AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Taverne de la Balafre noircie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mannorot
Invité



MessageSujet: La Taverne de la Balafre noircie   Jeu 3 Aoû - 10:50

Mannoroth marchait dans une sombre ruelle qui menait vers la taverne de la balafre noircie. Son dernier employé lui avait suggérer cet établissement malfamé puisque qu’avec son apparence et sa taille la plupart des endroits bien fréquentés ne pouvaient que lui apporter des problèmes inutiles.
L’ogre marchait sous son grand manteau et la plupart des gens s’écartaient sur son passage, intimidé par sa seule taille. Enfin il perçut que l’odeur de l’alcool était maintenant proche, que les voix avait aussi augmenté. L’eau coulait d’une gouttière et formait une flaque de boue près de la porte d’entrée. Sur un écriteau de bois ou l’on pouvait voir une grande encoche noircie par les flammes il y était écrit de peinture rouge : La balafre noircie. Un peu plus loin dans la ruelle deux enfant se lançaient des pelures de fruits et des morceaux de boite en riant.
La brute se glissa par la porte de la taverne, la salle était bien remplie et bruyante l’alcool et la sueur emplissaient l’air. Dans un coin un vieillard édenté et au regard dément tordait ses chaussettes, laissant l’odeur infecte de ses pieds ratatinés infecter un peu plus la place. Au centre la place, un groupe d’homme probablement bien saoul, chantait en cœur.

Inspecteur je mets à table, J’avoue tout je suis coupable
Cessez vos amis les hommes d’armes de frapper sur mon être lamentable
Parce que celui qui n’a jamais été seul au moins une fois dans sa vie
Peut-il seulement aimer ? Peut seulement fourrer!
C’est une fatalité c’est ma finalité c’est ma raison d’être
Ce mot de 7 lettres qui veut dire se mettre…

Mannoroth cessa de les écouter. Il porta sont attention vers le barman, un homme représentant bien sont établissement, il sentait la sueur et la viande fétide. Son visage gras et balafré jetaient des coups d’œil haineux au gens autour. Lorsqu’il s’approcha le tavernier lui jeta un rapide coup d’œil puis le regarda plus fixement.
- J’ai une offre pour toi, (sortant une pierre ronde de sous le comptoir) si avec cette pierre tu fais tomber toute les chopes empilées derrière moi, tu gagneras le barillet de potion énergétique que je garde sous mon comptoir.

* Hum je peux bien participer à son concours idiot, un barillet comme celui la vaut chère de toute façon sa dois être facile. *

Mannoroth tendis la main pour attraper la pierre mais l’aubergiste la recula hors de porter de sa main et lui mentionna le prix de 5 pièces d’or.
L’ogre mutant grogna met lui tendit les pièces. La pierre était humide et sentait le stress, plusieurs hommes avaient du vider leur bourse à ce jeu.
Son ouïe se focalisa sur un homme un peu plus loin, il avait les cheveux long et noir attaché derrière la tête. Il avait un gros nez et une drôle de tunique orange. Il réclamait justement des pièces pour pouvoir continuer à jouer. Mannoroth le regarda d’un regard méprisant puis lança la pierre sans faire bien attention. La pierre frappa lourdement le mur sans le moindre résultat. Sans vraiment y réfléchir, l’ogre repayât, lançât la pierre qui fit tomber quelque chope sans pourtant gagnée.
La colère grandissait en lui, par deux fois le stupide tavernier s’était moqué de son échec, par deux fois il avait empoché son or. Il tendit cinq dernières pièces et ramassa le caillou.
Mannoroth lança violemment la pierre sur le mur, manquant les chopes et brisant une planche.

- FOURBE ! Donne-moi ce barillet.
L’idiot, le porc de barman sortit une hache de bataille de sous le comptoir et la brandit sous le nez du mutant.

- Sort de mon établissement Bâtard tordu ! Lançât haineusement le barman.

Sa main tremblait un peu, il avait confiance en sa hache, mais les récalcitrants habituels avait l’air moins dangereux. L’esprit de Mannoroth s’embruma d’une sanglante brume rouge. Vif comme la frappe d’un cobra, son poing partit fracasser la poitrine du balafré en un splash de sang à en faire baver un vampire. L’ogre se mit à hurler, la rage avait empli sont être et le sang devait couler pour l’assouvir.


Dernière édition par le Ven 4 Aoû - 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sir Nordrakul
Mercenaire de l'Air
Mercenaire de l'Air
avatar

Nombre de messages : 3000
Age : 30
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Jeu 3 Aoû - 13:12

Nordrakul avança tranquillement dans la sombre ruelle. Les gens étaient plutôt étranges par ici... C'était l'endroit idéal pour se trouver des hommes de mains bien avide et bagareur. C'est alors qu'il s'arrêta devant l'établissement : La Taverne de la Balafre noircie. Debout juste à côté de lui, près de la porte, une dégoûtante créature se tenait debout, l'air dans les vapes. Nordrakul examina un peu mieux cet humanoïde groscier : C'était un hobbit, si poilu et hideux qu'on eut pu se demander s'il ne sagissait pas d'un animal quelconque.

Le comte fit une grimace de dégoût, puis entra dans la taverne, ne serait-ce pour ne plus voir cette créature qui lui donnait tellement envis de sortir sa lame... Pas de violence gratuite ici. Pas tout de suite... Ça sentait le renfermé, l'alcool et le vomi. Des gens essayaient tant bien que mal jouer de la musique, mais pour une oreille expérimentée comme celle du talentueux violonniste, ces sons sonnaient aussi faux que des grincements de treuil. Nordrakul observa cette pièce bien remplie et étrange.

Des gens de toutes sorte s'y tenaient, il y avait des jeux en quantité et des créatures peu communes. Dans un coin, un homme fumait à la pipe en prétendant pouvoir ne faire qu'un avec le nuage de fumée... Quel idiot ! Et cet homme exubérant et maintenant torse nu qui semblait ne jamais manquer d'argent, le dépensant toujours et toujours pour gagner à ce jeu stupide... en vain d'ailleurs.

Nordrakul alla s'assoir et se mit à son aise. Ses poumons étaient douloureux dans cet environnement malsain, et l'humidité était terrible. Chaleur... suffocante... Nord se releva bien vite et alla commender une bouteille de vin au comptoir, quand il vit le barman se faire mettre une raclée phénoménale par un monstre impressionnant. Un ogre ? Il n'avait pas l'air normal en tout cas. Alors que le goliath s'apprétait à massacrer le barman, le son de la rapière vint attirer l'attention de celui ci vers la présence défiante du noble. Les yeux de cobra de ce dernier allèrent se noyer dans ceux du colosse... Et un rictus amusé rajouta à l'air insultant du sir. Mannoroth sentait si mauvais... Les dents de Dalek en furent presque instantanément asséchées...

- Pas de violence monsieur la grosse brute... Vous ne vous battriez que pour le plaisir des idiots avides de spectacle... Alors que je peux vous offrir de servir pour une cause plus... convenable...

Nord était sur de lui : cette créature, aussi vigoureuse puisse t-elle être, serait facile à tuer pour un expert de sa trempe. Son seul réel soucis, c'était si cette chose pouvais se regénérer... Alors il subirait la plus haute chute de sa carrière...

Mais d'un autre côté... le risque et la patience, s'il avait à argumenter, en vaudraient largement la chandelle ; un garde du corps de ce style, idiot, simple et manipulable, ne serait certe pas de refus. La lame noire toujours dressée d'un air menaçant vers la créature mauve, prête à déferler comme une tornade dans les entrailles de celle-ci... Du coin de l'oeil, Nordrakul apperçu, stupéfait, l'homme torse nu sortir une boule de crystal dans lequel des images miroitaient... Un sal utilisateur d'objets magiques... S'il avait le temps, le comte se payerait bien la gâterie de trucider cet impertinant, et peut-être même jouer au haki avec sa bourse trop pleine... *Il doit travailler pour le roi de l'air ce type pour être aussi plein* s'égara une fraction de seconde le comte avant de replacer sa concentration sur cette chose si laide et si simple d'esprit qu'il devait lui être ardu de monter une tente.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mannorot
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Ven 4 Aoû - 1:11

Alors qu’il achevait le barman à coup de poings l’ogre entendit les chaotiques conversations et clameur se mué en une acclamation plus unie, presque toute l’auberge avait placé leur attention sur le combat, sur leur divertissement de la journée. Il sentit alors une fine pointe irriter son dos, l’ogre se retourna et vu l’insecte qui osait le défier, il allait apprendre à ne pas joué avec le monstre lorsqu’il était en colère. L’homme qui lui faisait face était chétif, il sentait malade et montrait d’apparent signe d’avoir été maltraité. Nordrakul, qui regardait le Goliath droit dans les yeux pu voir la brume rouge se brouiller, un éclat d’hésitation, d’attendrissement ou quelque chose de semblable puis les yeux se reteintèrent de rouge. Le mutant avait aperçu en Nordrakul un semblable, un être qui avait subit la torture, la solitude. Mais il était faible, et il l’avait provoqué, et il allait périr comme n’importe qu’elle autre personne.

- Pas de violence monsieur la grosse brute... Vous ne vous battriez que pour le plaisir des idiots avides de spectacle... Alors que je peux vous offrir de servir pour une cause plus... convenable...

La colère grimpait en Mannoroth, ses naseaux soufflaient bruyamment. Son corps tout entier était tendu, Tendu et près à lâcher toute sa puissance sur l’impudent qui l’avait insulté. Soudain il prit une grande inspiration tourna la tête vers le côté et une incroyable onde sonore légèrement apparentée au cri sortit de sa gueule, envoyant voler les spectateurs à sa gauche parmi les tables et les bancs.

- PAUVRE FOU, PRÉPARE-TOI À AFFRONTER TA MORT !

Sur ses mots l’ogre bondit sur l’homme qui l’avait défié.
Revenir en haut Aller en bas
Sir Nordrakul
Mercenaire de l'Air
Mercenaire de l'Air
avatar

Nombre de messages : 3000
Age : 30
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Ven 4 Aoû - 13:07

Nordrakul était sur de lui, et ne craignait pas la mort... Depuis si longtemps il l'affrontait. Néanmoins, il ne devait pas sous-estimer son adversaire comme eux le fesaient toujours avec lui, n'attaquant qu'avec nonchalence avant de s'appercevoir de leur erreur... Cet ogre était massif et pourrait le broyer s'il n'était pas assez vif.

Le cri du monstre le surpris, il avait une telle puissance... Heureusement, il ne fut pas dirigé directement sur lui et il ne recula que de quelques pas... Il se replaça aussitôt en position défensive, et alors que la créature le chargeait, il analysa dans une séquence ralenti tout et chacun des mouvements... Tout était noté. Les mouvements de pieds, la mouvement de charge, sa propre position et ses possibilités. Le poid et la force, la vitesse, les chances. Le coeur du comte était battant, il ne voulait pas éliminer inutilement une créature qui déjà le mettait dans tout ses états tant elle dégageait de la puissance. Nordrakul n'était pas accoutumé à se battre contre une créature à mains nues. Il serait donc plus facile de le tuer, mais moins de l'arrêter... Une main large et brutale s'approchait en un poing.

Un pas de placement en diagonale de la droite vers l'arrière gauche, un habile mouvement de poignet et la lame noire dévit la massue vivante dans le vide, coupant l'attaque de la seconde main. Nord voit la scène au ralentit, son entraînement a fait de lui une machine à tuer fiable et précise. Cela, on ne lui enlevera que lorsqu'il sera mort... Les flancs de la bête sont exposés... tellement exposés... Nord regarde avec hargne les côtes saillantes dans le mouvement de la créature, il pourrait percer ses poumons et briser cette créature prétentieuse. Le comte fronce le visage en une grimace de haine défoulatoire, illustrant une envis de tuer débordante. BANG !!!

Le monstre, aussi massif soit-il, est débalancé. Nord n'est pas assez fort pour cela, bien sur... Mais avec sa position, il joue habitellement avec la propre force de poussée de l'ogre mutant, qui doit prendre appui sur la table tout prêt pour ne pas s'écrouler au sol. Nord ne l'a pas trucidé. C'est avec le pommeau de Sombrespoir qu'il a asséné le coup. Le public regarde, ébahi. Le comte, l'air digne et bestial, sans la moindre trace de peur, regarde la créature ébranlée. Il aurait pu le tuer... Un mouvement de poignet, et la lame se retourne dans la bonne direction, prête à ne plus laisser de chance en cas de récidive, signe évident, même pour Mannoroth ou les ivrognes du bar (mais pas pour l'homme à la boule de cristal, qui continue de les ignorer).

- La mort, je l'affronte chaque instant depuis ma naissance... Et je la donne aussi, aux impertinants qui croient bêtement pouvoir me briser comme un fétu de paille. Maintenant, si tu veux me donner cette fameuse leçon, je te conseille d'éviter mes coups cette fois, car il n'y aura pas de seconde chance... Me suivras tu en enfer ? Ou vais-je devoir t'y envoyer seul ?...

Pas de quartier, pas de nuances, seulement quelques rumeurs perdues dans la foule, et le relatif silence... Nord était nerveux, il sentait que sa vie était en jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kronos
Mercenaire du Mal
Mercenaire du Mal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 1892
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Ven 4 Aoû - 16:37

Kronos arrivait à l'instant, après quelques jours de voyage de Lomelindì à Elendwë,ou Sir Nordrakul tonnait puissamment:

- La mort, je l'affronte chaque instant depuis ma naissance... Et je la donne aussi, aux impertinants qui croient bêtement pouvoir me briser comme un fétu de paille. Maintenant, si tu veux me donner cette fameuse leçon, je te conseille d'éviter mes coups cette fois, car il n'y aura pas de seconde chance... Me suivras tu en enfer ? Ou vais-je devoir t'y envoyer seul ?...


Kronos devina facilement qu'il devait savoir passer quelque chose avant s'on arriver à la Taverne de la Balafre Noircie.Pendant que certains des rustres présents faisaient un cercle avec les tables et les bancs.Kronos regarda attentivement les deux opposants.Le grand avait l'air un peu simple d'esprit,d'une stature très grande et massive.Tandis que le second devait être un combattant hors pairs,il était plus petit que le premier personne que Kronos soupsonnait d'être autre chose qu'un être humain.Kronos s'assit calmement sur un des bancs près de l'endroit où certains hommes avait dégager la place.Il déguaina son épée bâtarde et commença à l'enduire de poison au cas ou ça tournerais mal.Il entendit plusieurs hommes à ses cotés:

-Je te parie 15 pièces d'or que c'est le plus gros des deux qui gagne...

-20 pièces d'or que c'est le plus petit!risposta le second homme

Kronos vit l'argent des deux hommes dans leurs bourses et pendant qu'ils se concentrait sur le combat.Kronos coupa facilement leur bourses plein pour remplir la sienne qui était vide.Portant son attention sur le combat,il attendit passiamment...


[H-J:J'espère pas trop vous déranger en m'embarquand dans le RP,mais vous savez se promener tout seul c'est pas le plus amusant ^_^"
P.S:Nord comment fais-tu pour mettre l'adresse de l'url de ta présentatio sans que ça soit l'adresse qui apparaissent?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elements-war.actifforum.com
Mannorot
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Ven 4 Aoû - 20:49

Mannoroth fut rapidement débalancé et envoyer plus loin, il se retourna vers le conte et revit le même visage que la première fois, et encore la rage se dissipa, il était comme lui, vraiment comme lui, contrairement à ce qu’il avait pensé, il n’était pas faible, il aurait pu le vaincre. Mais son orgueil lui disait de l’écraser, sont cuir saurait résister à sa lame, sont cris pourrait s’envoyer valser dans le ciel. L’ogre fixa Nordrakul dans les yeux, lui renvoya toute sa haine, et grognant, pourtant aussi orgueilleux fut-il un autre sentiment vaincu l’orgueil, un des rares sentiments positifs depuis longtemps, un sentiment d’appartenance.

L’ogre s’inclina et prit la parole d’une voix dont toute la rage avait quitté
- Je te suivrai frère.

Il repérât alors une odeur hostile, celle du poison. Peut-être que ce n’était qu’un bandit qui essayait d’en tuer un autre mais Mannoroth focalisa son ouïe et son odorat à l’affût de ce qui allait arriver…
Revenir en haut Aller en bas
Kronos
Mercenaire du Mal
Mercenaire du Mal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 1892
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Sam 5 Aoû - 11:45

Kronos fut très surpris,c'est le moins qu'il puisse dire,il vit l'ogre sesser le combat lorsqu'il commença à mettre le poison sur sa lame.Instinctivement,le guerrier s'accota au mur pour ne laisser aucun chance qu'il ne l'attaque de dos.Il déplaça sa lame devant lui sentant qu'il y avait un certain danger sur lui et pouvait l'attaquer à tout moment.Kronos pensa rapidement:

*Je suis plutot loin de la porte et s'il décide de me charger,ça pourrait être ma fin.Mais s'il me charge,je pourrai peut-être survivre assez longtemps pour me rendre jusqu'à la porte,je suis presque aussi grand que lui*

Kronos commença à reculer en gardant toujours sont deux près du mur.Peut-être attaqueront-ils ensemble?Peut-être pas,mais ici Kronos se sentait en danger...


Dernière édition par le Sam 5 Aoû - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elements-war.actifforum.com
Mannorot
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Sam 5 Aoû - 13:13

(H-J : Je me suis pas tourné vers toi, mon odorat et mon ouçie sont à l'affut mais je continue a regarder Nord, à moin que tu ne lise l'esprit, ya pas moyen que tu sache que je t'ai repéré)
Revenir en haut Aller en bas
Kronos
Mercenaire du Mal
Mercenaire du Mal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 1892
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Sam 5 Aoû - 13:57

[H-J:À ok j'édite dsl j'ai pas trop compris se bout là XD ^_^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elements-war.actifforum.com
Mannorot
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Dim 6 Aoû - 11:22

(H-J : A vrai dire l'arra^t du combat n'a aucun lien avec le poison sur les arme, ses auelement après ue j'aille fini de me battre que je m'en rend conte.)
Revenir en haut Aller en bas
Red Tang
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Mar 15 Aoû - 19:04

Enfin arrivé, le bateau accosta sur le quai, et des cordes se firent lancées pour que l'ont puisse attacher Le Crain : Si Monsieur Red perdait son bateau, ce serait l'enfer!!! Il était dans sa cabine, attendant que tout soit immobile. Il avait hâte, très hâte, d'empoigner le coup du compte. Quand tout fut stable, il sortit de sa chambre et monta sur le pont qui était trop sale pour lui. Il ordonna a quelques hommes de le nettoyer, ceux-ci devinèrent que leur Capitaine n'allait pas les attendre avant de débarquer...

- Karl! Ammène toi, avec 6 autres, je me fou lesquels, je veux juste des bon gaillard, ammène Hugo, tien! dit-il en s'empressant d'aller jetter un coup d'oeil au port.

Les 8 pairs de pieds sautèrent sur le quai moisi. Red avançait très vite, ne se souciant que peu d'avoir ses hommes derrière lui. Il parcourra près de la moitié de la ville avant de s'arrêter brusquement. Il regarda autour de lui, il parraissait très excité. * Hehe, ça sent la bagarre! * pensa-t-il dans son plus profond, mais ses hommes devinèrent ce qu'il pensait en s'enfonçant dans une espèce de ruelle sombre...

Des bruits familiers se firent entendre, quelques mètres en avant. Des gens parlant, les choppes frappant sur une table et l'odeur d'une bonne vieille taverne se firent sentir : l'alcool surtout... Ce qui plaisait très fortement au Capitaine vidé par tout ce temps d'excitation et de hâtise. Faut dire que ce fait encore un bout qu'il n'a pas dormit...

Les bruit augmentèrent et l'odeur venait de moins en moins loin. Malgrés qu'il avait des odeurs pas très intéressante qui se mélangeait à celle un peu plus agréable. Il arriva devant la bâtisse, la porte était ouverte et ça bougeait en dedans. La bâtisse décevait beaucoup Red. Une vieille cabane pourrite... * le meilleure endroit pour casser des gueules pourtant... * se dit-il...

Il entra donc, dans cet bâtisse... NORDRAKUL! Il était devant lui! Quelques autres personnes tout aussi bizzarre dont une laideur par terre et un mec bizzarre adossé à un mûr, mais Red s'en foutait éperdument...

- NORDRAKUL! DEPUIS LE TEMPS QUE JE TE CHERCHE, JE T'AI TROUVÉ!!!

Sur ces cris de colère, il fonça sur le compte sans rien regarder et il fit ce qu'il ne fallait pas : il l'avait jugé en pensant qu'il était petit et faible... Alors c'est cet erreure qui lui aurrait pu lui couter la vie... Mais Nordrakul se tassa habilement mais ne toucha pas du tout à son agresseur. Red qui manqua de beaucoup trop sa cible, alla frapper un gars avec un boule de crystale... étrange... Pensant à son acte... et en regardant le mec par terre et constatant que ce n'était pas le bon, Red se retournae t vit ses hommes entrer en courant. Hugo, le plus jeune, regarda le spectacle et cria...

- BATTAILLE GÉNÉRALE!!!

Tout le monde dans l'auberge réagirent à cela... Il se levèrent, et se massacrèrent tous, sans savoir sur qui il frappait, juste pour faire comme tout le monde quoi! L'équipage participaient aussi, il frappèrent tout ce qui bougeait. Un jeune fou de l'auberge se leva et donna un coup de tabourrait dans le dos de l'ogre qui s'était relevé. L'objet de bois fendit sur l'impacte et l'ogre se retourna, regardant le jeune avec des yeux rouge!

Red ne pouvait pas vraiment se préocupper de Sir Nordrakul. Car les bancs et les tables qui volaient dans les airs était quelque peu trop dangereux pour ne pas y porter attention... Alors Red frappa à son tour, ne fesant pas très attention au personne, souvent quelque chose de fendu au visage, qui auchait sur le sol...

- Et c'est encore un bordel, foutu par moi même! dit-il en riant et en regardant le vieux édenté se cachant les yeux avec ses bas hummides...
Revenir en haut Aller en bas
Sir Nordrakul
Mercenaire de l'Air
Mercenaire de l'Air
avatar

Nombre de messages : 3000
Age : 30
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Mar 15 Aoû - 20:34

- Hey ! Ma boule de cristal... chiala l'homme à terre, sonné par le coup, étendu dans les morceaux de verres de son objet précieux... Juste avant de se faire piétiner...

Nordrakul fit de grands yeux, son coeur battait la chamade, il savait que rester ici était extrèmement dangereux, que ces hommes voulaient sa peau et qu'il serait bien ironique de succomber en se prenant une chope à la tête... Regardant partout, à l'affut, le comte ne pouvait pas tout analyser tant il se passait de choses. La bagarre... Des coups de poings, de chaises, de tabourets, de tonneaux, de tables, de chopes, de pied de biche et parfois même de lames... Et ces hommes qui venaient d'entrer en l'appelant de façon si prompte avaient leurs armes de dégainées... Mannoroth ne voyait pas mieux que lui, il ne pouvait le défendre très efficacement ici, à la limite écraser ceux qui oseraient prendre la chance de passer près de ses gros muscles...

Nordrakul essaya de donner du coude pour se sauver dans la direction inverse, mais bien vite il fut repoussé, brassé, charié, comme une vulgaire poche de patates, et se perdit encore plus dans la foule. Vite, il baisse la tête... FLYYYING BOTTLE !!!
Ouf, il l'a échappé belle... devant lui, un ivrogne le menace avec une fourchette, un oeil ouvert, l'autre presque clos et sujet à quelques spasmes. Nord observe quelques secondes le bonhomme barbu avant de considérer la menace. Sa garde baissée, la fourchette fonce... et se plante dans la table. Nord n'a pas eu à faire une esquive bien rapide là dessus. Outré d'une telle attaque, le comte dégaine d'un coup sec sa dague et la plante dans la paume du soaulon, au travers la table, le regard hargneux.

Laissant le bougre coincé geindre à loisir, Nord s'éloigna et profita d'une zone dégagée, il se reprendra une dague plus tard... Le hic, c'est que l'un des nouveaux arrivants l'a vu aussi. Et il est balaise celui là. Il n'a pas l'air trop con non plus... Nord le toise d'un air défiant, puis dégainant d'un geste sa rapière, donne cette fois des coups de pommeau pour ouvrir la route.

Un coup d'oeil sur le côté, et le comte apperçoit l'adversité inéluctable ; l'autre gaillard n'a en aucun cas besoin d'acier pour se frayer un chemin dans la foule de badots fou furieux ; ses muscles suffisent amplement. Karl, évitant soigneusement la zone d'action de l'ogre mutant, s'approche maintenant rapidement du petit sir. Contrarié mais déterminé, le comte lâcha un grognement exaspéré avant de briser une bouteille sur le crâne d'un grand homme qui ne voulait pas se tasser de son chemin. Quelques petits coups de plus, et enfin....


Liberté. Nordrakul sort par la porte arrière et fais quelques pas à côtés des soaulons malades ou endormi et de ceux qui sont trop amochés et qui ont étés propulsé par dessus bord, dans la vase collant des fonds de tripes de buveurs compulsifs. Nordrakul ne se permet même pas le regard dédaigneux, il profite de quelques éclats de soleil qui le touchent un instant avant de se recamoufler derrière les nuages. Un moment d'égarement, à ses risques...

BAM ! Le comte est solidement plaqué dans le dos par son massif poursuivant, et se retrouve propulsé face d'abord vers l'arbre le plus proche. Le comte se relève avec peine, portant une main vers son visage ensanglanté. Son corps est encore tout endolori par l'impact, mais ses yeux, bien que plissés sous l'effet de la douleur, peuvent distinguer clairement l'individu donner des coups de pieds dans les côtes des malades pour les éloigner, une large épée dans la main. L'homme s'approche alors rapidement, le regard autoritaire et plein d'une certaine forme de satisfaction.

Nord garde le poignet contre son oeil gauche et sa joue blessé, son autre oeil tremble dans son socle, non à cause de la peur, mais à cause d'une soudaine crise dûe à la perte de sang. La finelame placée nonchalament dans les airs menace le grand homme vigoureux comme un vulgaire dard d'insecte, alors que lui possède le muscle et la portée de bras. Karl sourit, puis s'élance, confiant, frappant un coup de haut en bas, diagonal, avec son épée à deux mains.

Un pas gracile, semblable à un pas de danse ; le sir s'éclipse vers sa gauche et tourne sur lui même, laissant son bras suivre le mouvement... Et hop ! une fine coupure apparait sur le cou du second de Red Tangof. Une fine coupure des plus désagréable. Karl en a le souffle coupé, son épée tombe au sol alors qu'il se tient le gorge sans pour autant réussir à pousser un cri. Seul des barbottements incompréhensible sortent, bientôt suivit par la magnificiente marée rouge, le sang.

Le sang qui coule par la gorge habilement tailladée, par la bouche d'où le souffle ne sort plus, sur les mains et le corps, sur le visage terrorisé et stupéfié de l'homme de main du Crain. Bientôt il tombe à genoux, et semble suplier pour son âme, suplier de lui redonner sa vie qui lentement coule et s'échappe... Mais c'est bien en vain, car le comte se dressant en silence devant lui, l'observant tout bonnement se faire happer par la mort, ne sait pas donner la vie... Il ne sait que la donner en cadeau aux ténêbres... La mine sérieuse, Nord se met à genoux et regarde sa victime agonisante droit dans les yeux avant qu'elle ne succombe pour de bon.

- Sens la mort monter en toi, et surtout... ne pousse pas de cri
murmura t-il... Se remémorant ces paroles pour lui si lourdes de sens...

La tête de Karl s'enfouie dans le sang et la gadou, avant qu'un badot encore un peu conscient et lucide ne s'exclame ;
- Mais... Vous lui avez coupé la tête ! Il.. Il est mort !!!

Nordrakul ne regarda même pas l'énergumène, et se retourna plutôt vers les hommes aux allures de pirates qui émergèrent enfin du bar, stupéfait de voir leur supérieur en grade ainsi refroidit. Et enfin, Red arriva sur la scène. Nordrakul ne se sauverait pas... Il leva son arme en signe de défi, en une position de duel parfaite, et de son ton toujours aussi confiant, récita ces paroles ;

- Messire, je crains fort que nous ne nous soyions point présenté... je suis bel et bien Sir Nordrakul, comte de Cianan et héritier du domaine perdu de Durenzteng... Et bien sur.. Il va s'en dire que je suis tout disposé à m'entretenir avec vous au sujet de vos... Démarches...

Toujours fier, agrémentant chacun de ses mots (surtout le dernier) d'une pointe de cinisme, Nordrakul en imposait mine de rien, le visage amoché et sa rapière noire en mode 'Éventrer'. Son assurance et la rage bouillonant au fond de sa carcasse était tangible, personne n'aurait en ce moment voulu s'attirer ses foudres... Nord attendit, restant constant et immobile, le coeur drainant le sang dans son corps à toute vitesse, prèt à se battre ou à mourir, mais certainement pas à fuir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red Tang
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Mar 15 Aoû - 22:15

Sous les yeux ronds et quelque peu atristé des 7 hommes armés, Karl mourrait, tranquillement, au bout de son sang. Red n'y croyait pas: Karl, son bras droit, LE meilleure officier, était mort, là, devant lui, la gorge coupée par une lame tenu par un espèce.... d'homme! Red n'y croyait pas, mais il devait l'oublier pourtant, la seul mort qui le préocupe vraiment... Non! Il ne devait pas rester là sans rien faire! Nordrakul n'est pas ce que Red pensait de lui, il était beaucoup plus fort... non pas fort... bon duelliste faut croire... Il avait pourtant l'air si faible et fragile...

- Messire, je crains fort que nous ne nous soyions point présenté... je suis bel et bien Sir Nordrakul, comte de Cianan et héritier du domaine perdu de Durenzteng... Et bien sur.. Il va s'en dire que je suis tout disposé à m'entretenir avec vous au sujet de vos... Démarches... dit le compte, si... respectueusement..

- Je crois que non, en effet. Je vois que vous l'avez tué... C'est mauvais pour vous. Je dois alors en trouver un nouveau. Sir Nordrakul, je me présente, Red Tangof, Capitaine du Crain, vaillant navigateur et combatant hors pair! sur ces paroles, il enlevait son carquoi et le jetta sur la paroi de la maison la plus proche, et continua... Mes " démarches " ont pu vous sembler quelques peu barbare, il me semble, non? Mais mes raisons ne sont pas plus valables. Vous n'avez point besoin des connaitre, car si je vous le disait, il faudrait que je vous tue...

En disant cela, il avait enlevé un poignard de sa petite pochette de cuire et jouait en le lançant dans les airs et en le ratrapant par la lame.

- Vous semblez être un excellent duelliste, et je suis sérieux en disant cela... Je dois en finir maintenant, Sir Nordrakul. J'ai besoin de votre tête, et je compte bien me la procurer...

Il replaça sa lame dans son étui et retira son épée. Ses hommes se retirèrent un peu plus loin, mais pas trop. Et Red se plaça, pied ferme et épée levée...
Revenir en haut Aller en bas
Kronos
Mercenaire du Mal
Mercenaire du Mal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 1892
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Mer 16 Aoû - 11:24

[Heuuuh,petit question?:Nord'c'est moi que t'as assomé avec la bouteille?Ou je suis encore adossé au mur?]

Kronos se releva rapidement au mot bagare générale crié tout par certains imbéciles qui étaients entrés en coup de vent.Lorsqu'il vit certaines des personnes partir par la porte du fond,il les suivit lentement,sachant que sa taille lui permetterait de passer sans se faire tuer.Pourtant,lui qui aimait tant se battre resta calme.Son démon lui ayant ordonné de rien faire tout de suite.Il vit le petit noble tuer aussi facilement que si il fesait la cuisine.

-Un homme sans pitié est un homme dangereux...marmonna Kronos pour lui même

Que dites-vous monsieur?demanda un homme à coter de lui,visiblement ébranlé,il avait dû voir la mort de près.

-Je ne vous ait rien ditlui chuchota Kronos en déguainant sa dague et la lui plantant dans la poitrine au niveau du coeurLe guerrier devait se concentrer à se qui allait suivre.Le petit noble représentait une menace sérieuse pour lui,l'ogre également,mais le nouveau venu,qui avait l'air d'un marin,devait ête dangereux mais Kronos se s'inquiétait pas pour lui.


Il s'approcha discrètement de l'endroit un les deux antagoniste se faisait face,sans oublier sa dague plantée dans quelqu'un.Ses armes reprirent leurs endroits respectifs et le grand homme se croisa les bras en attente de la suite...


Dernière édition par le Sam 19 Aoû - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elements-war.actifforum.com
Red Tang
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Sam 19 Aoû - 11:36

(( Hj : Ah ben zut Kronos! Pourquoi t'es partit! Je tenais beaucoup à ce que tu reste... je voulais... "intérragire"... avec toi... ))
Revenir en haut Aller en bas
Mannorot
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Dim 20 Aoû - 17:17

(Holyfuck, voulez vous me dire c’est quoi cette merde, pendant quoi 2 semaine personne post, et la je part en camping et vous envahissez le topic… Grrr)

Lorsque la bataille se déclara Mannoroth perdit rapidement de vu Nordrakul et il ne pu que frapper partout autour de lui, éloignant au prix d’une fracture, parfois de leur vie les combattants proches. Soudain la bataille s’arrêta et un cercle se forma autour du sir. Les voix s’était calmé les gens respiraient la sueur et la peur, le du sang avait rejoint celle de l’alcool. Les homme était habituer a voir des gens était habituer de voir des homme mourir sous les coup de poing dans les ruelles, mais la mort de cet homme, qui semblait fort, avait quelque chose de plus crue ; l’aisance avec laquelle Nordrakul l’avait égorger ramena les gens à l’ordre.

Le chef des pirate entra, et il semblait en confrontation avec le duelliste. L’ogre atendit de voir comment les chose allait se dérouler.
Revenir en haut Aller en bas
Kronos
Mercenaire du Mal
Mercenaire du Mal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 1892
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Dim 20 Aoû - 17:39

[Holà la censure Mannoroth,c'est pas bien drunken Donc t'était partit en camping,on s'ennuyait tous de toi @ T'es pas quelqu'un d'autre toi sur le forum? ]


Kronos regarda autour de lui,la grand brute dans le fond regardait partout,légèrement éclaboussé d'un sang autre que le sien.L'Homme affrontait le petit noble et regardait légèrement de son coter parfois.Lui-même était sur les nerfs grâce à la bataille qui avait durée jusqu'au moment où le petit démon avait égorger un des accolytes de l'autre qui sont entrés en coup de vent.Le guerrier se mit à marcher lentement vers l'endroit où le duelliste et le pirate s'affrontait.Il déguaina sa dague sachant que son épée ne lui serait d'aucun secours dans cette marée de corps pressé un contre l'autre en attente d'un combat.

Le vaillant guerrier héla les hommes qui s'affrontait,décidant de s'en mêler pour une fois.

-Hola,calmez-vous les gars,ne sommes-nous pas dans un pays où prône la paix?Rangez vos lames et venez discuter autour d'une bonne chope de bière.Kronos avait annoncé cela d'un ton calme à l'homme et à l'autre qui avait l'air un peu moins humain.Il s'attendait à se que les hommes refusent.Mais la vie n'est-elle pas remplie de surprise?


Dernière édition par le Lun 21 Aoû - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elements-war.actifforum.com
Red Tang
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Dim 20 Aoû - 21:20

(( Juste un tik chose, mectons : Red n'A pas vraiment l'air d'un marin... Merci! ))
Revenir en haut Aller en bas
Sir Nordrakul
Mercenaire de l'Air
Mercenaire de l'Air
avatar

Nombre de messages : 3000
Age : 30
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Lun 21 Aoû - 21:30

Le regard de Nordrakul était enfoncé comme une dague dans ceux de Red. Le dueliste n'avait pas peur... il savait qu'en combat loyal contre un humanoïde, il était imbattable. Néanmoins, une fois de temps en temps, son regard déviait vers le couteau de son adversaire, légèrement mal à l'aise mais essayant de cacher sa crainte.

S'il utilisait une arme à distance, ne serait-ce qu'une dague de lancé, cela pourrait pencher en la faveur du capitaine du Crain... Nord préféra donc opter pour une technique defensive, laissant cet ennemi visiblement expérimenté faire le premier geste, la première erreur... et sa dernière..

Soudain, une voix coupa net la tension tangible qui régnait entre les deux protagonistes.

- Hola, calmez-vous les gars, ne sommes-nous pas dans un pays où prône la paix? Rangez vos lames et venez discuter autour d'une bonne chope de bière.
Nordrakul ne regarda pas tout de suite l'homme en question. Oser couper court à un duel pour l'honneur, quelle audace... quelle... IMPERTINENCE !!!

Le comte grogna doucement, tel un fauve agacé. Sa main lui démangeait, avait envis de changer radicalement de cap et aller s'abattre contre le mécréant impoli. Néanmoins, il préféra ne pas baisser sa garde devant un adversaire inconnu et apparament en pleine confiance de ses capacités...

- Apprenez à tenir votre langue, laron, ou bien je serai dans l'obligation de la couper... On ne me traîte de rien de moins que comte, et la simple ouverture de votre infecte cavitée bucale m'évoque les relants putride d'une marée de poissons crevés...

L'air méprisant, le regard infernal du sang-sombre se retourna doucement, tout en finesse, autoritaire et menaçant comme l'enfer lui même, vers le dit "laron". Il avait l'air d'un combattant conséquent, cet homme était comme plusieurs autres de passage en cet endroit, et avait tout simplement levé la voix au mauvais endroit au mauvais moment... Une simple malchance... Face à un être stricte et brutal malgré sa fragile constitution.

Le regard venait conclure ce petit discours fort éloquant, et maintenant autour des deux combattants plus personne ne disait un mot, interloqués par la prestance insoupsçonnée du noble. Certains sortaient même de l'établissement pour venir voir et se rassembler autour du petit duo. Nordrakul détourna la tête, l'autre homme avait vraissemblablement saisit le message. Maintenant il se focussait à nouveau sur Red, et tentait de garder toutes ses forces, car un pincement douloureux vint chatouiller son poumon droit, marque de la nécrose... Une vrille dans ses intestins, et Nord lâche un léger gargouilli, essaye de ne pas faire paraître la douleur terrible, essaye de canalyser ses forces... Encore un moment..

Encore juste un tout petit moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red Tang
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Lun 21 Aoû - 21:55

Très amusant : Nordrakul, bien que ennemi de Red, le fesait bien rire. Et en plus, il avait raison, interrompre un combat, un deul plus précisément, ce que Red, par contre, n'Avait pas pratiqué assez souvent. Il ne remarqua absolument rien des malaisance de son adversaire, et regarda l'autre, choqué... Dans ces yeux, de la fureur, bien que la mort de son ami, Karl, l'avait profondément troublé. Quand Nordrakul était devant lui, devant l'auberge, normalement, il aurait foncé dessus, fou de rage. Mais après avoir vu Karl, à terre, mort, il était devenu, plus... prudent... Il fera plus attention à ses actes à l'avenir.. et il sera peut-être un peu plus sain d'esprit...

Dans un geste assez lent, il retourna son épée et la planta dans le sol, devant lui. Il marcha, furieusement vers le petit imbécile qui n'avait pas parlé au bon moment... Il rammassa la chemise de l'homme habillé de noir et le poussa jusqu'à ce qu'il soit acotté sur la paroie de l'auberge....

- Écoute, si tu ne veux pas que je te pend au bout du mât de mon bateau, de te conseil de la fermer, maintenant. Ou encore mieu, va donc prendre une petite marche dans l'auberge et te faire égorgé par quelqu'un d'Autre que moi, car tu vois, le sang tache les vêtements...

Il repoussa l'homme vers la porte, et retourna où il était au paravant, et prit place pour son duel. Il reprit son épée, essuya la poussière et la replaça devant lui, prêt à combattre. Il jetta un autre coup d'oeil à l'autre gaillard qui les avait intérropmpu et replaça son regard sur son adversaire...

Quand il s'était retourné, Red n'a pas pensé une seule seconde que l'autre aurait pu lui planter sa rapière noire dans le dos. Il n'y avait pas pensé, ou alors, une certaine confiance reignait en lui, pour ce pauvre être... Était-ce un signe? En tout cas, Red respectait cet homme, même s'il devait le tuer, pour gagner ce qu'il voulait : L'or et la popularité...
Revenir en haut Aller en bas
Kronos
Mercenaire du Mal
Mercenaire du Mal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 1892
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Mar 22 Aoû - 16:33

- Écoute, si tu ne veux pas que je te pend au bout du mât de mon bateau, de te conseil de la fermer, maintenant. Ou encore mieu, va donc prendre une petite marche dans l'auberge et te faire égorgé par quelqu'un d'Autre que moi, car tu vois, le sang tache les vêtements...

Les yeux de Kronos se voillèrent après que l'Homme l'eut tenu contre le mur de l'auberge.Kronos prit sa dague et la lança dans l'épaule de l'Homme.Heureusement pour lui se ne fut pas le manche qui atterit sur l'omoplate,mais la mae du poignard qui vint se planter dans l'épaule.D'une voix soudainement plus grave,pour cause ;son démon avait pris possetion du corps,Kronos lui annonça:

-Je n'aime pas les menace...

Le guerrier dégaina sa lame et s'avança résoluement vers l'Homme malgré le fait que le petit noble attendait de se battre lui aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elements-war.actifforum.com
Sir Nordrakul
Mercenaire de l'Air
Mercenaire de l'Air
avatar

Nombre de messages : 3000
Age : 30
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Mar 22 Aoû - 18:39

Nordrakul fut surpris.. pendant environs une demi-seconde. Il en avait déjà trop vu dans sa courte vie pour ne plus faire de cas de ce genre de situation. Et puis au fond, c'est vrai que Red avait poussé la menace un peu loin... Nord savait pertinement que l'intimidation était valable, mais que de petites esbrouffes physiques baissaient la défense suffisement pour permettre une offensive...

Le comte grogna, le court des évenements ne lui convenaient absolument pas. Peut-être cela lui permettrait un échapatoire, mais non, il voulait un combat à la loyale et se sauver était une réaction misérable. Il ne se rabaisserait pas au niveau des vers de terres qu'il s'évertuait à faire disparaître de son chemin. À voir leurs mouvements, les deux hommes étaient de bon combattants à l'épée... mais autant ils étaient trop prompt à l'action, autant Nordrakul pourrait sans misère éventrer l'un d'eux en duel. Il sourit à cette constatation, mais vue sa fragile stature préféra ne pas prendre le risque de se comprommettre dans un "feu croisé" de lames. Nord se posait néanmoins la question ; cet homme qui avait lancé le couteau devait être bien idiot ... n'avait il donc pas vu que Red était accompagné d'une troupe ?... Ils auraient tôt fait de le tailler en pièce, si les talents de Red ne suffisaient pas seuls à la tâche...

Mais combat loyal signifiait le bon état des deux duelistes, donc...
- Mannoroth !!! Inculque donc à cet impertinent monticule de bourbe la notion de "fuir sous la menace des coups"...
coupa d'un ton méprisant le noble, ne laissant pas les deux batailleurs se concentrer sur les quelconques idioties et injures qu'ils pouvait bien se lancer...

Quoi qu'il en soit, au point où ils en étaient, Kronos avait le choix de se faire empaler par Nord, Red et sa troupe, après bien sur avoir était réduit à l'état de compost par les muscles de l'ogre mutant, ou bien s'enfuir à toute jambe et espérer qu'on ne prenne pas trop d'entrain à bien le viser... et à le suivre... En tout cas ce n'est pas Nord qui le prendrais en chasse, il avait bien mieux à faire pour l'instant que de s'occuper d'un homme assez stupide pour se lancer seul contre un capitaine et sa troupe.

Nord resta sobre, prit ce moment d'inattention pour essuyer son visage ensanglanté et épousseter ses nobles habits de haute coutûre, affichant une mine à la limite du snobisme et du prétentieux qui est tout fier de son titre et de son allure..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mannorot
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Mer 23 Aoû - 11:30

(Encore une fois,merci de m’avoir attendu pour répondre. Sinon, oui je suis quelqu'un d'autre sur le forum)

- Hola, calmez-vous les gars, ne sommes-nous pas dans un pays où prône la paix? Rangez vos lames et venez discuter autour d'une bonne chope de bière.

Lorsque l'homme prit la parole, Nodrakul l'insultat ouvertement et l'autre le menaça. L'homme riposta et alors Nordrakul lui dit d'intervenir.
Se frayant un chemin parmi les gens comme s'il aurait été des haute herbe, Mannoroth s'approcha de Kronos.

- La paix. Quelle parole stupide venant d'un homme qui recouvre ses arme de poison en entrant dans une auberge. De toute façon je me fou complètement de ce que ce pays prone. Alors fou le camps avant que je ne me fache petit merdeux.

L'ogre était maintenant face à Kronos, le fixant de sont unique oeuil.
Revenir en haut Aller en bas
Red Tang
Invité



MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Mer 23 Aoû - 11:35

(( Hj: Je voulais bien t'attendre, Mannoroth, jte jure! J'atend maintenant la réaction de Kronos, sinon on peut dire qu'il est déjà mort....... ))
Revenir en haut Aller en bas
Kronos
Mercenaire du Mal
Mercenaire du Mal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 1892
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   Mer 23 Aoû - 11:51

[hahahahaha j'suis trop con,vous êtes tous contre moi maintenant Twisted Evil ]

-C'était seulement pour désamorcer le conflit...énonça calmement le guerrier.Et pour ce qui est du poison,j'ai mes raisons d'agir ainsi. Le guerrier fixa l'Ogre,les sourcils froncé et lui donna un coup d'épaule pour partir.Le géant ne bougea pas,Kronos réessaya n'ayant pas plus de succès.Le guerrier recula et dégaina son épée,sachant qu'il n'aurait aucune chance contre se monstre.


Il regarda le petit noble cependant,il avait appelé cette brute pour lui venir en aide.Surement parce qu'il s'avait qu'il n'était pas de taille face à un homme,même aussi blesser soit-il.Il fixa l'Homme,la Brute et le petit noble chacun leur tour.Soudain se mit à avancer résoluement vers la brute,ses yeux brillant d'une lueur intérieur.Sa deuxième personnalité venait de faire surface.Il partit vers Red et replanta sa dague à plusieurs reprise dans sa chair tendre.Ensuite,oubliant Mannoroth*,il partit vers le petit noble en courant...


[* Eviddamment il faut qu'il aille une faille dans le plan,Mon démon à prit possetion du corps,il a blesser Red et il est partit vers Nord' mais il a oublier Mannoroth l'Énorme]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elements-war.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Taverne de la Balafre noircie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Taverne de la Balafre noircie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un bagarre à la taverne
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» la taverne médiévale
» Taverne de l'Amrûn
» Massacrons-nous dans la taverne (pv Kealey) - Abandonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 éléments :: Continent de l'air :: Elenwë-
Sauter vers: