château de l’air. Si vraiment un tel sortilège existait, le roi Jonas devait être au courant. Par contre, notre oracle n’était pas au courant de ce qui s’était passé au château…

La jeune femme trouva la remarque de l’homme qui se trouvait devant elle bien vrai. Ils avaient tous deux fait de grands efforts et ils méritaient bien du repos. Dans son état, Cristal serait incapable de se rendre au château royal.


- Vous avez entièrement raison! Nous pourrons nous rendre à destination après une bonne nuit de repos.

Elle regarda Horven l’inviter à passer devant d’un geste théâtral, et elle commença à marcher dans les bois, où ils seraient à l’abris de ce monstrueux Kraken. Elle était vraiment exténuée et n’avait jamais fait un effort magique aussi grand. Elle avançait plutôt lentement, mais ses neurones fonctionnaient à pleine vapeur.

( suite dans les bois d'Elenwe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La plage   

Revenir en haut Aller en bas
 
La plage
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Reviens de la plage avec Victoire
» RP dans la plage (libre)
» Plage nudistes
» 3 Blondes à la plage.
» Seule à la plage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 éléments :: Continent de l'air :: Elenwë-
Sauter vers: