AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le village d'Iermus

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Canopée
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Sam 21 Jan - 6:53

Au moment où la jeune fille percuta son bâton, Canopée sentit son front glissé le long de celui-ci avant que sa main ne se défasse de l'emprise de son appui. L'aveugle n'aurait sût expliquer ce qu'il venait de se produire... il n'avait pas pressentit la venue soudaine de cette personne. Sans doute à cause du brouhaha qui s'était éveillé dans cette ruelle, pourtant si calme à ses débuts.

Incroyablement gênée par les évènements, il se releva presque instinctivement avant de tâter le sol pour savoir où était située la personne qui venait de trébucher par sa faute. Sa recherche aurait put être bien longue mais bien heureusement, il entendit une douce et envoûtante voix lui parvenir jusqu'aux oreilles. Repérant un peu mieux la position de cette personne, il se tourna vers elle avant de s'abaisser de nouveau pour tenter de trouver sa main. Par malchance, il tomba sur son épaule... c'est donc avec une extrême délicatesse, qu'il descendit ses doigts le long du bras de la jeune femme avant de lui saisir tendrement la main, pour la relever.

Une fois debout, il put sentir le souffle chaud et léger, de la jeune femme, venir froisser sa cape au niveau du torse ainsi que l'enivrant parfum qui semblait émaner de son corps. Aussi bien que la fleur polluait l'air de son doux parfum, cette jeune femme épurait celui d'Iermus du sien. Elle portait une essence dès plus rare sur sa peau... mais aussi fou que cela puisse paraître, le sens olfactif du jeune homme ne réussit à la reconnaître.

Ne lâchant la main de la jeune femme, par peur qu'elle ne se soit mal en point, Canopée en profita pour y déposer un baisé honorable et salutaire. Après quoi, il s'abaissa pour saisir son bâton étendu sur le sol avant de se courber respectueusement devant la jeune femme tout en relâchant délicatement la tendre étreinte qu’il pesait sur sa main.


- Vous n'avez pas à vous excuser gente dame... je suis seul fautif. J'aurais dû rapprocher mon bâton un peu plus vers moi et par la même occasion pressentir que vous vous dirigiez non loin de moi. Veuillez excuser ma bêtise... mais rassurez-moi, vous n'êtes pas blessé ? Lui demanda-t-il, de sa voix douce mais inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Keana
Élémentaliste du Feu
Élémentaliste du Feu
avatar

Nombre de messages : 969
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Sam 21 Jan - 10:03

Keana rougit par tent de céremonie. Elle souria en l'entendant enfin parler. Elle ne savait plus quoi dire pour rompre le silence. Heureusement, il le fit pour elle. Sa main toujours prise dans la sienne, elle écouta ses paroles doucement...

-Non... soyez rassurez. Une simple chute ne peut pas venir à bout d'une guerrière.

Elle souria en regardant encore tendrement le visage de la personne qui était devant elle. Elle ne sut pas pourquoi elle l'avait fait. Sa bouche avait parler toute seule. Elle le regarda avant de demander:

-Mais dis-moi, quel est ton nom que je puisses remercier celui qui m'a aider à me relever...

Le vent soufflait. Keana détestait ça cependant, elle resta là. En même temps curieuse de cette conversation et gênée d'avouer sa faiblesse. Car en effet, Keana ne pouvait rester au froid. Celà ne lui faisait aucun effet secondaire physiques mais à long terme, la faisait douloureusement souffrir. Il n'y avait plus personne dans la rue. les passants n'étaient plus. Keana se sentit soudain submergée par lui. Elle ne savait pas pourquoi. Ses cheveux voltelaient en arrière fougeusement frappés par le vent. Mais maintenant, elle s'en fichait. Ce silence était pesant cependant, elle attendrait qu'il lui réponde, s'il le voulait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkvslight.forumactif.com
Canopée
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Sam 21 Jan - 10:56

Canopée laissa un léger soupire s'échapper entre ses lèvres, tant il était rassuré de savoir son interlocutrice en pleine santé. Presque naturellement, il laissa son visage s'illuminer d'un sourire en l'entendant dire qu'elle était une guerrière. En effet, même s'il portait l'épée à la ceinture, Canopée ne s'en servait presque jamais et cela l'intriguait au plus haut point de pouvoir faire la rencontre d'une femme guerrière. Était-ce une femme qui avait prit l'arme pour défendre sa propre cause ? Ou bien n'était-ce que par simple esprit de vengeance vis à vis de quelqu'un ou de quelque chose ? L'aveugle n'en avait aucune idée, pour le moment, mais il devait avouer qu'il venait de rencontrer une personne encore plus particulière qu'il ne l'était lui.

Peu à peu, le silence retomba dans la petite ruelle qui jouxtait la petite place. Étrangement, Canopée ressentit un vent quasi glacial souffler avec puissance; comme si un fléau de malheur venait de se répandre dans les entrailles du village. Puis plus rien... là, il put entendre les légers claquements de dents de la jeune femme, se remémorant qu’en frôlant son bras tout à l’heure, il avait remarqué qu’elle les avait laissés dénudées..

C'est donc avec une extrême délicatesse qu'il défit sa cape de lin, avant de venir la déposer sur les épaules de la jeune femme. Avec un sourire amusé, le jeune homme acquiesça d'un hochement de tête à sa question avant de lui répondre d'un ton dégagé et tout aussi doux que la deuxième vague de vent qui venait de s'engouffrer dans la ruelle.


- Je me nomme Canopée, gente dame. Tout du moins c'est ce qu'on m'a fait comprendre depuis ma naissance, dit-il en riant. Quant à ma cape, gardez là sur vos épaules. Le temps est quelque peu frileux aujourd'hui... et tout me laisse penser que ces rafales de vent vont s'amplifier d'heure en heure. Peut-être même, serait-il plus sage de trouver un endroit où nous pourrions nous mettre à l’abri de tout ceci...
Revenir en haut Aller en bas
Keana
Élémentaliste du Feu
Élémentaliste du Feu
avatar

Nombre de messages : 969
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Sam 21 Jan - 11:57

Keana se sentit mieut lorsque Canopée déposa sa cape sur ses épaules. Keana était gênée de voir qu'il avait comprit qu'elle avait froid mais tout de même, ne fit rien pour le démontrer. Il semblait trouver cela étrange de voir une femme guerière mais ne dit rien pour aprofondir la question. S'il voulait savoir pour elle était guerrière, il n'avait qu'à le lui demander. Elle n'avançait jamais rien. Elle détrouna son regard vers la porte du village et au loin, aperçut le chateau d'où elle venait de s'enfuir. Darvek trouverait surment cela étrange que Keana parte ainsi mais Keana ne s'en formalisa plus.Elle retourna les yeux vers lui et alors que la deuxième vague de vent fonçait vers eux, dit dans un murmure presque inaudible...

-Moi, je me nomme Keana. Je suis une guerrière du continent du feu. Je me bat presque entièrement au sabre. Ne m'appelle pas gente dame. J'ai l'impression d'avoir 70 ans alors que je n'en aies que 19.

Elle rit frénétiquement pour montrer qu'elle blaguait.

-Keana et le tutoiement m'irons parfaitement Canopée...

ajouta-t-elle cette fois plus fort. Une autre bourasque de vent emporta la cape de lin de Canopée. Elle se mit alors à courir après et après une foule de pirouette l'attrapa enfin. Elle s,approcha doucement de Canopée en tenant cette fois fermement la cape sur ses épaules. Elle tendit la main et toucha d'un de se long doigh fins, le bras droit de Canopée. Elle s'avança et lui chuchota dans l'oreille...

-Je suis là... Le vent semble cèsser. Je crois que nous pourrons rester ici. de plus, je dois toujours apercevoir le chateau de la ou je suis!

termina-t-elle en se reculant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkvslight.forumactif.com
Canopée
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Dim 22 Jan - 6:48

Canopée détourna son visage pour que celui-ci fasse face à celui de son interlocutrice. Amusé et surpris, il fut intéressé d'entendre qu'elle combattait au sabre. Lui-même avait apprit à manier le sabre du temps où son père avait eut le temps libre de lui apprendre les ficelles de la guerre: combat d'épée à une main, à deux mains, au sabre; et même des entraînements de tir à l’arc, qu’il n’avait plus eu l’occasion de renouveler, suite à l’accident qui l’avait contraint à rester aveugle jusqu’à la fin de son existence.

- Alors qu'il en soit ainsi, je te tutoierais, douce Keana, lui dit-il avec un sourire délicat aux coins des lèvres.

Mais alors qu'il s'apprêtait à lui demander ceux pourquoi elle se battait, il sentit la jeune femme s'éloigner de lui; comme si elle s'était volatilisé suite à la violente rafale de vent qui venait de les frapper de plein fouet. Toutefois, son inquiétude ne fut que de courte durée, puisque quelques instants plus tard, il put sentir sa main légère et charnelle venir lui saisir le bras droit. Quasi irrésistiblement, il sentit son cœur faire un bond à l'intérieur de lui-même; comme s'il venait d'être envahis par une chaleur subite et incroyablement apaisante. Mais il n'était pas au bout de ses surprises... en effet, la jeune femme s'approcha de lui pour lui susurrer ces quelques mots à l'oreille: " je suis là... Le vent semble cesser. Je crois que nous pourrons rester ici. de plus, je dois toujours apercevoir le château de la ou je suis! "

A cet instant, l'aveugle abaissa légèrement la tête tant il se sentait transporté par cette voix aussi douce qu'enivrante. Accompagnait cette étrange sensation, un léger frisson qui s'était éveillé dans le creux de son cou et qui s'était ensuite propager dans tout son être; aussi bien que des vagues sur la surface de l'eau. A l'origine de ce frisson, le tendre souffle de la jeune femme qui était venu frôler la peau de son cou lorsqu'elle s'était dresser pour lui chuchoter quelques mots à l'oreille.


- Nous ferons selon tes désirs... si tel est ton choix, que de rester ici alors nous resterons ici, lui dit-il, en émettant un léger rire. Mais pourquoi, ce château ne peut échapper à ta vision ? Combattrais-tu pour la Cour royale de ces contrées ?
Revenir en haut Aller en bas
Keana
Élémentaliste du Feu
Élémentaliste du Feu
avatar

Nombre de messages : 969
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Dim 22 Jan - 18:17

Keana se sentit frissonner. Mais cette fois, ce n'était pas par la faute du vent. La voix de Canopée la touchait jusqu'au plus profaond de son âme. Elle se recula d'un pas afin de respecter sson espace puis écouta se qu'il venait de dire. Elle fut gênée de ce qu'il sit mais décida de tout lui avouer. En baissant légerement la tête, elle dit;

-Et bien en fait, je suis du feu. Je ne combat pas pour le continent de l'air mais j'ai rencontrer un homme, Darvek, qui m'a invitée à le suivre jusqu'au chateau. Cependant, je suis allée au bassin le laissant libre d'accomplir une mission celon ses paroles. Il m'a donc laissé et n'est pas revenus. Pour ma pars, cela faisait longtemps que j'en avais finit au baissin alors j'ai décidée de sortir.

Elle rosit un peu.

-Mais je n'avait pas le droit de sortir j'ai alors escaladée le mur et suis partie...sans permission. La raison pour laquelle je suis ici est simple. Si jamais Darvek voulait venir me voir, je voudrais le voir arriver pour des raisons secrettes.

fit elle en souriant.

-Mais parles-moi de toi. Que fais-tu ici?

elle se savait indiscrette mais ne pus ce retenir de dire tout haut ce quelle pensait tout bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkvslight.forumactif.com
Spart
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Mar 14 Fév - 21:27

Spart et Akatsuki arrivèrent enfin au village, ils étaient là pour faire une petite visite en même temp pour faire connaissance. Spart espèrait qu'Akatsuki veuille bien devenir son ami car ce serais le premier d'une vie entière. Spart lui était sur son morceau de cuir accrocher a sa monture et ne portait pas vraiment attention au vilageois jusqu'à ce qu'il reconnaise un visage qu'il avait vu depuis des anné il reconnu surtout ses yeux noir comme la nuit.

Spart cria alors a Akatsuki: C'est le mertrier de mon frère il faut le ratraper.

Spart mit le pied a terre, déguaiena son épé et se mit a courir après l'assasin. Spart lui qui avait moi d'agilité que le fuillard eu du mal a le ratraper mais il fini tant bien que mal a retirer la dague double qu'il tenait toujours accrocher a sa ceinture pour la lancé sur l'assasin. La dague alla directement se planté dans le mollait de son ennemi. Spart s'approchat de l'assasin et lui dit sur un ton malfaisant:

-Pourquoi as tu fais cela pourquoi?
l'assasin lui répondit: -j'avait besoin d'argent...

Spart fu prit d'une vague meurtrière et essayait de se controlé pui il dit a son rival:

-Je vais demander une audiance au roi mais pour le moment je te garde avec moi pour me servir de guide. Pour l'instant je te laisse la vie sauve mais au prochain meurtre je te tue peu importe le prix que je devrai payez...
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Mar 14 Fév - 21:39

Akatsuki regardait la scène de loin car ce n'était pas son genre de se mêler des affaires des autres.

Lorsque l'assassin fut parti Akatsuki vint poser sa main amicalement sur l'épaule de Spart.

-Moi aussi je suis passé par là. J'ai perdu ma petite soeur au main d'un prêtre executant les ordres d'une déesse... IL ferma les yeux et se tut un momment.

-Je t'aiderai a te venger si tu veux.

Même si Akatsuki savait que la vangence n'était pas la solution mais il ne pouvait s'empêcher de penser à cette manière de parvenir à ses fins.
Revenir en haut Aller en bas
Spart
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Mar 14 Fév - 21:47

-Non la vengeance n'est pas une solution en effet mais dans des cas comme ceux là.

*Spart se tourna ver l'assasin

- Je te rend ta liberté mais si j'entend encore parlez une seul fois de toi, je te trancherai la tête.

Spart regarda Akatsuki et lui dit: -Tu as dis qu'un prêtre avait tuer ta soeur, si tu veu, je peu t'aidé a le rertrouver et pouvoir la venger car moi j'ai maintenant l'âme plus saine car je suis sur et certain que cet homme ne toucheras plus jamais a un cheveux d'un paysan...

Bon ou allons nous?
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Mar 14 Fév - 22:04

-Sais-tu lire car on pourrait allé a la bibliothèque non loin. De plus nous n'avons rien a fairede mieu. Nous pourrion aussi retourner au palais
pour voir ou en est rendu Darvek. C'est toi qui choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Spart
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Mer 15 Fév - 18:58

-J'aimerais que tu vienne visité ma maison dans les fôret. De plus il faut que j'y aille de toute façons pour allez chercher mes armes que j'ai caché avant de partir. Il faut aussi que je ramenne les chandelle pour ne pas que mon ami la fôret sois polluer. Je me pratiquerai aussi sur le manequin que j'ai construit lorsque j'était jeune. Moi, je suis un maître de l'art de la guerre au combat corp a corp. Durant toute mon enfance, je n'avait rien de mieux a faire car tu sais, j'ai été si attrister par le décès de mon frère que je suis tombé dans une de ses solitude. Je ne voulais pas que personne ne me vois, que personne ne me parle... Tu sais Akatsuki, tu es le seul vraie ami que j'ai eu c'est donc pour cela que je te raconte tout ça. Si sa ne te plais pas d'entendre toute mon histoire dis moi le.
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Mer 15 Fév - 19:12

Akatsuki ri en son fort intérieur .* Ami avec une forêt...*

-D'accord allons chercher ton équipement et pour l'histoire de ta vie tu peux continuer ça ne me gêne pas.

-Mais au fait que vas-tu chercher exactement. Je suis sûr que ce ne sont pas seulement tes armes que tu vas chercher. Mais ne te sent pas obligé de répondre.

-Êtes-vous marier?

-Mais ne pensé pas que si je vous pose cette question c'est que je suis gai.
Dit-il en riant
Revenir en haut Aller en bas
Spart
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Mer 15 Fév - 19:34

( t'es ben nièseux )

-Bon si vous y tenez...

-Je ne vais pas cherchez seulement mes armes, je vais chercher aussi le peu de souvenir que j'ai de ma famille...

*Spart se retourna et se mit a pleurnicher en pensant a sa famille.

-Si nous pouvions chager de sujet, je l'apprécierais...

-Si nous parlions de votre histoire en route vers la fôret.
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Jeu 16 Fév - 9:05

(est-ce que tu sais au moin qu'est-ce que sa veu dire "pleurnicher" lol! )

-Je suis désolé de vous avoir mis mal à l'aise avec c'est questions...dit Akatsuki visiblement gêné.

-C'est d'accord pour parler de mon histoire, mais avant j'ai faim alors nous pourrions allez prendre une bouchée quant dites-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Leïam Yu
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Jeu 16 Fév - 20:07

Leïam lancait sans cesse la petite bourse bien pleine qu'il tenait dans sa main gauche. Il la lancait... La rattrappait... Les pièces à l'intérieur se frappaient en émétant en petit bruit. Et il la rattrapait encore. Bien tranquillement assit en arrière d'un chariot de couleur rouge décorer avec mille couleurs vivent avec un toit en pic. En avant, deux jeunes hommes controlaient les chevaux qui tirait la petite troupe. Et Leïam ne bougeait pas. Il ne fesait que relancer le sac. Le rattrapper... Encore et encore. Sans jamais se lasser du son et de la joie que produisait en fond de lui le bruit de l'argent se frappant. Cela fesait un moment qu'il n'avait pas mangé un BON repas chaud et délicieux. Il était grand temps qu'il se gâte ! Dire que quelque jour plus tôt il n'était pas d'accord avec l'idée d'aller faire un tour à Lòmelindi. Maintenant, il voulait y retrouner ! Ils en avaient fait de l'argent là-bas ! Et en plus, il avait voler quelques idiots qui ne fesaient pas gaffe à leur porte-monnaie bien plein.

L'Argent !
S'il y avait une divinité sur l'argent, il allait le prier immédiatement.

Et le chariot s'arrêta près du marché. Leïam Yushu-Moshi se fit glisser par terre et lanca joyeusement :


-À Plus Tard !

Pas question de s'inquiéter à savoir s'ils allaient le laisser là. Ils ne quitteraient pas le coin avant deux jours. Sinon Trois. Il fallait que quelqu'un s'occupe des chevaux. Ils n'allaient pas le faire seul ! Et eux, ce n'était pas leur ''Job''. Ils étaient Artiste par Écuyer ou le garçon dans l'écurie. D'ailleurs... Leï riait souvent de lui... Et Leïam marcha parmis la population. Bientôt la caravane lui fut impossible à regagner. (Les gens le bousculaient bien trop) Plus tard...

Il continua a s'éloigner...
Revenir en haut Aller en bas
Ingie
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Sam 18 Fév - 14:11

Ingie arriva dans le village en gambadant. Elle était joyeuseuse. Quelques rares personnes marchait tranquilement dans le village. Elle regarda un des passant, mis un genoux à terre et dit d'une voix solonel, comme si elle s'adressait à un seigneur:

-Bien l'bonjour à vous jeune homme!

Il tenait un sac d'or à la main. Il en semblait fier. Lui aussi en semblait joyeux. Il n'y avait presque personne mis-à-part ce garçon. Il n'avait pas l'air bien vieux, ... ni bien jeune. Quelle âge avait-il au fait? Ingie arqua un sourcil et demanda sans la moindre gène:

-Quelle âge as-tu toi?

Cela l'intriguait. Elle elle ne se gènait pas pour lui demander. Qu'allait-il lui répondre? En fait, Ingie ne s'en préoccupait pas trop. Elle avait une question en tête et la demanda sans bien réfléchir plus longtemps. Pourquoi se casser la tête? Elle continua à le fixer, s'ayant perdu dans ses pensées et se leva d'un bond et présenta da main:

-Moi c'est Ingie, et toi, quel est ton nom?
Revenir en haut Aller en bas
Leïam Yu
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Sam 18 Fév - 14:45

Au début, on aurait pu croire la voix d'une fille. Une voix chantante et légèrement féminine. Puis, Leïam c'était tût en voyant la fille qui venait de s'être brusquement placé dans son chemin en mettant un genou a terre. Leïam la regarda un moment sans montré aucune émotion particulière puis, il fourra le sac d'or à sa ceinture et se racla la gorge histoire de faire ressortir sa voix à son meilleur. Puis, il effectua une petite révérance devant Ingie, joueur. Il n'eut pas le temps de parler qu'elle lui posait déja une question. Elle ne perdait pas de temps ! Il n'avait même pas pu placer un mots...

Et encore voulu-t-il répondre qu'il se leva et lui tendit la main. Se présentant et l'incitant à se présenter à son tour. Leïam eut une idée soudaine, il prit délicatement la main de Ingie et souffla sur le bout de ses doigts. Il se souvenait. Un de ces rôles... Puis, il sourit et lanca joyeusement :


-Bonjour !

Il la fit tourner et lui lacha la main. Il regarda la jeune femme de la tête aux pieds puis, il lanca :

-Moi, je suis Leï et j'ai un 15 ans. Toi, tu as quel âge ?

Pas la peine de la vouvoyer. C'était apeine si elle était plus vieille... C'était rienque du à sa taille qu'on disait que Leï qu'il était plus jeune. C'était faux naturellement. Il avait 15 ans. Point !

Leïam demeura encore un moment a l'observer en silence. Pourquoi elle lui parlait ? Sa, c'était inconnu mais... Bon. Il n'allait pas se plaindre de parler à quelqu'un autre que les gars de la caravane.
Revenir en haut Aller en bas
Ingie
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Sam 18 Fév - 18:11

Qu'il était sympa! Ce jeune homme venait e faire une belle révérance, digne d'un ... vrai seigneur quoi! Cela lui plaisait grandement. Elle avait remarqué qu'il avait caché sa trousse surment pleine de monnaie sur sa ceinture. Il ne voulait surment pas qu'elle le lui vole ; evidament. Elle fit un sourire bête et c'est alors qu'il lui prit la main pour ensuite ... soufler dessus. Mais que faisait-il là? Ingie en n'avait aucune idée mais cela lui plaisait. Elle trouvait le numéro plutôt rigolo. Elle ne dit rien et attendit qu'il parle. Il se présenta. *Leï? Amusant comme nom. Quinze ans? Cela correspondait bien à son image. Quelle âge qu'elle avait? Eh bien...*

-Moi j'en ai 19! dit-elle, sourire au lèvre, plutôt drôle. Que fait-tu de bon dans les parages dit-moi? Car moi, je n'en sait rien, en fait, je cherche quelque chose d'amusant à faire. T'as une idée?

Elle ne cessait de parler, l'empêchant de placer un mot. C'était comme ça! Au moins, il ne semblait pas trop être désinteressé par leur conversation. Une bonne chose. Allait-il s'en aller et la laisser choire au millieux de la place publique ou allait-il l'inviter à faire quelques choses d'interessant à faire? Toute ces questions lui trottait dans la tête, la faisant sortir du monde réel. Car à la vue de tous, elle semblait absente. Eh oui! Elle était encore et toujours dans la lune. Elle ressortit subitement de ses pensées et demanda, comme si elle ne s'était jamais absenté psychologiquement:

-Alors, t'as une idée dit?
Revenir en haut Aller en bas
Leïam Yu
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Dim 19 Fév - 11:26

Leï regardait Ingie sans broncher même s'il la trouvait un peu spécial. Hors du commun. Elle souriait tout bêtement et sa voix était énervé. Comme si elle avait trop mangé de sucre ou quelque chose comme sa... Et elle lui demandait ce qu'il fesait, lui, ici. Puis, elle admettait ignorer pourquoi elle était ici et se reprennait en disant qu'elle se cherchait quelque chose d'amusant à faire... Et encore une fois, il ne pouvait placer un mots parce qu'elle ne laissait pas un temps pour qu'il parle... Lorsqu'enfin elle se tut, Leïam allait parler. Mais, il vit un truc bizzard. On dirait que soudainement elle était loin de lui... Lointaine. Même si elle était juste devant lui !?! Le jeune garçon ouvrit la bouche grand et arqua un sourcil. Un air du genre : ''Ein, quest-ce qui se passe ?''

Et Leïam claqua des doigts devant ses yeux. Il l'observa intriguant... Elle ne fit rien. C'est soudainement qu'elle revint sur terre et parla. Ce fut tellement surprennant que Leïam recula d'un bond. Presque comme un chat... Quoi que moins gracieux...


-Euh... Non. J'ai pas d'idée.

Il en avait déja oublier l'incident. Leï n'était pas du genre à se préocuper des tourments des autres... Et il le montra bien a ce moment. Enfin, seul lui le savait.

-Je me promenais ici en quête d'aventure ou la mort pourrait vous prendre, ou vous pourriez changé votre vie en un faux pas, lanca-t-il en prennant une voix solonnelle. Peut-être voulez-vous participez à l'une de ces quêtes dangereux et peut-être avez vous ne serai-ce qu'une petite idée...

Naturellement, Leï ne parlait pas vraiment de risque sa vie. Il adorait voler et se faire pourchasser par des gardes et des marchands. Juste l'Adrénaline qui vous envahissait... Super ! Un nouveau Défi a surmonté ? Un de plus ou un de moins ?
Revenir en haut Aller en bas
Ingie
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Dim 19 Fév - 21:18

Ingie toujours dans le même état *de fofolle*. Elle le regardait, intrigué. Cest alors qu'il haussa les épaules et ne dit qu'il n'avait aucune bonne idée. Le sourire arqué jusqu'au joue d'ingie tomba d'un seul coup. *Ah zut! Moi qui croyait enfin d'avoir trouvé quelqu'un avec qui m'amuser un peu!* Elle mit son doigt sous son menton, histoire de réfléchir et Leïam se mit à parler. D'une drôle de façon. Plutôt interressante! Géniale même. Elle souria de plus belle et frappa dans ses mains approuvant son rôle plutôt digne. Une idée? Mais elle n'en avait pas! C,est ce qu'elle lui avait demandé! Hu hum... Il fallait réfléchir. Elle haussa les épaule et déclara, majestueusement:

-Non, Messire Leï. Malheureusement, je n'en ai pas la moindre. Peut-être devrions-nous chercher plus loin que dans ce simple village. Si je puis me le permettre, je connaîtrait un chemin pour nous rendre ou que ce soit dans le Royaume d'Elenwë. Quant dites-vous?

Elle avait légèrement penché la tête en disant ces quelques mots, en guise de respect. Elle ne pouvait s'empêchez de sourire. Il était bien sympa ce garçon. Elle s'amusait beacoup avec lui. Malgré le fait qu'elle ne le connaisait que peu. Elle le regarda et arqua un sourcil. Elle n'avait dit qu'une seul parole cette fois-ci. Elle n'avait point dit d'autre. Voyant qu'il ne répondit pas à la seconde près, elle ne put s'empêcher d'ajouter:

-Oh je suis sure que ça serait amusant! On pourrait même rencontrer des gens en chemin! Ou en rencontrer d'autre à l'endroit où nous nous redont. D'ailleurs, où allons-nous. À la forêt? Au château? Peu impote ou tu veux aller, jete suis. Alors ta décider où on allait? Je te donne le libre choix! Ou sinon, je choisirais, mais bon, fait comme tu le sens!

Une fois de plus, elle n'arrêta pas de parler. Elle ne pouvais se l'empêcher. Elle était très énervé. D'ailleurs, elle n'attendit pas sa réponse, elle lui prit la main et l'entraîna au loin, vers le même sentier qu'elle avait prit auparavent.

-> suite à Route menant au Château/Forêt/Village à moin que tu ne fasse autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Merenwen
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Mar 7 Mar - 16:15

[Echouée contre son gré ~~> Village d'Iermus]

Merenwen et Leen avaient marchés pendant quelques dizaines de minutes de la plage au village. La jeune fille regardait autour d'elle, contemplant d'un instant chaque bâtiment, chaque personne présente. C'était la première fois qu'elle allait dans ce village.
Puis elle se remit dans la réalité. Il fallait trouver un abris pour Leen. Une auberge ou, s'il n'y en avait pas, une maison où dormir. Elle se tourna vers Leen.


"C'est la première fois que je visite ce village. Par conséquent, je ne le connais pas."

Merenwen avait visité la plupart des campagne. Mais elle ne connaissait pas les villes ou villages. Et pour ce jour-là, c'était assez dérangeant. Merenwen regardait à nouveau autour d'elle. Mais ce n'était pas pour s'émerveiller. C'était pour chercher une quelconque boutique qui pourrait hébergeait Leen. Et Merenwen resterait probablement avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Leen
Criminel(-le) de l'Eau
Criminel(-le) de l'Eau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 307
Age : 29
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Mar 7 Mar - 17:01

Leen suivait consciencieusement Merenwen, sans vraiment s'attarder sur le paysage qui l'entourait. Lorsqu'elles arrivèrent dans un petit village, Leen leva la tête et observa les alentours, tout en ce tenant son bras gauche, qui avait souffert du voyage en mer, car une plaie s'était ouverte lorsqu'elle s'était remise à marcher. Elle l'avait caché à la fillette pour ne pas l'effrayer, et ne montrait aucun signes qui pouvaient dénoncer cette douleur. Elle avait l'habitude d'avoir des blessures et concentrait alors son énergie à rester impassible à ces souffrances physiques, plus ou moins graves.
Bref, son visage froid observait sans jugement les chaumières installées côte à côte. Merenwen interrompit alors le silence qui s'était installé entre elles:


"C'est la première fois que je visite ce village. Par conséquent, je ne le connais pas."

Leen hocha la tête, signe qu'elle avait compris. Elle ne lui répondit pas tout de suite, préférant garder ses remarques pour elle.
Maintenant, elles se trouvaient sur une place. Au milieu, se trouvait une fontaine, d'où jaillissait une eau quasiment pure. La jeune femme regarda autour d'elle et aperçu une petite auberge.
Elle pointa du doigt l'endroit et dit à Merenwen:


"-Hmm, à priori, cet endroit m'as l'air correct, seulement, je ne sais pas si c'est une bonne idée, je suis sans un sou, et ça m'étonnerai franchement qu'ils fassent crédit dans ce genre d'endroit..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merenwen
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Jeu 9 Mar - 14:03

Merenwen la regarda pointer le doigt vers l'auberge qu'elle venait d'apercevoir. Elles en avaient trouvée une ! Merenwen sentit une bouffé de ravissement chaleureux lui monter en elle.
Puis elle écouta les paroles de Leen. Elles eurent l'effet d'un seau d'eau froide. La chaleur du ravissement s'évapora aussi rapidement qu'elle était venue. L'argent ! Merenwen avait complètement oublié à quel point l'argent était nécessaire pour vire entre créatures "intelligentes". Merenwen détestait cela. Elle baissa un peu la tête.


"Je n'ai pas d'argent sur moi, non plus..."

Elle eut un ton de regret. Voilà pourquoi les pauvres étaient souvents des voleurs.
Elle s'approcha de l'auberge pour chercher des yeux un quelconque panneau, une banale affiche qui indiquerait le prix d'une nuit pour deux. Peut-être qu'elle pourrait se débrouiller pour s'en procurer.
Revenir en haut Aller en bas
Leen
Criminel(-le) de l'Eau
Criminel(-le) de l'Eau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 307
Age : 29
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Jeu 9 Mar - 16:51

Leen baissa la tête. Qu'allaient-elles faire? Sans argent, et sans chose de grande valeur, elles ne pourraient pas faire grand chose... D'un autre côté, elle pouvait tout aussi bien le gagner, cet argent, en faisant un numéro dehors, où encore en travaillant; mais Leen n'aurait jamais pu le faire, ne serait-ce à cause de son 'honneur'. Lorsqu'elle avait besoin d'argent ou de pain, elle tuait. Pour elle, se rabaisser à faire des acrobaties l'indignait; et on pouvait difficilement renier cette nature, et ce 'don' pour tuer des êtres humains...
Mais elle ne pouvait pas le faire devant cette fillette qui l'avait sauvée. Lui montrer sa vraie nature, celle d'une tueuse? D'une samourai sans maître? D'une rônin? Qu'allait-elle penser? Merenwen avait dû surement la prendre pour une jeune femme qui s'était échouée car le bateau sur lequel elle se trouvait avait coulé...
Elle releva les yeux. Merenwen avait entreprit de chercher quelque chose autour de l'auberge.

Il ne restait qu'une seule solution...

La jeune femme s'approcha d'elle; et posant sa main sur son épaule gauche, elle lui dit:


"-...Nous n'avons pas le choix, attends moi là, et reste tranquille..."

Leen avait bien assez de force pour se battre. Quelques jours de jeûn abaissaient son niveau physique, mais elle avait déja vécu d'autres périodes difficiles de famine.
Sans un regard pour Merenwen, elle se faufila dans l'une des nombreuses ruelles qui juxtaposaient la place. Elle chercha pendant une dizaine de minutes, durant lesquelles elle ne vit que des enfants en haillons, ou des femmes qui l'a regardait passer. Vérifiant que personne ne l'a suivait, elle s'engagea dans une autre ruelle, beaucoup plus sombre cette fois çi. Elle avait remarqué un homme, plutôt agé, qui flemmardait. Elle s'approcha, silencieusement, et en une fraction de seconde, l'homme se retrouva à terre, gisant dans une mare de sang. Leen rangea son katana, dont quelques gouttes de sang perlaient la lame. Elle fouilla l'homme et trouva ce qu'elle cherchait: une bourse assez remplie. Elle prit soin de cacher le cadavre dans un cul de sac, derrière de nombreuses caisses, et nettoya toute chose qui aurait pu la mettre suspecte de ce meurtre de sang froid.

Elle retourna dès que possible vers la place, le regard froid. Elle vit Merenwen, assise près de la fontaine. S'approchant d'elle, et à l'abri des regards, elle déposa la bourse dans la main de la fillette, tout en lui soufflant ces quelques mots:


"-...Ne pose pas de questions."

Elle se demandait encore si elle avait eu raison de faire ça, mais avait-elle vraiment le choix? De toute façon, elle ne pouvait pas cacher éternellement à Merenwen ce qu'elle était dans ce bas monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merenwen
Invité



MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   Sam 18 Mar - 7:13

Merenwen l'avait regardé partir, sortir de son angle de vue. Qu'allait-elle faire? Demander de l'argent, aller voir un ami? Mais non, elle n'avait pas d'ami, ici puisqu'elle ne connaissait même pas le continent. Merenwen resta debout pendant un moment avant d'apercevoir une fontaine. Elle s'en approcha et s'y assit.

Et elle, alors? Elle avait son bijou qui devait valoir une bonne bourse... Mais Merenwen ne voulait pas le vendre. C'était l'unique souvenir du moment de joie qu'elle avait vécu. Si elle se séparait de ce bijou, elle se séparait de cet unique souvenir. Mais elle n'avait pas vraiment le choix... Elle prit donc la décision, attendant le retour de Leen.

Une forêt... Que des arbres et des animaux... Pas le moindre sentier. Juste un peu d'herbe applatie par les allés-retours des animaux sauvage partageant cette forêt. Le chant des oiseaux... Une merveileuse mélodie. Et l'air... l'air si pur. Et pas la moindre construction. Pas la moindre guerre. Juste une paisible joie...

Merenwen aperçut la silhouette de Leen revenir. Elle sortit de sa rêverie et la regarda s'approcher. Ses yeux s'ouvrirent un peu plus en voyant une bourse assez pleine que tenait Leen. D'où venait cette bourse? L'avait-elle volée? Avait-elle un ami, finalement, dans ce continent qui faisait un petit voyage?
Les questions se bousculaient dans la tête de Merenwen lorsque Leen lui ordonna d'un souffle de ne pas poser de questions... La jeune femme lui cachait quelque chose... Merenwen remarqua le regard froid de la jeune femme puis regarda la bourse qui se trouvait dans sa main.


"Bon..."

Elle se mit de bout et fit quelques pas vers l'auberge. Elle se retourna pour regarder Leen qui la rejoignait. Qu'avait-elle fait pour se procurer cette bourse?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le village d'Iermus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le village d'Iermus
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï[accepté]
» Village Hentaï
» Village d'âme.
» La journée du village à LOPEREC
» [Quête] Le passé, le village et le mage. [PV Aerdris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 éléments :: Continent de l'air :: Elenwë-
Sauter vers: