AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mont de Miscordi [Demeure de Karen]

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Invité



MessageSujet: Mont de Miscordi [Demeure de Karen]   Mar 4 Avr - 22:41

On raconte parfois dans les villages et les campagnes des rumeurs bien étrange sur le Mont Miscordi. On murmure dans certains coins éloignés qu'il y vivrait une dame plutôt louche, une sorcière à l'occurence, peut-être sur la liste des nombreuses raisons donnant à ce coin du pays un piètre revenu touristique. Pourtant, plus on s'approche, plus on remarque que la description se clarifie. Du coté des plaines de neige on dirait plutôt qu'il s'agit d'une sage un peu fêlée, du coté des marais on assume qu'elle serait davantage une sorte d'Ermite asocial. Ce n'est que passé les marais que la rumeurs passent aux faits; car la dame existe bel et bien. Karen Farandola; herboriste et philosophe à ses heures. Elle est sage certes; et un peu sorcière sans doute, mais rien d'aussi extravagant que ce que l'on s'est mis à raconter à travers les âges sur son compte. Bien que moins romancée que les mythes, sa vraie histoire fait tout de même partie des contes que certaines grand-mères du village de Miscordi se plaisent à raconter à la progéniture de leur propre enfants. Des récits de plaines plus verdoyantes que les dessins colorés de leur livres, de bêtes plus féroces encore que les lions enragés qui y figurent, et même des mentions de ménestrels vêtus de couleurs vives, de mercenaires sans peur sillonant le désert armés de leur sabres meurtriers et de musiciens aux musiques plus douce que n'importe quel chant d'oiseaux- tous ayant vécu leur temps sur cette terre deux ou trois cents ans plus tôt. Il va sans dire que peu de personne de par ces jours croient encore à la vérédicté de ces histoires ramenés par une vieille ermite aux apparences encore jeune, mais personne n'ira s'en plaindre car cela en fait des contes merveilleux, sans compter qu'offusquer la dame est plutôt risqué lorsqu'on considère qu'elle est la seule herboriste à des milles de là. Le village de Miscordi. Perché au milieu peut-être de la montagne, on dit qu'il y serait presque impossible d'y aller- plutôt probable considérant que l'endroit est presque enfermé entre les plus efficaces des murs lorsqu'ils s'agit de repousser les visiteurs indésirés; les marais et les dunes de glaces. Sa silhouette de la ville passante la plus proche n'est qu'une vague tâche peu invitante à travers le brouillard presque constant de l'endroit. On peu même dire que seuls quelques rares personnes désespérés en quête d'une réponse à leur questions où d'un remède miracle à leurs plaies s'aventurent dans l'acenssion tantôt escarpée, tantôt glissante et traître de la montagne. Seuls les villageois connaissent la route sûre; faisant en sorte que seulement la moitié des personnes suivant les rumeurs jusqu'à l'Ermite s'y rendent. La plupart des autres se décourageant et rebroussant chemin, d'autre mourrant tout simplement au bout de leur tentatives. Les quelques personnes qui réussisent sont alors acceuillit comme des invités d'honneur dans un minuscule village prospère, principalement peuplé de viellards et de fugitifs. Ce n'est qu'au sommet que l'on peu appercevoir la demeure de pierre, blanchie par le temps, où habite la Sage de Miscordi depuis plus de siècles que les historiens peuvent en raconter...

--------------

La maison de l'Ermite n'était pas ce qu'on pouvait appeler une petite cabane frêle, caché par les arbres, comme plusieurs de ses visiteurs s'attendait à voir en arrivant. Au contraire, l'endroit était plutôt moyen de taille, bien à la vue de la route, placé à un endroit stratégique au ravitaillement en eau et en nourriture. Contruite de pierre et d'un peu de bois, le temps avait eu raison des tentative de son habitante pour la rendre plus joviale. Désormais, le vent et les tempête avec lissé les intertices entre les blocs de façon à ce qu'on ne puisse que difficilement différencier la constuction de la montagne. De loin, on l'aurait presque dit partie intégrante du décor naturel, ce qui en fin de ligne avait plutôt plu à la sage qui ne passait plus que très rarement son temps là-bas. Depuis trente ou trente-cinq ans, elle n'en pouvait plus de rester coincée entre ces quatres murs à soupirer sur le passé. Son temps libre, elle le passait à bavarder avec les vieilles raporteuses du villages. Mais même cela avait finit par la lassée. On racontait même dans les environs qu'elle s'était enfin décidée à partir en voyage, on ne savait trop où. Certains disaient qu'elle y allait pour soigner une petite famille dans un village, d'autres racontait qu'elle devait sûrement être perdue dans la forêt car jamais elle n'avait écouté les mise en garde à propos de la limite à ne pas dépasser. Toujours est-il que depuis un ou deux mois, elle était portée disparue.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mont de Miscordi [Demeure de Karen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» La FMB à Mont st Guibert
» Demeure Hyuuga : Akogare
» Mont Venteux
» le mont venteux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
4 éléments :: Continent de l'air :: Elenwë-
Sauter vers: