AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au Bord d'une Rivière

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Au Bord d'une Rivière   Lun 6 Nov - 20:51

Voilà, qu'ils étaient partit depuis un moment déjà.
Ce n'était pas comme si Serle s'ennuyait particulièrement de son village natal. En fait, il lui manquait pas dutout. Et puis, elle était avec Eerin... Sans oublier Pyro ! Ils avaient marché toute la journée et elle avait les pieds un peu douloureux, mais rien d'insupportable. Elle marcherait encore un moment à cette cadence... Quoi que... S'ils ralentissaient un peu l'allure, elle ne ronchonnerait pas. Eerin était grand, il avait de grande enjambé. Tandis qu’elle, était n’était pas si grande. Et puis, l'orgueil est un bien mauvais défaut...

Lorsqu'elle entendit, au loin, le murmure d'une cascade et peut-être d'une rivière... Surment car en continuant à avancer, elle crut l'entendre aussi. Elle eut l'ombre d'un petit sourire. Une halte ? Elle ne dirait pas non. D'ailleurs, elle ferait peut-être mieux de le signaler à Eerin... Elle le fixait qui avancait juste devant. Elle fixait Tyran. Elle aurait crut un instant que Tyran lui rendait son regard, mais au fond elle savait bien que c'était impossible. C'était rienque un Pantin pas un humain. Ses yeux lui jouaient des tours. Elle ne l'avait toujours pas dit... S'ils ne s'en fiaient pas à leur ouïe, ils passeraient tout droit. Le bruit de leur pas masquait tout autre bruit.

Finalement, elle lanca :


-Eerin.

Elle arrêta de marcher. Sans trop savoir pourquoi... Elle était arrêtée pourquoi se remettre en marche ? Pour rien, alors...

-J'entends une rivière ou un cascade, elle continua sans vraiment prendre le temps de regarder sa réaction.

Elle haussa les épaules en souriant.


-On pourrait s'y arrêter t'en pense quoi ?

Hors de question d'admettre qu'elle était un peu épuisée ! En plus c'était juste un peu. Apeine ! Elle tira sur les sangles autour de ses épaules pour remonter Pyro dans son dos et aussi parce qu'elle prennait l'habitude de tirer sur les sangles... Alors elles devenaient louçe et Pyro glissait... Pas malin malin !

Sans détourner son regard de lui, elle croisa les bras sur sa poitrine.
Pareil à toujours. Éternelle. Fidèle à elle-même.

C'était aussi pour qu'il sache bien sans qu'elle ait à l'exprimer qu'elle voulait VRAIMENT s'arrêter. Vraiment ? Abusé ! Elle voulait s'arrêter en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Lun 6 Nov - 21:30

Ouvrant la marche, Eerin regardait le paysage de la forêt d’un œil distrait. Silencieux, comme à son habitude, il se demandait bien où leurs instincts allaient les mener cette fois-ci . Il aimait bien cette liberté, voyager et découvrir du nouveau chaque jour. Accompagné de Serle, son amie de toujours. Peut importe ce qui pouvait arrivé, ensemble, ils pouvaient tout affronter.

En pensant à sa fidèle amie, il jeta un petit regard discret vers elle, ses yeux bleus cachés par ses mèches de cheveux foncés rebelles, comme à l’habitude. Elle était toujours derrière lui, suivant ses pas. Heureusement qu’elle était endurante elle aussi! Il avait marché durant presque toute la journée. Il se dépêcha de tourner la tête, afin de ne pas se faire remarquer.

Serle… Il lui devait tout. Eerin ne serait pas devenu grand chose sans son aide. Si seulement, si seulement, il pouvait…


-Eerin.

La voix de la jeune semi-elfe le sortit de ses pensés qui venaient le tracasser trop souvent. Il se tourna alors, stoppant sa marche.

-J'entends une rivière ou une cascade

Béni soit les quelques dons que son côté elfe lui accordaient! Eerin ne l’avait pas entendu, et tendit l’oreille pour pouvoir à peine entendre le bruit et approuver son amie. Elle lui sourit alors en haussant les épaules, en lui demandant si il voulait bien s’arrêter. La perspective d’avoir une source d’eau à proximité ne pouvait être ignorée. Ce sourire, il l’adorait. De toute façon, il n’était pas contre l’idée de se reposer un peu et il était franchement incapable de refuser quoi que ce soit à Serle.

Il la regarda alors croiser les bras sur sa poitrine, tout en lui faisant un petit sourire à son tour. Bien qu’il ne savait pas que la jeune femme éprouvait réellement de la fatigue, il l’a taquina :


- Il fallait le dire plutôt si mademoiselle était fatiguée! Pas besoin de prétexte, votre altesse!

Sachant qu’elle était plutôt orgueilleuse, Eerin ne pouvait que profiter de la situation pour agacer un peu sa compagne. Il continua de lui sourire et s’approcha alors d’elle.

- Alors, direction le cours d’eau!

Il s’assura alors que Tyran était bien fixé sur son dos et attrapa ensuite Serle par la taille, pour ensuite la déposer sur son dos, comme une charge de plus en riant et en commençant à marcher :

- Je vais t’éviter la marche!

Le poid plume de Serle ne l’incommodait pas vraiment. Il souriait seulement, en commençant à marcher vers la provenance du bruit. Chaque jour était empreint de joie et de nouveaux paysages, de rires et des sourires de Serle. Il aimait sa vie comme cela et ne voulait que rien ne change. Il continuait à avancer comme cela, prêt à une éventuelle pluie de coups de la part de son amie afin qu’elle le pose par-terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Lun 6 Nov - 22:35

Eerin s'était arrêté comme elle l'espérait et il lui avait fait un sourire. Son père, un jour, lui avait dit qu'Eerin avait besoin de la chaleur de son sourire. Qu'il avait besoin d'elle. Elle lui avait donner ses sourires depuis qu'elle était toute petite. Elle avait peut-être aidé à la personne merveilleuse qu'il était, ein ? Mais, aujourd'hui, elle savait qu'Eerin n'avait plus vraiment besoin d'elle... Cependant, il restait et resterait son ami.
N'empêche qu'il n'était pas toujours très souriant avant... [Et encore], mais il l'était nettement plus. Et ses sourires, ils étaient super !
Et voilà que, la prennant de court, il lanca :


- Il fallait le dire plutôt si mademoiselle était fatiguée! Pas besoin de prétexte, votre altesse!

Serle, qui allait lui indiquer la direction, eut des yeux un peu exorbité. Signifiant sa surprise.

-Alors, direction le cours d’eau!

Il s'approcha. Elle recula un peu. Un pas... Rien de très décidé. Qu'allait-il faire encore ? Serle s'agita quand il la prit par la taille pour la mettre sur son dos. Elle n'était pas une poupée, elle ! Elle voulait descendre au sol. IMMÉDIATEMENT ! Elle fit exiprès de ne pas arrêter de bouger pour qu'il la descende au sol, sans grand succès. Il semblait bien à l'aise avec son affollement qui devint rapidement une ''crise d'istérie''. Serle exagéra un peu quand même... Elle n'allait pas se laisser porter de la sorte. C'était... Parresseux !

-Descend moi au sol,
lanca-t-elle. Immédiatement !

Elle lui pointa la sol comme à un gamin et agita ses pieds dans tout les sens. N'oubliant pas de lui donner quelques coups de pied pas trop fort quand même. [Elle ne voulait tout de même pas le blesser]
D'accord, elle admettait qu'elle n'aimait pas particulièrement l'idée de ne pas touché le sol. C'était assez peu rassurant même si elle savait qu'Eerin ne la laisserait pas tomber. Elle commenca même à être dangereuse en lui mettant les mains devant les yeux continuant à donner des coups et criant.


-EERIN !

Soudainement, elle s'arrêta et s'immobilisa. Demeurant un peu raide. Elle dit :

-En plus c'est pas là, la direction. Plus vers l'ouest...


Elle lui pointa la direction et s'accrocha à lui. Peu désireuse de tomber.

En fait, elle disait l'ouest, mais elle ignorait où était EXACTEMENT l'est et l'ouest. Mais c'était pas là... Sa elle le savait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Lun 6 Nov - 22:55

Il continuait d’avancer, en riant légèrement. Sa petite manigance eut l’effet escomptée. Serle commença alors à s’agiter sur son dos et à lui ordonner de la poser par-terre.

- Descend moi au sol, Immédiatement !

Cette ordre ne fit qu’élargir le sourire qu’affichait déjà Eerin. Si elle pensait qu’il allait arrêter aussi facilement, elle se mettait le doigt dans l’œil! Une grande complicité était née entre eux après toutes ces années. Et comme il savait maintenant assez bien lire en elle, aussi difficile était-elle à déchiffrer, elle se mit effectivement à lui donner plusieurs coups de pieds. Il éclata alors de rire en disant :
- Hey!

La jeune femme mit ensuite les mains devant ses yeux, lui bloquant alors la vue. Il resta quelques secondes déstabilisé, mais continua à marcher :

- Si jamais on fonce dans un arbre ou que je trébuche, ce sera entièrement ta faute!

- EERIN !

Toujours avec ce petit sourire enfantin sur le visage, il sentit alors que son amie avait cessé de lui assener des coups de pieds et retrouva l’usage de ses yeux. Elle lui dit alors qu’il se trompait de direction, tout en lui en pointant une autre. Il changea alors de direction.

- Tu as gagné, je vais te laisser marcher de ton propre gré.

Alors qu’il allait poser la jeune femme sur le plancher des vaches ( XD ), il ne vit pas la racine de chêne qui était dans son chemin. Il s’enfargea alors dans celle-ci, perdit le pied et entraîna dans sa chute Serle avec elle.

Franchement brillant… Heureusement, Tyran encaissa le choc et Eerin eut le réflexe de se retourner durant sa chute pour attraper la jeune femme pour lui éviter tout mal. Une fois au sol, Serle dans les bras, il fit un petit sourire et ajouta :


- Bon, je sais. Je ne recommencerais plus jamais un truc du genre!

Il sourit, car il savait bien que la semi-elfe ne croirait jamais en cette promesse. D’aussi loin qu’il puisse se rappeler, Eerin avait adoré faire des petite farces et pitreries de ce genre. Légèrement embarrassé de la position dans laquelle ils se trouvaient, Eerin continuait par contre de regarder Serle, heureux pour une fois que ses cheveux cachent son regard…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Mar 7 Nov - 15:31

(O.o)

Serle fut ravie de constaté qu'Eerin suivait ses indications lorsqu'il changea de direction. Elle était sure que lui il ne savait pas vraiment... Ne restait plus qu'à la déposer au sol pour avoir suivit TOUTES ses indications. Elle était peut-être plus agité, mais elle n'aimait pas plus être en l'air. Elle s'accrochait avec ses forces. Entourant ses bras autour de lui. Pas moyen de tomber, elle allait s'accrocher à lui! Puis, enfin, il lui signala qu'il allait la déposer au sol pour qu'elle marche d'elle-même. Choix judicieux. Serle ne put qu'approuver, elle allait se laisser descendre, mais il fallait qu'Eerin s'arrête.
Ce qu'il ne fit pas.

Elle allait le lui reprocher, mais au même moment elle sentit qu'ils tombaient. Si elle ne bougeait pas, elle allait passer par dessus Eerin et se retrouver face contre terre... Ouille ! Heureusement, Eerin eut le MERVEILLEUX reflexe de l'enfermé dans ses puissants bras avant qu'il n'arrive quoi que ce soit.

Ils s'écrassèrent au sol.

Serle entendit Tyran heurter le sol et amortissant ainsi la chute de Eerin. Le pied de Pyro qui était attaché la tête en bas lui avait frapper la tête. Elle ronchonna et rapidement, elle prit appuit sur ses mains pour voir que tous allaient bien : Eerin, Pyro et... Tyran, mais elle ne le voyait pas. Elle ne voyait peut-être pas le haut du visage d'Eerin, comme ses yeux, mais elle voyait ses lèvres qui formaient une sorte de sourire. Mais à en juger la situation... C'était un accident. Ein ?
Donc, elle rit. A quoi bon se faire du mauvais sang. C'était comique après tout.


-Tu l'as fait exiprés ? elle demanda d'une voix rieuse.

Soudainement, elle prit les cheveux qui recouvrait les yeux d'Eerin pour voir ses yeux histoire qu'il la voye. Et qu'elle le voye aussi... Puis, elle lui fit une grimace tel une gamine.

-Je sais que tu vas recommencer !

Ce n'était pas si grave... Après tout...

Au début, elle se leva d'un bond puis, lui vint l'idée d'écraser Eerin a sol. Elle eut un sourire malicieux aux levres.


-Je vais te faire payer ! déclara-t-elle d'un ton moqueur.

Elle s'assit alors sur lui. Comme une Amazone puis, elle fit mine se s'intéresser particulièrement aux mains de Pyro qui pendait mollement dans le vide. Elle s'en emparra et les regarda... Enfin... Elle les regardait, mais du coin de l'oeil elle vérifiait la réaction d'Eerin. Prête à bondire sur ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Mar 7 Nov - 17:59

Tout ce que demandait le jeune humain, Serle venait de lui offrir. Son rire claire retentit ensuite dans la forêt lorsqu’ils tombèrent.

-Tu l'as fait exprès ?

Puis Eerin fut légèrement surpris de ce qu’elle fit. Elle déplaça alors les quelques mèches qui cachaient ses yeux. Il tenta alors de dissimuler le malaise qu’il éprouvait, pour ensuite continuer de regarder Serle, qui lui faisait maintenant une petite grimace. Il lui en rendit une petite lorsqu’elle dit qu’il allait recommencer, en sachant très bien qu’elle n’avait pas tord. Ainsi, à première vue, vous pourriez les juger pour des gamins attardés, mais si vous les verriez durant une bataille… Il faut bien s’amuser dans la vie!

Eerin continua de la regarder lorsqu’elle se leva d’un bond, puis, il ne fut pas rassurer par le sourire qu’affichait son amie… Oh non, ce sourire… Ce sourire là, il voulait dire qu’elle lui réservait quelque chose, et il le savait!


- Ah non! Pitié !

Il fit ensuite mine de se protéger le visage avec ses mains, en rigolant bien entendu. Ensuite, Eerin fut pour le moins surpris lorsqu’elle s’assit sur lui, tout en regardant avec grand intérêt les mains de Pyro. C’était reparti! À ce rythme, ils n’allaient sûrement pas se rendre à ce fameux cours d’eau avant la tombé de la nuit! À travers les nombreux arbres en fleurs qui caractérisaient la beauté printanière de Mynorie, on pouvait percevoir le ciel qui commençait à prendre des teintes légèrement orangés. Décidément, il allait bientôt falloir qu’ils commencent à songer de se préparer pour la nuit.

Le jeune homme, toujours sur le dos, Serle toujours bien assise, mit alors les mains derrière la tête, tout en continuant d’observé le ciel. Jouant l’indifférent, il dit :


- Il va falloir commencé à chercher du bois pour notre feu. On pourra s’installer près de ce cours d’eau, tu en dis quoi?

Premièrement, il ne voulait pas bousculer Serle pour se relever. De toute manière, elle ne lui faisait pas vraiment mal, mais Eerin espérait seulement que Tyran était intact. C’était dommage, il n’avait pas eu à se servir de lui aujourd’hui… Deuxièmement, il ne voulait pas donné raison à la petite manigance de la jeune femme. Le tête appuyée sur ses mains, faisant comme si il était confortable, Eerin fut dérangé par un bruit provenant de sa gauche. Il jeta un coup d’œil en cette direction, pour demander à Serle :

- Tu as entendu ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Mar 7 Nov - 22:54

Serle le voyait bien faire comme si tout allait pour le mieux. Les bras derrière la tête comme si rien n'était dérangeant. Comme si rien n'était inconfortable. Serle soupira. Elle n'était pas géniale son idée. Il lui faudrait se venger... Bientôt ! Voyons voir... Serle s'éloigna dans ses pensées. Se demandant comment allait sa famille. Ses soeurs, étaient-elles marié maintenant ? Est-ce que son père les avait marier comme sa mère lui avait conseillé. Ou bien il avait préféré les laisser faire... Au moins, cela ne la concernait pas. Ou plus. Car elle n'était plus avec eux. Elle était loin maintenant. Il ne leur fallait plus croire qu'ils allaient choisir quoi que ce soit pour elle car maintenant elle faisait tout (comme toujours d'ailleurs) selon elle.

- Il va falloir commencé à chercher du bois pour notre feu. On pourra s’installer près de ce cours d’eau, tu en dis quoi?, il lui demanda.

Serle tourna soudainement la tête. Si loin dans ses pensées, la voie d'Eerin, cependant, arrivait à elle aussi claire que toujours. La faisant revenir à la réalité. Elle regarda alors autour d'elle. Plus précisement vers la rivière... Ou la cascade peu importe...

Elle leva alors les yeux au ciel. Celui-ci s'assombrissait. Ils leur faudraient faire vite pour le feu, oui.


-Tu as raison. On devrait se lever... Ou plutôt...

Elle n'eut pas le temps de continuer sa phrase qu'elle entendit elle aussi un bruit. Aussitôt, elle tourna la tête vers la provenance du bruit. Elle hocha simplement de la tête. Incertaine à savoir si Eerin l'avait vu. Elle mit alors un doigt sur ses lèvres [à Eerin] et écouta. Il n'y avait plus de bruit... Impossible que la chose soit partit aussi vite et en silence. A moins que...

Un autre bruit. Un peu plus haut... Elle voyait un arbre renversé et dessus... Un immense Félin bondit vers elle toutes griffes dehors.
Ayant une certaine rapidité à réagir, Serle se jeta immédiatement au sol et elle roula un moment. D'un bond, elle se remit sur ses pieds. Prête à utilisé Pyro. Elle glissa les mains dans son dos puis, elle vint saisir les sangles qui maintenait Pyro. Tout ceci à une vitesse étonnante. Elle était prête voilà !
Elle tourna la tête rapidement vers Eerin voir sa situation. Un sourire en coin apparut sur ses lèvres pâles.

Le félin était tellement gros. Il avait d'immense griffes aiguisées. Ses yeux étaient jaune. Ils brillant d'un lueur sauvage et il montrait les crocs. Rien pour découragé Serle et Eerin, naturellement... Cependant, un félin c'était un nouvel adversaire. Agille et rapide... Enfin, c'était ce qu'elle avait crut lire, enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Mer 8 Nov - 19:09

Eerin s’était maintenant accoudé contre le sol, pour pouvoir mieux observé les environs. Était-il simplement fou ou il y avait réellement quelque chose tapis dans la forêt? Il reposa alors son regard sur Serle, qui hocha de la tête en signe d’approbation et elle mit ensuite un doigt sur ses lèvres, afin qu’il se taise.

Plus aucun son… étrangement. Non, ça ne pouvait pas être possible. Eerin allait rouvrir la bouche pour protester contre l’improbabilité que la '' chose '' avait puis fuir aussi rapidement, mais il fût interrompu dans son élan par un autre bruit qui perça le silence. Il chercha la provenance de celui-ci, mais il la trouve bien vite, puisque celle-ci bondissait vers haut en ce moment! Serle roula alors sur le côté et se remit aussi vite debout. Malheureusement pour lui, il n’avait pas la grande agilité et la vitesse de sa compagne. Vif comme l’éclair, le félin se retrouva nez à nez avec le jeune humain. La bête tenta alors de lui assener un puissant coup de patte, mais Eerin eut le bon sens d’éviter le coup qui aurait pu lui être fatal.

Cherchant une issue, il n’eut qu’une seule idée qui lui vint en tête : imité son amie pour pouvoir ouvrir la voie à Tyran. Il se roula alors sur le côté, évitant ainsi les griffes aiguisées de ce dernier. Par contre, elles entaillèrent une petite plaie dans le bras à découvert de Eerin. Il serra les dents, tout en donnant un grand coup de pied au visage de l’animal. Grâce à cette action qui lui servit de diversion, il put se remettre sur pieds.

Eerin jeta un coup d’œil à la blessure que le félin venait de lui infliger. Rien de bien grave. Puis, il défit en vitesse les sangles qui maintenant son pantin sur son dos, pour ensuite jeter un petit regard complice à Serle.


Aussitôt qu’il eut détourné le regard, il ferma les yeux et prit une grande inspiration. Ensuite, il bougea sa main, toujours protégée par ses éternels gants noirs, ce qui eut effet d’animer le regard vert brillant de Tyran. C’était l’heure de se dégourdir les jambes…

Alors, il remua à peine les doigts, ce qui fit se poster Tyran à quelques pas de Eerin, devant lui. Aussi étrange que cela pouvait paraître, un petit sourire s’était dessiné sur le visage de l’humain, réjoui à l’idée de combattre… ainsi que sur les lèvres du pantin. Il y avait toujours eu une sorte de connexion entre eux.

L’animal sembla un peu perturbé de maintenant se retrouver face à 4 proies. Le félin s’énerva, et fonca par la suite sur la semi-elfe…


Dernière édition par le Jeu 9 Nov - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Jeu 9 Nov - 0:09

Serle n'avait pas eu encore le temps de réagir que le félin aux yeux effrayant avait décidé que sa première proie serait nul autre que Eerin. Serle eut une grande inspiration lorsque la bête lui donna un puissant coup de griffes. Heureusement, la bête n'atteignit pas Eerin qui évita habillement. Se détendant, Serle en profita pour défaire les sangles qui retenait Pyro. En même temps, elle regardait Eerin pour s'assurer qu'il se sortait pas trop mal. Il avait rienque recut un coup du le bras. Ils s'en préoccuperaient plus tard. Pour le moment, ils avaient un problème plus Urgent.

Elle profita du moment où Eerin frappa la bête pour bondir sur une grosse racine d'arbre. Elle laissa cependant Pyro au sol. Maintenant plus en hauteur, elle tendit les mains de chaque côté d'elle avec un grand mouvement. Les fils brillèrent à la lueur orange du soleil. Pyro s'anima. Serle tira sur un fil, Pyro leva la tête. Les cheveux sur son crane lui cachèrent le visage.
Elle rendit à Eerin son regard complice. Suivit d'une petite grimace affectueuse pour se moquer de lui.

Puis, elle bougea les mains et les doigts avec une habileté tel qu'on dirait que Pyro bougeait par lui-même.

Le félin allait bondir vers elle... Serle ne lui laissa pas la chance de s'élancer. Elle ramena la main droite derrière elle. Aussitôt, Pyro se retrouva pendant d'un côté, mais un instant après la demi-elfe donna comme un coup dans le visage avec la même main. Paume ouverte omis deux doigts qui se croisaient. Pyro balanca aussitôt ses bras en arc autour de lui. Au moment ou le félin allait sauter. Il fut alors prit par Pyro et rejeter brutalement sur le tronc d'un arbre un peu secouer.


-Je devrais lui intégrer des trucs pour blesser davantage... pensa Serle tout haut.

Elle tira sur un des fils et regarda les bras de Pyro retomber mollement... Mmm... Des lames ? Des flêchettes ? Un truc qui fasse mal... Peut-être empoisonné ? Un poison qui engourdisse le/les membres. Elle ne s'attarda pas trop dans ses pensées peu désireuse de recevoir un coup quelconque de la part du félin. Il s'était pas encore relever.

Mais, il ne tarderait pas, selon elle.


Serle bondit alors au sol. Elle courrut vers Pyro. Maintenant dos au dos de Pyro, elle referma les sangles sur elle et lui. Sans s'occuper des fils, elle courrut vers Eerin. Arrivé près de lui, le Félin se releva en émetant une sorte de grognement. Serle tourna la tête vers Eerin et sourit.

-Je compte sur toi !


Elle lui fit un petit clin d'oeil.

[Faudrait pas trop Abusay >.<]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Jeu 9 Nov - 18:59

Eerin fut posa son regard froid sur Serle qui avait fait un saut phénoménal pour maintenant se retrouver perchée à la cime d’un arbre, hors d’atteinte. Brillant. Il vit lui aussi lui les fils lorsqu’elle déploya Pyro. Il était à la jeune femme de commencer la confrontation. Attendant patiemment son tour, tout en étant attentif et prêt si le combat tournait mal. Mais il en doutait fort. Serle était aussi habile qu’elle était orgueilleuse!

Pyro envoya valser la bête, qui s’heurta contre un arbre un peu plus loin. Bien envoyé! Il entendit vaguement la jeune fille qui semblait penser tout haut, mais ne pu déchiffrer ses paroles. Peu importe. Elle atterrit au sol avec souplesse et fixa son fidèle ami sur son dos. Il la suivit alors des yeux, lorsqu’elle courrait vers lui. Il tourna la tête vers elle lorsqu’elle se posta derrière lui, s’assurant qu’elle n’avait rien… Son attention fut détourné par le grognement du félin, mécontent. Il retourna vivement la tête, et se concentra sur la situation dans laquelle ils se trouvaient, comme un enfant pris en faute.

-Je compte sur toi !

Il tourna le regard quelques secondes, pour apercevoir le clin d’œil de Serle. Il lui rendit un petit sourire en coin, en regardant alors l’animal avait commencé à décrire des cercles autour d’eux. Bon, c’était à son tour de jouer. Eerin suivait les cercles de l’animal, afin de toujours être face à lui et de garder Serle derrière lui.

Lassé de ce petit jeu, le fauve fonça alors droit vers Eerin. Tyran, qui lui était resté à l’endroit où son maître l’avait posté, se retrouvait maintenant derrière la jeune femme. Alors, Eerin dirigea sa main d’un coup sec vers le ciel, et le pantin surgit exécutant un saut impressionnant, pour l’intercepter d’un coup de poing. L’ennemi retomba sur ses pattes un peu plus loin, pour ensuite prendre son élan et bondir sur le pantin.

Le jeune humain continuait de garder un contact visuel avec son pantin. Alors que l’animal allait s’abattre sur Tyran, Eerin fit un sec mouvement vers la droite. Tyran fit un agile bond vers la droite, évitant ainsi l’assaut. Le pantin envoya ensuite un coup de pied dans le flanc de l’animal, qui atterrit un peu plus loin.

Eerin fit alors bondir son fidèle ami en direction du félin, qui battit en retraite et déguerpit, un peu sonné par les coups qu’il venait d’encaisser. Le pantin regagna la terre ferme, une genoux au sol et levant la tête vers l’endroit où se trouvait la bête quelques secondes auparavant. Son foulard vert légèrement agité sous la brise du printemps, il tomba ensuite mollement sur le sol. L’humain avait rompu le contact et abaissé la main lentement. Tout était sous contrôle. Il fit alors quelques pas pour se retrouver devant Tyran, qu’il ramassa avec une délicatesse qui lui était surprenante, avant de le remettre sur son dos lui aussi. Tout ceci sans un mot, fixant le sol. Cette magie qui réussissait à animer son ami, lui rappelait…

Non, il releva soudainement la tête, regarde Serle et dit, sa voix ne trahissant aucune émotions :

- Allons la trouver, cette rivière.

Il resserra un peu les ganses qui retenait Tyran, tout en restant légèrement songeur. Le corps du pantin était maintenant inerte, et il était impossible d’envisager qu’il y a quelques minutes, il combattait une bête sauvage sortie de nul part.

Eerin passa à côté de Serle, en ne lui accordant même pas le moindre regard. Il semblait regarder droit devant lui, car ses yeux étaient encore cachés. Il prit alors la direction que son amie lui avait indiquer avant qu’ils ne trébuchent.

Le soleil déclinait de plus en plus, et la noirceur recommençait à gagner du terrain comme à toutes les nuits. Alors que ses pensées le rattrapaient, Eerin se renfermait un peu plus sur lui-même… comme à toutes les nuits.


Dernière édition par le Ven 10 Nov - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Jeu 9 Nov - 20:46

Devinant qu'Eerin ne voulait surment pas dans le chemin et... Serle ne chercha pas à suposser davantage les causes de son comportement. Elle se placa automatiquement derrière lui. Lorsqu'il se tournait pour ne pas quitter la bête des yeux, elle se placait toujours pas très loin derrière lui. Lorsqu'elle compris que le félin bondissait vers eux, elle ne cilla même pas. Complêtement immobile, mais prête de réagir. Elle avait toujours eu et avait encore cette confiance aveugle en Eerin. Il ne laisserait pas n'importe quoi lui arriver quand même... dumoins, elle le supossait. Et puis, elle a confiance en ses compétences [à lui], il se débarasserait du félin en quelques secondes.
La jeune demi-elfe demeurait complêtement immobile. Ses yeux suivaient le combat. On aurait dit que toute sa concentration résidait dans ses yeux et que le reste lui devenait lointain. Étonnament, elle arrivait à tourner son regard vers Eerin. Elle le regardait. Il était concentré sur son combat. Serle regarda aussi ses mains qui arrivaient à contrôler Pyro avec une tel justesse...

Elle lui envihait ses pouvoirs, secrêtement. Comme un tas d'autre truc secret qu'étonnament elle ne pouvait dire à Eerin. Et sa, ça en faisait partit.

Le félin parti, Eerin ramassa Tyran avec une délicatesse peu connue. Serle fonça les sourcils en le regardant se tourner vers elle et lui signaler qu'ils allaient la trouver maintenant leur rivière. La jeune fille le regarda s'éloigner. Le revoilà devenu de pierre ? Elle soupira. Elle avait été un peu décu qu'il ne la regarde même pas, mais bon... C'était Eerin après tout... Elle le suivit en silence.

Serle se savait impuissante quand Eerin était comme sa. Elle aurait bien aimé savoir quoi lui dire ou quoi faire, mais... Jamais elle n'avait su. Et puis, Eerin se refermait sur lui-même dans ces moments là. Elle supossait qu'il n'en avait rien à faire de ses petites tentatives. Elle regardait inlassablement Tyran comme s'il allait lui crier la réponse... Ou peut-être la murmure tout bas... Mais bon. C'était impossible qu'un pantin parle véritablement.

Il commencait à faire plus noir... Soudainement, Serle courrut pour rattraper Eerin. Elle tenta de suivre son rythme puis, elle leva la tête vers lui. Restait à trouver quoi dire.


-Pourquoi tu deviens toujours comme sa, ein ?

C'était Banal. Il allait lui répondre ou bien il allait préférer se taire et la laissant dans le noir. Elle retourna la tête devant elle, peu désireuse de croiser son regard s'il venait à la regarder.
Serle lui prit aussi la main. Sa main gantée comme toujours. Un peu pour éviter qu'il s'en aille encore en avant un peu fâché...

Finalement, aurait-elle mieu fait de se taire ?
M'non.


-T'es pas obliger de m'le dire tout de suite, si sa ne te dit pas, murmura-t-elle à mi-voix.

Parce que c'était un peu comme s'il avait le choix de l'entendre ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Ven 10 Nov - 18:37

Eerin continuait de marcher, vive allure, essayant de faire passer la frustration qu’il ressentait en ce moment. Pourquoi ressentait-il cette frustration au juste? Pourquoi n’était-il pas capable de passer par dessus ce qui était passé? Pourquoi est-ce que le fait qu’il réussisse à libérer une sorte de magie, le dégoûtait? Après tout, il devait être un espèce de monstre, comme sa mère…

Alors qu’Eerin continuait de se maudire intérieurement, Serle la rejoint, pour ensuite interrompre le fil de ses pensées.


-Pourquoi tu deviens toujours comme sa, ein ?

Le jeune homme resta un peu sonné par la question. Elle ne lui avait jamais demandé ce qui le tracassait, elle avait bien vite abandonnée en tout cas. Mais elle n’était pas du genre à baisser les bras… Eerin ne broncha pas, il continua à marcher, essayant de trouver la réponse à la question qui venait de lui être posée. Il n’en avait aucune idée… Il pratiquait lui même une variante d’une des choses qu’il haïssait le plus… De plus, il ne trouvait rien de mieux à faire que de s’apitoyer sur lui même! Serle ne méritait pas ça… il n’avait jamais mérité Serle. Quand pourrait-il se montrer à la hauteur de leur amitié?

Puis, Eerin resta encore plus surpris lorsqu’il sentit le contact de la main de son amie contre la sienne. Elle avait pris sa main et avait stoppé sa marche. Bien obligé de faire pareil, il s’arrêta lui aussi. Il tourna alors lentement la tête vers elle. Serle regardait devant elle, semblant imperturbable. Inévitablement, elle devait s’en faire pour lui. Elle ne devait pas, il n’avait rien, il ne méritait pas cette attention.


-T'es pas obliger de m'le dire tout de suite, si sa ne te dit pas,

Eerin continua de regarder la jeune femme, essayant désespérément d’accrocher son regard. Ayant lamentablement échoué, il baissa alors la tête et serra doucement la main de Serle dans la sienne. Lui dire quoi… Toutes ses faiblesses? Oui, il était faible. Du moins, il se trouvait faible. Un vrai homme ne se laisserait pas abattre par des mauvais souvenirs… D’étranges conflits intérieurs se déroulaient en lui, n’en sachant que partiellement la cause. Alors, que pouvait-il lui dire? Il avait tant à lui dire…

-Serle…

Gardons encore la tête inclinée vers le sol, se demandant si il devait…

- Merci.

Non, il ne l’embêterait pas avec cela. Mais par contre, il était reconnaissant qu'elle veuille l'aidé. Éternellement reconnaissant envers elle... Il releva alors la tête, pour ensuite relâcher l’étreinte qu’il avait sur la main de son amie. Puis, il fit quelques pas devant lui, lâchant la main de Serle. Le bruit était maintenant de plus en plus près, ils devaient être séparés que de quelques pas de ce cours d’eau…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Ven 10 Nov - 20:16

Serle n'était pas consciente qu'Eerin essayait de croiser son regard. Enfin... C'était plus qu'elle ne voulait pas en prendre conscience. Trop entêté. Aussi parce que c'était pas particulièrement son genre d'être fatiguante... Elle n'aurait pas particulièrement aimé sa à sa place non plus, donc... Elle se résolut à tourner la tête vers lui uniquement lorsqu'il sera sa main, mais il regardait déja le sol. Serle soupira.

Il ne lui dirait surment pas. S'il faisait sa... Elle en doutait. Alors, elle retourna son regard devant elle. Décidant d'écouter le murmure de la rivière qui était maintenant plus près. Ils y arriverait bientôt.


-Serle…

Serle tourna vivement la tête vers lui, mais obstinément il fixait le sol. Elle se mordit la lèvre et lui sera aussi la main.

Voilà qu'il lui disait merci. Merci pour quoi ? Elle n'avait rien fait. Il ne lui laissait pas l'occassion de rien faire. Comme toujours d'ailleurs... Puis, voilà qu'il lachait sa main et avancait. Elle le regarda un court moment avant de se mettre en marche elle aussi. N'empêche qu'elle ne comprennait toujours pas le merci là dedans...


-Merci ? répéta-t-elle d'un ton interrogateur à mi-voix.

Puis, elle vit entre les arbres le reflect du soleil sur l'eau. Un petit sourire apparut sur ses lèvres. Elle augmenta sa vitesse et dépassa Eerin. Arrivé au bord de l'eau, elle prit une grande respiration et se tourna soudainement vers Eerin.


-Eh Eh ! lanca-t-elle joyeusement. J'avais raison, ein ?

Elle avanca alors dans l'eau. Juste un peu. Pas assez pour tremper ses bottes, mais quand même puis, elle s'accroupit pour prendre de l'eau dans ses mains. L'eau glissa doucement entre ses doigts puis, elle recommenca pour lancer l'eau dans son visage pâle. Elle s'essuya les yeux d'un revers de main et se releva avant de se tourner vers Eerin. Elle eut un petit sourire qu'il ne pouvait surment pas voir bien clairement. Et c'était surment mieux qu'il ne le voye pas... Il était pas trop d'humeur quelques minutes plus tôt. Serle revint alors au sec et inspecta ses grosses bottes des yeux. Elles n'étaient pas tremper. Elle avait les pieds au sec. Puis, elle s'assit au sol. Les jambes croisées. Elle défit les sangles qui tennait Pyro dans son dos et elle le fit tomber au sol. Délicatement, mais sans trop. Puis, elle s'étendit au sol. La tête dans ses mains. Comme était étendu Eerin plus tôt. Elle regardait le ciel orangé en silence. Elle avait pas trop envie de parler, même si le silence l'énervait. Elle avait encore le visage un peu mouiller. Des petites gouttes d'eau étaient tomber sur ses épaules.

Petite, elle allait parfois se baigner à une rivière qu'elle avait trouver pas trop loin. Elle s'en souvenait. Sa mère lui avait confectionné un petit vêtement juste pour sa. Elle s'en souvenait parce qu'il était très laid, selon elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Ven 10 Nov - 22:52

-Merci ?

Eerin retrouva un esprit un peu plus léger en entendant l’interrogation dans la voix de sa compagne. Non, elle ne devait pas se rendre compte de tout ce qu’il lui devait. Alors, il continuait à marcher lorsqu’elle le dépassa, pour ensuite déboucher sur le fameux cours d’eau, qui était plus précisément une petite rivière. Les dons de son amie ne lui avaient pas fait défauts!

Serle se retourna alors soudainement vers lui, et lui rappela qu’elle avait eu raison avec un air joyeux et un petit sourire qui éclairait son jolie visage. Seulement de la voir ainsi pouvait lui remonter le moral à un point inimaginable. Il s’arrêta alors à quelques pas de la rivière, puis continua de regarder son amie qui faisait lentement glisser le liquide pur et précieux entre ses doigts. Ainsi accroupie, dans les dernières lueurs du soleil, Eerin ne pouvait que se remettre à tomber sous son charme. Il ne pu s’empêcher de sourire.

Alors qu’il restait debout, à la contempler dans un espèce d’état second, il reprit ensuite le contrôle de ses esprits lorsque la jeune femme était étendue et contemplait le ciel. Alors, Eerin décida de passer à l’action. Il défit alors les ganses qui maintenant son combattant sur son dos, pour ensuite l’accoté contre le tronc solide d’un arbre. Il déposa son petit sac noir à ses côtés, puis se dirigea sans trop faire de bruit vers l’endroit où la jeune femme s’était installée. Le bois pouvait bien attendre…

Quelques secondes plus tard, Eerin se retrouvait étendu à contempler le ciel aux côtés de son amie. Observant d’un œil distrait le beau spectacle que leur offrait l’astre solaire en teintant le soleil de teintes roses et orangés, le jeune homme tentait désespérément de percer le silence d’une manière convenable.


- eh bahh… C’est vraiment magnifique!

Non, non et non! Ça c’était mauvais… Déjà, tout cela commençait plutôt mal. Essayant de trouver quelque chose de plus prometteur, il se creusait les méninges.

* C’est vraiment magnifique, comme toi d’ailleurs… AHHh non! Heuh.. Non mais, j’ai vraiment aucun don moi! *

Bon, quand on ne trouve rien de brillant à dire, il est mieux de s’abstenir. Le jeune homme tourna alors la tête vers Serle, la détaillent de ses regards d’un bleus profond. De ses yeux d’un vert très rare, jusqu’à son petit nez retroussé qu’elle détestait plus que tout au monde. Lui, au contraire, l’adorait. Comme il adorait tout chez elle. Si seulement elle pouvait se rendre compte de tout l’intérêt qu’il lui portait…

Totalement en adoration devant les jolis traits de la semi-elfe, Eerin leva ensuite la main droite pour aller essuyer une petite goutte d’eau qui s’attardait contre la joue de cette dernière. D’un geste qui s’était voulu délicat et attentionné, un peu trop même. De peur d’être aller trop loin ce coup-ci, il se pressa à ramener son bras contre lui. En exécutant cette manœuvre, il se rappela d’une manière assez douloureuse qu’il était légèrement blessé.


- Aie!

Il s’en voulait! Intérieurement il s’en voulait d’être aussi bête et d’être doté d’absolument aucun charme! Comme à son habitude, il avait tout fait de travers. Il regarda un alors son bras, puis aperçut que sa blessure avait recommencée à saigner. Eerin leva les yeux aux ciel, exaspéré. Une si belle opportunité, gâchée. Le temps viendrait, du moins, il l’espérait. Il l’espérait de tout cœur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Sam 11 Nov - 17:33

Serle tourna la tête légèrement pour voir ce que faisait Eerin lorsqu'elle entendit quelque chose poser au sol. C'était nul autre que Tyran et un petit sac noir appartenant aussi à Eerin. Serle le regarda un moment qui s'étendait lui aussi sur le sol pour regarder le ciel. Un de ces couchés de soleil ou le soleil disparaît en laissant dans le ciel une douce couleur orangé mélangé par moment avec du bleu. Parfois plus rose ou jaune... Elle trouvait tout ceci très beau.

Serle l'entendit aussi dire que tout ceci était très beau. Elle lui fit un sourire puis retourna son regard vers le ciel.

Elle avait toujours prétendu à elle-même comme explication que c'était comme une sorte de complainte du ciel qui pleurait le départ du soleil sachant fort bien qu'il allait revenir le lendemain. C'était simplement que en son absence, la nuit était toujours longue. Mais c'était idiot de raconté cela parce que c'était évident que c'était faux. Mais c'était des croyances. Comme celle d'Eerin qui qualifiait sa mère de monstre ou lui-même parfois. Il ne le disait pas, mais son silence parfois le lui disait. En secret. Sans qu'Eerin ne le sache... Et après tout, peut-être le savait-il ? Qu'elle savait un peu... Peut-être faisait-il mine de rien par orgueil ? C'était idiot en tout cas ! Elle n'allait jamais se moquer de lui parce qu'elle l'aimait comme il était. Elle n'avait jamais chercher à le changer depuis qu'elle était petite. Elle ne commencerait pas aujourd'hui. Sa non ! Surtout pas maintenant...

Elle n'eut pas la chance de se perdre d'avantage dans ses pensées qu'elle sentit la main d'Eerin toucher sa joue. Elle n'eut même pas le temps d'être surprise qu'il ramena sa main vers lui et lanca un petit : ''Aie!''.
Les joues un peu rose à son grand malheur, Serle se tourna brusquement vers lui et ricana en le voyant qui inspectait sa plaie. La demi-elfe s’assit et le fit se tourner pour qu’elle voit cette blessure comme il faut. En même temps, elle regarda le tatouage sur son bras. Puis, elle regarda la blessure enfin. Elle n’était pas guérisseuse, mais elle mettrait d’abord de l’eau sur son bras !
Alors la jeune femme ouvrit son sac qui était accrocher à Pyro pour en sortir un petit bol puis, elle se leva et alla chercher de l’eau. Elle remplit le bol d’eau, le ramena à Eerin et lui tendit en lançant :


-Mets de l’eau. Je suis pas guérisseuse, mais… Ma mère faisait toujours sa quand je me faisais mal lorsque j’étais petite.

Elle fit un petit sourire. Puis, elle s’assit au sol juste à côté de lui en tailleur. Heureusement pour elle, Serle n’avait plus les joues rose. Elle avait retrouvé son teint naturellement pâle. C’était tant mieux d’ailleurs, elle n’aurait pas su quoi dire… Serle le regardait en silence. Toujours le même sourire accroché à ses lèvres pâles. Encore et toujours le visage était un peu dissimuler sous ses cheveux brun et par ce fait, elle ne pouvait pas clairement voir ses jolies… Yeux… Eum ! … Ses yeux tout simplement.

La demi-elfe fixait l’humain, mais soudainement, elle détourna le regard. Vallait mieux arrêter de le fixer trop intensément… A moment donné on se sentait observer. Rien d’agréable.


-Tu devrais ensuite mettre un bout de tissu dessus, dit-elle en tournant la tête vers son sac.

Elle s’en empara d’ailleurs et fouilla à l’intérieur. Puis soudainement, elle réalisa que ce qu’elle cherchait ne se trouvait pas dans son sac, mais à sa ceinture. Elle sortit à l’instant de sa ceinture un petit couteau et elle coupa un morceau du long vêtement qui pendait à sa taille en arrière. Elle tendit le tissus à Eerin après s’être assurer qu’il était en bon état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Dim 12 Nov - 13:40

Eerin faisait comme si sa blessure était extrêmement intéressant, gêné par son propre comportement. Il regarda alors Serle se tourner brusquement lorsqu’il émit une petite plainte de douleur, et remarqua son teint qui avait légèrement prit une teinte rosée. Non mais! Il fallait vraiment être stupide pour agir de la sorte. Jamais, jamais il ne serait assez bien pour elle…

La jeune femme ricana un peu en voyant sa blessure. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de Eerin.


- Content que ça te fasse rire!

Sur un ton un peu grognon, tout en blaguant. Elle entreprit ensuite de s’asseoir et réclama de voir son bras de plus près. Tout ceci n’était pas nécessaire, mais le jeune humain ne se plaignait pas des bons soins de son amie. Elle alla alors remplir un bol d’un peu d’eau, et il continua à la regarder sans broncher.

Elle lui conseilla ensuite de mettre un peu d’eau sur sa blessure, lui disant que sa mère faisait souvent cela. Le sourire de Eerin s’agrandit un peu en entendant cela. Serle, enfant, n’avait pas été une petite fille comme les autres. Elle était plus de genre à se bagarrer avec les garçons, et c’était plus souvent ces derniers qui couraient se réfugier dans les jupons de leur mère en pleurant!

Il obéit alors à la demi-elfe, lui faisant absolument confiance. De toute façon, quand il était lui même un gamin, il avait appris à ce débrouiller et la technique de son amie était bien rudimentaire. Alors qu’il versait un peu d’eau sur sa blessure pour ne pas qu’elle s’infecte, il se sentait légèrement fixé par Serle. Il leva les yeux quelques secondes, pour la voir tourné la tête en disant :


-Tu devrais ensuite mettre un bout de tissu dessus

Hum.. ça devait être son imagination seulement. Il reposa le bol au pied de la jeune femme en la remerciant. Puis, il prit le morceau de tissu qu’elle lui tendait. L’humain entoura alors le bandage autour de la plaie assez serré, autour de son bras musclé.

-Voilà! Merci.

Il regarda alors son amie quelques secondes, regarder les alentours. Bientôt la lune serait leur seule source de lumière. Il fallait décidément qu’il aille chercher du bois.

-Je vais aller chercher du bois pour le feu.

Il tourna ensuite dos à Serle, pour ensuite s’enfoncer dans la forêt en ramassant quelques branches par-ci, par-là.

Lorsqu’il fut assez loin de la rivière, étant sûr que son amie ne l’ entendrait pas, il donna un grand coup de pied dans un rocher qui avait le malheur de traîner dans la route d’Eerin, légèrement frustré.


- Non mais je suis vraiment stupide!

Malheureusement, le jeune homme n’avait pas envisagé que la roche était plus dure que son pied. Il commença à reprendre le chemin du retour en jurant, et un maudissant ses orteils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Mar 14 Nov - 21:02

Serle voyait bien que contrairement à ce qu'il voulait faire croire, Eerin n'était pas si joyeux que sa. Au contraire, il lui semblait un peu de mauvaise humeur... Ou... Elle n'aurait sut dire. Serle remit alors le pot dans son sac et regarda Eerin appliquer le bout de tissus tout autour de son bras. Fallait pas que ce soit trop serrer ni trop louçe. Elle n'avait pas besoin de surveiller les opérations, il n'était pas idiot quand même ! Alors, elle regardait tout autour d'elle. Vérifiant en même temps si c'était un bon endroit pour passer la nuit. Et sa l'était. En voyage de la sorte, elle ne faisait pas sa capricieuse. D'ailleurs, elle ne l'avait jamais été !

Voilà qu'Eerin s'en alla après lui avoir annoncer qu'il allait chercher du feu. Elle hocha de la tête et resta un moment immobile à l'observer disparaitre à l'ombre des arbres. Une petite brise venait agiter les feuilles verte qui dansaient accrochées aux arbres.

Pendant son absence, Serle se prépara pour dormir. Elle sortit de son sac deux couvertures. Une première assez mince, toute douce d'un côté et de l'autre rude. C'était une peau que sa mère avait traiter juste pour elle. L'autre couverture étaient épaisse et nettement plus chaude. C'était une autre peau, mais sa mère l'avait modifier et pour sa fille. Serle enleva ses grosses bottes alla mettre ses pieds dans l'eau qui avait nettement refroidit. Jetant quelques regards vers la forêt pour voir Eerin arrivé, mais il n'arrivait pas... Alors, elle se contenta de revenir s'asseoir où elle avait mit ses couvertures. Défaissant la grosse ceinture qui pendait sur ses hanches et la jetant à côté de son sac tout près d'elle. Elle s'assoit, croise les jambes et continue à regarder le forêt attendant qu'Eerin arrive.

Pas qu'elle ait peur, mais Bon...

Finalement, elle regarda Pyro et entreprend de commencer ces changements dont elle parlait. Elle sort de son sac quelques outils et arrange le tout. Elle fait un nouveau fil. Des trous dans ses bras. Un petit ajout secret... Quelques lames... Rien de moins.
Le travail terminé, elle pose Pyro à côté de son lit improvisé. Du même côté que son sac. Laissant intentionellement un côté libre pour qu'Eerin vienne installé ses affaires pas trop loin d'elle. C'est quand même gênant... De pensé comme sa. On dirait une gamine... Elle soupire et se laisse tomber sur le dos.


[Ouais... Le Temps des Verbes changent ... :S No where]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Mar 14 Nov - 21:58

Eerin avait trouvé assez de branche pour leur concocter un feu qui tiendrait le coup une grande partie de la nuit. Il en aurait sûrement trouver plus si il n’était pas aussi absorbé par ses pensées et encore agacer par la douleur de son orteil. ( XD ) Quelques minutes plus tard, il était revenu où il avait laissé son amie, qui était maintenant assise où elle avait installé ses couvertures, qui lui servirait de lit pour la nuit. Ce n’était pas vraiment le grand luxe, certes, mais cela faisait bien l’affaire. Et puis, depuis le temps qu’ils n’avaient pas profité de quelque chose de plus douillet, il s’était habitué.

Il alla ensuite déposé le bois près de l’endroit où Serle était installée. Il était temps, la lune trônait déjà bien haut dans le ciel et l’obscurité avait tôt fait d’envelopper les deux voyageurs. Il regarda la lune d’un ai plutôt absent, pour ensuite leur allumer un bon feu.

Il ne perdit pas une seconde de plus, pour lui aussi se préparer pour la nuit. Il sortit une simple couverture de son sac et installa Tyran près de lui. Voilà. Pas compliqué. Il utiliserait son sac en guise d’oreiller. Il attrapa ensuite sa gourde et alla la remplir d’eau fraîche. Tout ceci fait, il se laissa tomber sur sa couverture. Tout en buvant un peu, il observa alors Pyro qui était aux côtés de Serle. Il connaissait trop bien le pantin pour ne pas se rendre compte des changements qu’elle lui avait fait subir, aussi minimes soient-ils. Il sourit à son amie et dit :


- Brillant.

Oui, cela le rendrait plus redoutable. Bien que leurs pantins soient dotés de force, d’agilité et de rapidité, une lame tranchante pouvait leur faire beaucoup de mal. Il était surprenant que Eerin ne soit pas devenu un guerrier; avec la carrure qu’il avait, il aurait eu un grand avantage sur ses ennemies. Mais bref, l’avenir en avait décidé autrement. Il possédait une arme beaucoup plus forte qu’une épée… oh oui.

En remettant sa gourde dans son sac, il tomba sur le livre de contes qu’il avait toujours gardé, pour une raison inconnue, comme le collier qu’il portait au cou d’ailleurs… Il ne s’attarda pas trop sur celui-ci et reprit sa place aux côtés de Serle, en observant les flammes. Puis, il ajouta d’un air distrait :

- Alors, nous avons fait le tour de Mynorie, je crois. Que veux-tu attaquer prochainement?

Il détacha alors son regard du feu pour le poser sur la jeune femme, essayant d’engager une conversation, surprenant venant de sa part. Il se demandait bien où ils pourraient aller maintenant. Tant d’endroits à découvrir, tant de nouveaux adversaires…


À la lueur de la lune, les douces lueurs des flammes éclairant son visage, la demi-elfe était toujours aussi magnifique. Puis, ses yeux se posèrent sur son petit nez retroussé, qu’il adorait. Il sourit et lui donne un petit coup de doigt sur le bout du nez.( O_o pishnot? XD )

- Je l’adore ce nez, tu sais?

Sachant bien qu’il allait provoquer une autre irruption volcanique de la part de Serle, Eerin se contenta de lui sourire tout en continuant de l’admirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Jeu 16 Nov - 11:17

Serle s'était redresser en entendant des bruits. Des brindilles qui se brissent et finalement des pas. Elle regarda un moment Eerin sortir de la forêt et s'avancer vers le campement improviser pour y faire un feu. Dès qu'elle vit des flames s'allument parmis les bouts de bois, Serle se laissa encore tomber sur le dos et regarder le ciel. Elle entendait Eerin se préparer pour la nuit. Se faire une sorte de lit, lui aussi improvisé. Elle fini par se rasseoir lorsqu'il commenta quelque chose par brillant. Ne comprennant pas trop, Serle fonca d'abord les sourcis pour finalement remarquer qu'il regardait Pyro. Elle lui rendit son sourire et répondit joyeusement :

-Il pourra blesser davantage... J'avais même pensé à du poison, mais... Je crois que c'est un peu abusé...

Elle eut un petit rire pas trop fort. Comme juste pour elle. Un genre de rire nerveux... Sans être particulièrement nerveux... C'était indescriptible. Elle regarda elle aussi le feu qui lentement grandissait et haussa des épaules à la question d'Eerin. Il réfléchissait. Cela ne lui prit pas longtemps, elle tourna la tête pour parler, mais il l'interrompit en la taquinant sur son nez... Le petit point sensible ! Serle détestait son nez... Il cherchait la guerre ! Et c'était quoi ce petit sourire ?

Tel un Felin, elle bondit sur lui. Elle l'écrasa au sol et lui lanca un regard noir.


-Arrête de te moquer de moi !

Serle, c'était triste à dire et drôle en même temps, semblait de bien mauvaise humeur soudainement. En fait, elle détestait qu'on lui fasse un remarque sur son nez. Qu'on en parle. Qu'on y fasse référence. Qu'on y touche. Même pour la taquiner. Bon d'accord, là c'était rienque Eerin... Elle ne lui en voulait pas vraiment...
Seulement, elle ne savait jamais quoi lui dire à lui pour l'énerver sans être véritablement méchante. Comme parler de sa mère... Il serait trop furieux. Et puis... Ce n'était pas un bon sujet. Elle demeura immobile et elle lanca :


-Arrête de mentir sur mon nez ! Un jour je vais vraiment me mettre en colère contre toi... Tu vas voir !

Finalement, un peu gêner de l'écraser comme sa au sol juste pour sa, mais décider de ne pas changer d'expression et rester sérieuse, elle se releva après lui avoir fait une grimace. Elle retourna s'asseoir sur son semblant de lit et le regarda.

-Pourquoi tu me demandes à moi où je veux aller ? demanda-t-elle. Tu ne veux pas choisir toi ? On devrait aller dans des endroits où il y a plein de gens... T'en pense quoi ? Ce serait pas mal, non ? M'enfin... C'est à toi que reviens la décision finale !

Elle lui fit un sourire. Elle n'était particulièrement rancuinière, heureusement pour Eerin !

-Sauf que si tu t'avises encore de te moquer de mon nez, alors là ! Je sais qu'il est laid alors Chut !

Là jeune demi-elfe s'étendit à nouveau sur son 'lit'. Elle avait les yeux fermés, mais elle écoutait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Jeu 16 Nov - 13:03

Eerin n’avait même pas eût le temps de réagir que son amie l’avait déjà plaqué au sol, son regard lui lançant des éclairs. Il laissa échapper un petit rire, sachant très bien qu’il avait touché le petit point sensible de Serle. Son nez. Il était très joli en plus.

Étendu contre le sol, légèrement écrasée par la demi-elfe qui essayait de mettre tout son poids afin de lui apprendre pour une fois pour toute. Alors qu’elle lui disait d’arrête de lui mentir à propos de son nez et qu’elle allait vraiment se fâcher un jour, il leva les yeux au ciel et dit :


- Mais il est complètement adorable ce nez! Mais bon… d’accord je me tais! Pas envi de subir ta colère.

Joue contre terre, le tout avait sortit assez étrangement, mais bref, c’était compréhensible. Finalement, elle se releva et se rassit, tout en lui envoyant une grimace, prouvant qu’elle lui en voulait encore. Finalement, il se redressa en réajustant sa tunique noir en écoutant les propos de la jeune femme. Un endroit pleins de gens? Hum…

Il s’assit alors, en s’accotant sur l’arbre près de sa couverture, réfléchissant. Un endroit pleins de gens? Serle voulait se faire une réputation? Pas mauvais comme idée. Par contre, quelque chose lui disait qu’ils devaient être imbattable si ils faisaient des démonstrations en public, et il ne se trouvait pas près… pas encore. Il faudrait qu’ils affronte quelques chose de plus dangereux, voir mortel. Il ne fallait pas qu’ils leur arrivent malheur durant un combat… Surtout pas à Serle. Des ennemis… dangereux et sauvages…


- Nous irons à Giaccia. On raconte que les forêts tropicales du pays ne sont pas sûres.

Oui, il y avait plusieurs insectes et reptiles aux venins mortelles, mais il avait aussi entendu parler d’histoire de créatures étranges… De simples légendes? Peut-être, ils le découvriraient. Il posa ensuite le regard sur son amie qui était maintenant étendue sur le dos, les yeux clos.

-Tu en dis quoi? Ensuite, j’ai songé à la grande foire de Lòmelindi, sur le continent de l’air.

Quitter enfin le continent de la terre serait une expérience de taille. Il savait que Serle n’attendait que ça et qu’elle serait très enthousiaste à l’idée d’un voyage en mer. Il y avait beaucoup réfléchit. Il devait se rendre au port de Wilwarin, pour ensuite tenter de trouver un navire, où même s’embarquer clandestinement allant vers le port Lòmelindi ou sinon celui d’d'Elenwë, peu importe.

L’avenir était devant eux et il s’annonçait très prometteur… Il en était sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Ven 17 Nov - 11:22

Peu importait si Eerin mentait où pas. Elle, elle aurait mentit parce qu'il était laid ce nez ! Serle regardait Eerin être songeur, elle le trouvait bizarre lorsqu'il était comme sa. Silencieux, mais juste pour réfléchir. Elle ne pouvait que le regarder en respectant son silence. Attendant qu'il parle. Qu'il ait les réponses qu'il cherchait. Cela ne prit pas bien longtemps, mais Serle eut l'impression que ce fut bien plus long. Il lui parla d'un endroit du nom de Giaccia... Giaccia, elle en avait déja entendu parler dans les livres à l'école. Les livres de Géographie. Serle eut un grand sourire en écoutant la suite. ''Ne sont plus sure'' ? Génial, cela leur ferait un peu d'entrainement.

Puis, il continua avec ses plans pour la suite. La foire ? Pas mal comme idée. Ils allaient quitter le continent ? Elle attendait ce moment depuis un moment et enfin il se présentait à elle !

Elle sortit d'un bond de son petit ''lit'' et marcha à quatre pattes jusqu'à Eerin arrivé devant lui, elle s'arrêta et s'assit en tailleur.


-C'est génial comme idée ! Je le savais que c'était mieux si toi tu choisisais, ein ?

Elle lui fit un grand sourire et continua sur le même ton enjoué :

-On pourra devenir ENCORE PLUS fort que tout le monde et ensuite on ira à la foire ! Là où il y a plein de gens. Et en plus, sa va nous éloigner de chez nous encore davantage !

Soudainement, elle s'avanca vers Eerin et l'entoura de ses bras pour le serer très fort contre elle.

-Je suis contente qu'on voyage ensemble, lui dit-elle pas très fort. Si t'étais pas là, je serais peut-être pas partit parce que me retrouver toute seule dans la forêt et contre des adversaires c'est pas super agréable...


Elle eut un petit sourire qu'Eerin ne verait surment pas. Puis, elle s'éloigna et murmura un petit :

-Bonne Nuit ! Fait de beau rêve !

Serle se blotit encore sous ses couvertures, Pyro juste à côté pas loin. Elle ferma les yeux et presque aussitôt le sommeil vint la prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Ven 17 Nov - 12:07

Eerin continuait de regarder Serle, qui s'approchait maintenant de lui à quattre pattes pour ensuite s'assoir à côté de lui. Comme il l'avait prévu, son amie était plus que enchantée à l'idée d'aller à Ghiaccia, mais surtout de l'idée qu'il avait proposé afin d'aller sur le continent de l'air. Son grand sourire et son ton enjoué était tout ce que le jeune homme pouvait espérer, et lui rendit un petit sourire heureux, lui aussi. Tout ce qu'il avait toujours espérer pour elle, c'était son bonheur après tout...

Par contre, il resta incroyablement surpris quand Serle l'entoura de ses bras et le serra contre elle. Bien sûr, ce n'était pas la première fois mais... à chaque fois il restait aussi surpris, et incroyablement gêné. Ce qu'elle lui dit dans un murmure le toucha encore plus. Non, il n'y avait pas tente-six personnes qui pouvaient lui faire cet effet là, seulement elle. C'était bien la seule qui pouvait le désarmée aussi complètement.

Alors, d'un geste plutôt incertain, il passa alors un bras autour des épaules de Serle, dans ces situations, il avait toujours été un peu maladroit. Il ne put que profiter de ce moment qui valait plus que les plus grandes montagnes d'or du monde, que la jeune femme s'était recouché et lui avait murmuré un petit bonne nuit.


- Toi aussi, Serle.

lui répondit-il, encore adossé contre le vieil arbre, encore sous le choc. Un peu troublé par ses sentiments, il décida finalement d'aller s'installer sur sa converture, en observant les étoiles et la lune d'un air distrait. Puis, il tourna quelques secondes la tête vers Serle qui dormait déjà peut-être, tout en disans pour lui seul:

- Si seulement tu savais...

Il reporta ensuite son regard sur l'astre qui éclairait la nuit, la priant de pouvoir l'aider à trouver le sommeil cette fois-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Sam 18 Nov - 18:24

Le sommeil... Existe-t-il plus mystérieux ?

Serle s'était endormit rapidement. Une voix lointaine avait murmurer tout bas... Elle n'avait pas vraiment bien entendu ses paroles, mais elle se posait la question : ''Savoir quoi?'' Et au fond, elle ignorait ce qu'elle cherchait à savoir...
Lorsqu'elle ouvrit les yeux, il n'y avait que cela dans son esprit. Mais, elle ne cherchait pas à s'y attarder davantage.

Le soleil était déja lever, mais surment depuis peu. Serle s'assit dans son semblant de lit et regarda Eerin. Il semblait dormir, elle n'allait surment pas le réveiller. Il méritait bien de dormir encore un peu. Elle attendrait qu'il se réveille de lui-même. Le feu s'était éteint seul. Un tout petit peu de fumée s'échappaient entre les cendres et le reste des branches. Pyro n'avait pas bouger d'un cil. Serle sourit en voyant ses ajouts de la veille. Elle prit le pantin et alla l'asseoir contre un tronc d'arbre. La jeune femme s'activa à tout ramasser et remettre dans son sac qu'elle accrocha ensuite à Pyro. Elle ramassa tout omis ses affaires qu'elle gardait sur elle comme ses bottes les épaulettes en cuir et sa ceinture.

Après avoir observer Eerin de près pour constaté qu'il dormait vraiment et ne faisait pas seulement mine de dormir. La demi-elfe s'assit par terre. Juste à côté de lui. Elle l'observait. Attendait qu'il se réveille.

Le soleil commencait à monté plus haut dans le ciel...

Vivement qu'il se réveille. Sa devenait ennuyeux... Inconsciament, elle se mit à chantonner sans paroles. Juste des petits : ''La-La".
Attendant impatiement qu'Eerin daigne enfin ouvrit ses jolis yeux bleu... Eum... Ouais... Personne pourrait lire ses pensées ! Surtout pas Eerin, c'était l'essentiel. Jamais. Jamais elle ne pourrait dire que ce n'était plus comme avant... En même temps, c'était mieux comme sa ! Personne était triste. Tout le monde allait bien; Elle, sa famille et Eerin. Il ne fallait rien tenter de changer... Qui pouvait lui garantir que tout irait aussi bien après ? Personne. Alors le silence était de mise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerin
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Mar 21 Nov - 21:08

Après plusieurs longues minutes à observer son amie perdue dans le monde des rêves, il arriva lui même à plonger dans un sommeil plutôt fragile. Eerin avait un problème, il pensait trop, et avait tendance à ne pas laisser son passé de côté. Tout ce qu'on lui avait reproché, toutes les fois qu'on l'avait rabaissé, cela l'avait affecté plus qu'il le pensait, et qu'il voulais laisser paraître. À toujours et à jamais renfermé sur lui même, hanté par des rêves étranges, il n'appréciait pas vraiment dormir. Bien qu'il dorme, ses pensées le rattrapaient même au travers de ses nuits.

Il ouvrit difficilement les yeux, aveuglé par les premiers rayons du jour. Comme à l'habitude, Serle s'était réveillée avant lui. Il entendait seulement la jeune demi-elfe chantonner et fut surpris lorsqu'il tourna la tête de la voir assise à côté de lui, attendant sûrement qu'il se réveille.


- Bon matin...

dit-il en se redressant et en s'étirant. Les cheveux encore plus entremêlés qu'à l'habitude après cette nuit de sommeil, il regarda un peu autour de lui, pour constater que Serle avait déjà ramassé toutes ses choses. C'est vrai, il parait pour Ghiaccia aujourd'hui. Il fit un petit sourire en coin à l'intention de son amie.

- Olahh.. Prête à partir à ce que je vois

Il reposa son regard sur elle, partegeant lui aussi cette hâte de partir à l'aventure, tout les quatre. De nouveaux adversaires, de nouvelles batailles, de nouveaux paysages, tout cela avec Serle. Il voulait parcourir le monde avec elle, tout lui montrer. Enfin... Il bailla ensuite bruyament, se frotta un peu les yeux et dit, en blaguant:

- Moi je pars pas sans avoir avalé quelque chose!

Il était relativement bavard ce matin, étrange. Il était de très bonne humeur. Peut-être était-ce dût au fait qu'ils partaient pour cette forêt dangereuse? Ou qu'il s'était finalement décidé à lui dire?... Chaque chose en son temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serle Trembs
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
Voyageur(e)/vagabond(e) du Mal
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   Ven 24 Nov - 19:51

Serle avait fini par détourner le regard d'Eerin. Le regarder là, il y en avait marre à la fin. Surtout qu'il ne se réveillait pas... Elle était dans la lune. Où elle regardait ? Elle ne savait même pas elle-même parce qu'elle n'en avait pratiquement pas conscience. Elle fut brusquement ramenée à la réalité par la voix endormie d’Eerin. Rapidement, elle tourna la tête vers lui pour le voir se réveiller, s’étirer… Le tout; les cheveux tout ébouriffés. C’était sans importance. Justement, cela faisait son charme bien à lui. Elle répondit à son petit sourire par un grand sourire. Bien heureuse de constaté qu’il était tout souriant. Rien de mieux. Il était bien plus… eum… Mieux! quand il souriait !

Puis, il se réveillait tranquillement. Elle lui laissa le temps. Le regardant faire avec de grands yeux comme si tout ceci était très intéressant, mais en fait, elle attendait qu’il se prépare à partir.


-Tu es de bonne humeur, lui fit-elle constater joyeusement après qu’il ait annoncé qu’il voulait manger avant de partir. Je t'aime mieux comme sa !

Elle eut un petit sourire gêner. Il allait être fâché ? Et... Ah... Et puis, comme si de rien n'était. Pour le reste... Pour tout.
Elle mit ses bottes et ses affaires comme sa. Fin prête ! Mais Eerin voulait manger.

De nouveau assise, Serle attendait qu’il décide par lui-même quoi manger. Personnellement, elle n’avait pas tellement vu de fruit en venant non pas parce qu’elle en avait cherché, mais elle n’avait pas vraiment regardé. Cependant… Elle en avait quelques-uns uns dans son sac ! Elle s’en empara vite et sortit du sac un petit paquet de papier brun dans lequel elle avait caché les fruits qu’ils leur restaient en attendant d’en trouver d’autre.


-Tiens ! lança-t-elle en lui envoyant le fruit.

Elle se prit aussi un fruit et remit le reste dans le sac.


-Quand on verra des arbres fruitiers, on s’arrêtera d’accord ? Il ne me reste plus beaucoup de fruit…, elle ajouta pour le taquiner affectueusement : Il n’est pas rare que tu ais faim, Toi !

Un petit rire.
Elle lui fit une grimace suivit d’un petit sourire.

Un moment elle inspecta le fruit. Il était parfait. Et il avait l’air très bon en plus. Sa couleur jaune était superbe. Il semblait brillant avec les rayons de soleil. Serle ne perdit pas de temps. Elle croqua dedans et savoura son goût. Un Goût de poire… De pomme peut-être aussi un peu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au Bord d'une Rivière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au Bord d'une Rivière
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [libre]Promenade au bord de la Rivière...
» Au bord d'une rivière
» Petite promenade au bord de la rivière...
» Papillon au bord de la rivière
» Assied-toi au bord de la rivière et tu le verras passer | Plume de Cygne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 éléments :: Continent de la terre :: Mynorie-
Sauter vers: